Ecofin Telecom

La Communauté d’Afrique de l’Est rappelée à l’ordre pour gaspillage de ressources investies dans les systèmes informatiques

La Communauté d’Afrique de l’Est rappelée à l’ordre pour gaspillage de ressources investies dans les systèmes informatiques

(Agence Ecofin) - Dans un rapport publié il y a peu, le comité des comptes de l’Assemblée législative d’Afrique de l’Est (Eala) dénonce un gaspillage des ressources financières investies en équipements, systèmes et solutions informatiques par les différents organes et institutions de la Communauté d’Afrique de l’Est (CEA).

D’après l’organe créé en 1999 pour légiférer, superviser et représenter le peuple d’Afrique de l’Est afin de favoriser l’intégration économique, sociale, culturelle et politique, les investissements TIC non coordonnés qu’effectuent les divers bureaux et départements de l’organisation sous-régionale pèsent lourd sur ses caisses.

D’après l’Assemblée législative, les systèmes et autres solutions informatiques acquis « ne sont pas intégrés pour partager de l’information entre eux ou avec les systèmes critiques comme le système bancaire pour faciliter les transactions dans le cadre des transferts de fonds électroniques ». L’Eala prend pour exemple le siège d’Arusha qui abrite plus de 17 systèmes informatiques, acquis par divers départements, cellules, projets et développés par divers partenaires. Ils ne permettent aucune interconnexion entre eux.

Selon l’Eala, ce désordre est à l’origine d’une dépense en systèmes et solutions informatiques d’une valeur de 8 277 904 dollars US par la communauté au cours de l’année 2016/17. Une dépense dont les bénéfices sont difficilement appréciables, déplore-t-elle. De plus, ces acquisitions d’équipements ne suivent pas toujours  les procédures en vigueur.

Pour l’Assemblée législative, il est temps que les responsables de la CEA mettent en place des stratégies d’investissement informatique qui éviteront des dépenses qui ne concourent nullement à l’amélioration de l’efficacité du travail.


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom