Nigeria : Babatunde Fashola défend le refus des nouveaux tarifs proposés par les distributeurs

(Agence Ecofin) - La Nigeria Electricity Regulatory Commission a rejeté pour la troisième fois consécutive, la proposition de modification du tarif électrique soumise par les compagnies de distribution électrique (DisCos). Revenant sur cette décision, le ministre de l’énergie, Babatunde Fashola (photo) a affirmé qu’elle était principalement due au manque de transparence sur le nombre de consommateurs desservis par les 11 distributeurs nationaux.

« Lorsqu’il s’agit d’approuver le tarif électrique, le ministère de l’énergie n’a aucun pouvoir, juste un avis à donner. Mon opinion est qu’avant de revoir les tarifs, nous devrions augmenter le comptage intelligent ainsi que le renseignement sur la taille du marché énergétique. Parce que s’il n’y a que 7 millions de ménages répertoriés dans le secteur énergétique nigérian,  je ne suis pas sûr que les données soient correctes. En outre, s’il y a nécessité d’ajouter 1 naira à la facture de chacun des 7 millions de ménages répertoriés, il est possible que nous n’ayons aucun besoin d’ajustement si d’aventure le nombre d’abonnés réels était le double de ce chiffre qui a été avancé.», a avancé le responsable.

Avant d’exhorter les DisCos à faire un effort supplémentaire dans l’évaluation de la taille réelle du marché afin d’aider les autorités de régulation à prendre une décision qui favorise aussi bien les entreprises énergétiques que les consommateurs.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité