Kenya : de nouvelles manifestations contre la centrale à charbon de Lamu (1 050 MW)

(Agence Ecofin) - Au Kenya, les activistes ont organisé une manifestation contre la construction de la centrale à charbon de Lamu d’une capacité de 1 050 MW. L’infrastructure qui sera la première de la sorte dans le pays en cas de concrétisation a un coût de mise en place d’environ 2 milliards $ et sera implantée en zone côtière, à la bordure de l’océan indien.

« La fumée générée par cette centrale est dangereuse pour la santé des communautés locales et les eaux usées qu’elle rejette menaceront la vie marine. La ville de Lamu est classée au patrimoine mondial de l’Unesco. Nous ne pouvons pas laisser ce projet la détruire.», a affirmé Hussein Khalid (photo) le directeur de l’ONG Haki Africa.

La construction de l’infrastructure prévue pour démarrer en 2015, a été retardée à cause des nombreuses controverses qui l’entourent. Rappelons que le Kenya produit actuellement 80% de son électricité grâce aux sources renouvelables, la géothermie notamment.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité