Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Un quatrième sous-marin allemand S-44 rejoint la flotte navale égyptienne

Un quatrième sous-marin allemand S-44 rejoint la flotte navale égyptienne
  • Date de création: 04 août 2021 20:01

(Agence Ecofin) - Dans un contexte de rivalités croissantes en Méditerranée orientale, attisées par les découvertes de riches gisements en hydrocarbures, l’Egypte a signé avec l’allemand Thyssenkrupp un contrat de fourniture de sous-marins en 2011.

L’Egypte a reçu, lundi 2 août, un quatrième sous-marin allemand S-44 sur sa base navale d’Alexandrie, a annoncé le porte-parole des forces armées égyptiennes, Gharib Abdel Hafez, à travers un communiqué.

« Ce dernier ajout aux forces navales égyptiennes représente un important renforcement des capacités de l'armée égyptienne, qui contribuera à la protection des ressources économiques du pays en Méditerranée et en mer Rouge, ainsi que du canal de Suez », a déclaré le colonel Abdel Hafez.

Le sous-marin de la classe 209/1400 mod est le quatrième de ce type, livré à l’Egypte par la société allemande Thyssenkrupp. Les trois premiers ont rejoint la flotte égyptienne entre décembre 2016 et avril 2020.

Signé en 2011, le contrat d’achat de ce matériel de défense est intervenu dans un contexte de tensions croissantes en Méditerranée orientale. En effet, la découverte de riches gisements gaziers dans cette région, entre 2009 et 2011, a déclenché une compétition féroce entre les pays riverains qui s’emploient désormais à délimiter avec précision leurs frontières maritimes. Préoccupé par les ambitions de la Turquie, pays fragile sur le plan énergétique, mais déterminé à repousser ses frontières afin de profiter de la manne gazière, Le Caire doit renforcer sa marine militaire pour contrer le projet de « Patrie bleue » initié par Ankara.

Navire réputé extrêmement fiable, le S-44 est rapide et difficile à localiser grâce à sa faible signature. Avec ses 62 m de long et un diamètre de 6,2 m, il dispose de huit tubes d'armes et peut transporter 30 membres d'équipage.

Selon le classement 2021 du Global Fire Power, l’Egypte reste la première puissance militaire africaine, place qu’elle occupe depuis le lancement officiel de ce classement en 2005.

Stéphane Alidjinou


Banner LNG Gestion et Economie

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

« Je refuse de croire que l’Afrique ait l’échec dans son ADN.» Nana Akufo-Addo, président du Ghana