Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Elec

Côte d'Ivoire : le Centre des Métiers de l’Electricité signe avec le Conservatoire National des Arts et Métiers français et avec l’incubateur Jokkolabs

  • Date de création: 03 mai 2018 22:19

(CIE) - Le Centre des Métiers de l’Electricité (CME) de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) a signé aujourd’hui, sous le parrainage de Madame le Ministre de Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr. Ramata Bakayoko-Ly, une convention de partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) pour délivrer la première licence professionnelle française dispensée en Afrique de l’Ouest.

Dès la rentrée, les cours et les examens de cette licence générale à fort contenu professionnel « Développement Durable option Efficacité Energétique, Energie de sources renouvelables et Domotique » se dérouleront au CME, situé à Bingerville (Côte d’Ivoire). Les formateurs et enseignants seront recrutés par le CME et agréés par le CNAM.

Centre de formation professionnelle de la CIE, filiale du groupe industriel panafricain Eranove, acteur majeur en Afrique dans les secteurs de l’électricité et de l’eau, le CME dispense des formations professionnelles continues et diplômantes. Deux ans après son lancement, le CME a affiché en juin dernier 95 % de réussite au BTS électrotechnique tandis que 100 % des étudiants sont en stage dans des entreprises partenaires du CME. Le second BTS du CME porte sur la « Maintenance Industrielle » et un nouveau DUT « Froid Industriel et Génie climatique » sera proposé à la rentrée 2018-2019.

Afin de contribuer à pallier la pénurie de techniciens pour le secteur industriel ouest-africain, le CME lance également six licences professionnelles (dispensées en un an sur site et en e-learning). Le niveau de recrutement se fera sur dossier à BAC+2 et BAC+3.

Le CME a également signé une convention avec le réseau africain d’espaces d’innovation Jokkolabs pour créer un « Techno Lab » au CME, afin d’accompagner les transitions énergétiques et numériques en Afrique.

« Ces deux projets sont à l’image de ce que veut proposer le CME à la jeunesse ivoirienne et africaine : des formations de qualité et l’employabilité dans des secteurs professionnels à fort potentiel », explique Paul Ginies, Directeur du CME.

« Cette licence professionnelle CME-CNAM centrée sur l’efficacité énergétique est un des volets de l’engagement de la CIE pour accompagner ses clients vers une optimisation de leurs consommations électriques », ajoute Dominique Kakou, Directeur Général de la CIE.

« Cette offre d’enseignement supérieur franco-ivoirienne s’inscrit dans la stratégie décidée lors de la visite du Président Macron en Côte d’Ivoire : appuyer et encourager la coopération universitaire et d’enseignement supérieur entre nos deux pays, afin de faire de la Côte d’Ivoire un « hub régional pour l’éducation ». Cela permet de répondre à la demande croissante d’études en France tout en favorisant le développement d’offres locales », se félicite son excellence l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Monsieur Gilles Huberson.

« Cette licence professionnelle est une réponse au besoin des sociétés industrielles en Côte d’Ivoire de compétences sur les nouveaux métiers de la transition énergétique », indique Madame la Ministre de Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr. Ramata Bakayoko-Ly.

À PROPOS DU CME

Le Centre des Métiers de l’Electricité (CME) est un centre de formation de performance et d’excellence, créé le 6 mars 1970, dont les activités clés sont : la formation dans les domaines de l’électricité, de la gestion et du management. Le CME a obtenu la certification RH Excellence et le label « centre d’excellence » de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA). Il est également le seul centre à avoir obtenu la certification SERECT pour les Travaux sous Tension Basse Tension de type A. En complément de la formation continue, le CME propose des cursus de formations diplômantes sanctionnés par des diplômes tels que le Brevet de Technique Supérieur (BTS), le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) et la Licence professionnelle. En 2017, hormis les 230 étudiants dans le cycle BTS/DUT, ont été reçus 4 416 collaborateurs en formation continue et 220 professionnels en formation initiale. www.cme.ci

À PROPOS DE LA CIE

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité est une société privée, détenue à 55,53% par Eranove. La CIE est liée à l’État de Côte d’Ivoire par une convention de concession, signée en 1990 et reconduite en 2005 pour 15 années. La CIE, dans le cadre de sa délégation de service public, exerce les métiers de :

  • Producteur d’électricité : la CIE exploite les ouvrages de production d’électricité appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (604 MW hydroélectrique, 100 MW thermique)
  • Gestionnaire de réseaux de transport et de distribution et du dispatching: la CIE exploite les ouvrages de transport, de distribution d’électricité et de mouvement d’énergie appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (~50 000 km de réseau électrique)
  • Relation clientèle : la CIE assure la relation avec 1,9 million de clients, consommateurs particuliers et professionnels d’électricité
  • Éclairage public : 467 000 foyers lumineux
  • Gestion des flux d’électricité : vers le Ghana, le Togo, le Bénin, le Mali, le Burkina Faso et le Libéria
  • Gestion des flux financiers du secteur électrique par délégation

www.cie.ci

À PROPOS DU GROUPE ERANOVE

Le Groupe industriel panafricain Eranove est un acteur industriel de premier plan dans la gestion de services publics et la production d’électricité et d’eau potable en Afrique de l’Ouest. Le Groupe est présent historiquement en Côte d’Ivoire (SODECI, CIE, CIPREL, AWALE, SMART ENERGY) depuis plusieurs décennies et au Sénégal (SDE) depuis 1996.

Avec une capacité de production électrique opérée d’environ 1 250 mégawatts (MW) et une production d’eau potable de 436 millions de m3 en Afrique, le groupe Eranove emploie plus de 9 000 collaborateurs dont il intègre les compétences et les savoir-faire au service de 1,9 million de clients pour l’électricité et 1,77 million pour l’eau. Acteur responsable, le Groupe est engagé au travers de ses filiales sur l’ensemble des enjeux de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) ISO 26 000 et sur les certifications qualité ISO 9001, sécurité OHSAS 18001 et environnement ISO 14001. www.eranove.com

13539-in-1-Electricite--CIE.jpg 13539-in-2-Electricite--CIE.jpg


Ecofin Electricité     


 
GESTION PUBLIQUE

Le Soudan met fin à plus de 30 ans de pouvoir militaire

Niger : la Halcia a déjà enregistré plus de 180 plaintes pour corruption depuis le début de l’année

Angola: le gouvernement espère privatiser plus de 86% de ses compagnies publiques, d'ici 2020

Changement climatique : vers un forum annuel pour encourager les investissements climatiques en Afrique

 
FINANCE

Tidjane Thiam, attendu au Forum Invest in West Africa qui aura lieu début octobre à Lomé

Kobo360, le « Uber pour camions » nigérian lève 30 millions $ avec Goldman Sachs

Afrique du Sud : Omnia Holdings reçoit le soutien de 6 gestionnaires de fonds pour son augmentation de capital

Des cessions massives sur le marché financier de New-York alimentent les spéculations sur une récession à venir aux USA

 
AGRO

Les producteurs latino-américains pourraient aussi fixer un prix minimum pour le cacao

Ouganda : le gouvernement dévoile sa stratégie pour booster le secteur textile

L’Afrique sera la zone qui connaîtra la plus forte croissance de sa consommation de riz, d’ici 2028

Cameroun : Sosucam enregistre une production record de 124 000 tonnes de sucre au cours de la campagne 2018-2019

 
HYDROCARBURES

La Chine s’engage à porter la production pétrolière du Nigeria à 3 millions b/j, d’ici 2023

L’Egypte veut porter à 690 000 b/j sa production de pétrole brut et de condensat, avant fin 2019

Congo : deux entreprises locales annoncent la découverte d’un important gisement pétrolier

Nigeria : l’achèvement de la raffinerie de Dangote reporté en raison de problèmes d'importation d'acier

 
MINES

Botswana : le développement du projet de manganèse de K. Hill coûtera plus de 141 millions $ (étude)

Gabon : Alpha Centauri Mining lance une nouvelle chaîne de production d’or

Tanzanie : les exportations d’or reprennent à North Mara

IronRidge conclut un accord pour 40 000 m de forage sur ses actifs en Afrique

 
TELECOM

Huawei réagit à un article du Wall Street Journal qui l’accuse d’espionner des opposants politiques africains

A Cotonou, une journée d’orientation pour mieux comprendre les opportunités de formation et d’emploi dans le numérique

Huawei a présenté Harmony OS, son propre système d’exploitation pour smartphones qui remplacera Android

Telecom Egypt a signé un protocole d’accord technologique avec Huawei, ZTE et China Telecom

 
FORMATION

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

Le spécialiste sud-africain de l'éducation Curro Holdings prévoit d'investir 14 millions $ sur le continent africain

Un atelier de formation au Kenya, destiné aux femmes africaines exerçant dans le domaine de la conservation de l’environnement

Le gouvernement égyptien propose des formations dans le domaine des technologies de l'information destinées aux personnes handicapées en Afrique

 
COMM

Afrique : Facebook étend sa lutte contre les infox diffusées sur sa plateforme au contenu en langues locales

Facebook voudrait payer des médias pour alimenter une section « infos »

Afrique subsaharienne : Disney confie l’ensemble de ses actifs audiovisuels de la région au patron de Fox Africa

Côte d’Ivoire : décès de l’artiste DJ Arafat suite à un accident à moto à Abidjan

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité