Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d'Ivoire : le Centre des Métiers de l’Electricité signe avec le Conservatoire National des Arts et Métiers français et avec l’incubateur Jokkolabs

(CIE) - Le Centre des Métiers de l’Electricité (CME) de la Compagnie Ivoirienne d’Electricité (CIE) a signé aujourd’hui, sous le parrainage de Madame le Ministre de Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr. Ramata Bakayoko-Ly, une convention de partenariat avec le Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM) pour délivrer la première licence professionnelle française dispensée en Afrique de l’Ouest.

Dès la rentrée, les cours et les examens de cette licence générale à fort contenu professionnel « Développement Durable option Efficacité Energétique, Energie de sources renouvelables et Domotique » se dérouleront au CME, situé à Bingerville (Côte d’Ivoire). Les formateurs et enseignants seront recrutés par le CME et agréés par le CNAM.

Centre de formation professionnelle de la CIE, filiale du groupe industriel panafricain Eranove, acteur majeur en Afrique dans les secteurs de l’électricité et de l’eau, le CME dispense des formations professionnelles continues et diplômantes. Deux ans après son lancement, le CME a affiché en juin dernier 95 % de réussite au BTS électrotechnique tandis que 100 % des étudiants sont en stage dans des entreprises partenaires du CME. Le second BTS du CME porte sur la « Maintenance Industrielle » et un nouveau DUT « Froid Industriel et Génie climatique » sera proposé à la rentrée 2018-2019.

Afin de contribuer à pallier la pénurie de techniciens pour le secteur industriel ouest-africain, le CME lance également six licences professionnelles (dispensées en un an sur site et en e-learning). Le niveau de recrutement se fera sur dossier à BAC+2 et BAC+3.

Le CME a également signé une convention avec le réseau africain d’espaces d’innovation Jokkolabs pour créer un « Techno Lab » au CME, afin d’accompagner les transitions énergétiques et numériques en Afrique.

« Ces deux projets sont à l’image de ce que veut proposer le CME à la jeunesse ivoirienne et africaine : des formations de qualité et l’employabilité dans des secteurs professionnels à fort potentiel », explique Paul Ginies, Directeur du CME.

« Cette licence professionnelle CME-CNAM centrée sur l’efficacité énergétique est un des volets de l’engagement de la CIE pour accompagner ses clients vers une optimisation de leurs consommations électriques », ajoute Dominique Kakou, Directeur Général de la CIE.

« Cette offre d’enseignement supérieur franco-ivoirienne s’inscrit dans la stratégie décidée lors de la visite du Président Macron en Côte d’Ivoire : appuyer et encourager la coopération universitaire et d’enseignement supérieur entre nos deux pays, afin de faire de la Côte d’Ivoire un « hub régional pour l’éducation ». Cela permet de répondre à la demande croissante d’études en France tout en favorisant le développement d’offres locales », se félicite son excellence l’Ambassadeur de France en Côte d’Ivoire, Monsieur Gilles Huberson.

« Cette licence professionnelle est une réponse au besoin des sociétés industrielles en Côte d’Ivoire de compétences sur les nouveaux métiers de la transition énergétique », indique Madame la Ministre de Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, le Pr. Ramata Bakayoko-Ly.

À PROPOS DU CME

Le Centre des Métiers de l’Electricité (CME) est un centre de formation de performance et d’excellence, créé le 6 mars 1970, dont les activités clés sont : la formation dans les domaines de l’électricité, de la gestion et du management. Le CME a obtenu la certification RH Excellence et le label « centre d’excellence » de l’Association des Sociétés d’Electricité d’Afrique (ASEA). Il est également le seul centre à avoir obtenu la certification SERECT pour les Travaux sous Tension Basse Tension de type A. En complément de la formation continue, le CME propose des cursus de formations diplômantes sanctionnés par des diplômes tels que le Brevet de Technique Supérieur (BTS), le Diplôme Universitaire de Technologie (DUT) et la Licence professionnelle. En 2017, hormis les 230 étudiants dans le cycle BTS/DUT, ont été reçus 4 416 collaborateurs en formation continue et 220 professionnels en formation initiale. www.cme.ci

À PROPOS DE LA CIE

La Compagnie Ivoirienne d’Electricité est une société privée, détenue à 55,53% par Eranove. La CIE est liée à l’État de Côte d’Ivoire par une convention de concession, signée en 1990 et reconduite en 2005 pour 15 années. La CIE, dans le cadre de sa délégation de service public, exerce les métiers de :

  • Producteur d’électricité : la CIE exploite les ouvrages de production d’électricité appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (604 MW hydroélectrique, 100 MW thermique)
  • Gestionnaire de réseaux de transport et de distribution et du dispatching: la CIE exploite les ouvrages de transport, de distribution d’électricité et de mouvement d’énergie appartenant à l’État de Côte d’Ivoire (~50 000 km de réseau électrique)
  • Relation clientèle : la CIE assure la relation avec 1,9 million de clients, consommateurs particuliers et professionnels d’électricité
  • Éclairage public : 467 000 foyers lumineux
  • Gestion des flux d’électricité : vers le Ghana, le Togo, le Bénin, le Mali, le Burkina Faso et le Libéria
  • Gestion des flux financiers du secteur électrique par délégation

www.cie.ci

À PROPOS DU GROUPE ERANOVE

Le Groupe industriel panafricain Eranove est un acteur industriel de premier plan dans la gestion de services publics et la production d’électricité et d’eau potable en Afrique de l’Ouest. Le Groupe est présent historiquement en Côte d’Ivoire (SODECI, CIE, CIPREL, AWALE, SMART ENERGY) depuis plusieurs décennies et au Sénégal (SDE) depuis 1996.

Avec une capacité de production électrique opérée d’environ 1 250 mégawatts (MW) et une production d’eau potable de 436 millions de m3 en Afrique, le groupe Eranove emploie plus de 9 000 collaborateurs dont il intègre les compétences et les savoir-faire au service de 1,9 million de clients pour l’électricité et 1,77 million pour l’eau. Acteur responsable, le Groupe est engagé au travers de ses filiales sur l’ensemble des enjeux de la RSE (Responsabilité sociétale des entreprises) ISO 26 000 et sur les certifications qualité ISO 9001, sécurité OHSAS 18001 et environnement ISO 14001. www.eranove.com

13539-in-1-Electricite--CIE.jpg 13539-in-2-Electricite--CIE.jpg


Ecofin Electricité     



 
GESTION PUBLIQUE

L'OPEP débloque 81 millions $ pour financer des projets dans 4 pays africains

Moussa Touré, DG de l’API-Mali : « La principale raison d’investir au Mali aujourd’hui, c’est d’abord la rentabilité de l’investissement ! »

Maroc : BMCE Bank of Africa lance une ligne de crédit destinée à la gestion optimale de l’eau

Ouganda : la Banque mondiale débloque plus de 150 millions $ pour un plan d'aide aux réfugiés

 
FINANCE

AccorHotels va ouvrir 60 nouveaux établissements dans 14 pays africains au cours des quatre prochaines années

Maroc : Asma Invest prévoit une augmentation de capital à hauteur de 1,2 milliard de Dirhams pour soutenir son expansion dans les secteurs de l’éducation et des énergies

CEMAC: des crédits bancaires plus chers et peu tournés vers le financement de l'investissement au cours du second semestre 2018

Le Singapourien Olam fait une offre de 362 millions $ pour la reprise d’une des entreprises du milliardaire nigérian Aliko Dangote

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
HYDROCARBURES

Sénégal / Mauritanie : Black & Veatch reçoit le top pour doter le FLNG Gimi de la technologie de liquéfaction PRICO

Algérie : le président par intérim limoge le patron de la société publique du pétrole et du gaz

Les perspectives de croissance du marché global du raffinage pétrolier s’appuient énormément sur la raffinerie de Dangote

L’ALSF accompagne le Rwanda dans la construction d’une centrale de 56 MW avec le méthane du lac Kivu

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

 
TELECOM

Kenya: la CA a étendu sa mesure de la qualité de service aux autres acteurs numériques

En Afrique de l’Ouest, la Côte d’Ivoire a le plus avancé dans l’amélioration de la connectivité mobile, selon GSMA

L’Egypte et la Banque mondiale discutent des stratégies pour accroître la pénétration du haut débit dans le pays

Le zimbabwéen TelOne menacé d’éjection du capital de WIOCC pour défaut de règlement de ses engagements financiers

 
COMM

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité