Ecofin Finance

Cameroun : Joseph Ngo, nouveau DG à l’Agence de régulation des marchés publics

(Agence Ecofin) - Le président de la République a signé hier, 31 octobre 2012, un décret portant nomination de Joseph Ngo à la tête de l’Agence de régulation des marchés publics (Armp). D’après nos sources, avant sa nomination, Joseph Ngo, occupait depuis le 6 septembre 2005 le poste de chef de la division des Marchés publics au secrétariat général de la Primature. Ce commandant de douanes ayant travaillé à la direction générale des Douanes connait donc assurément les procédures des marchés publics au Cameroun. 

Joseph Ngo remplace à ce poste Jean-Jacques Ndoudoumou qui a été Dg de l’ARMP pendant une dizaine d’années. Celui-ci avait été condamné en juin 2012 par le conseil de discipline budgétaire et financière du ministère du Contrôle supérieur de l’Etat à rembourser à l’agence 62 millions de FCfa, représentant le montant des primes de recouvrement indûment et personnellement perçues pour la période 2007-2010.

«Le directeur général de l’Armp a été constitué débiteur envers l’Agence de la somme de 62 674 378 (soixante deux millions six cent soixante quatorze mille trois cent soixante dix-huit) F CFA, représentant le montant des primes de recouvrement indûment et personnellement perçues par lui, et qu’il est condamné à rembourser». De plus, «une amende spéciale de 2 (deux) millions Fcfa a été infligée au directeur général de l’Armp, pour l’ensemble des fautes de gestion relevées à sa charge», précisait le communiqué du ministère du Contrôle supérieur de l’Etat.

Le même mois de sa condamnation, on avait vu Jean-Jacques Ndoudoumou, en tenue de chef traditionnel de la région du Sud, serrer la main de Paul Biya alors en visite à Memve’ele pour le lancement des travaux du barrage hydroélectrique.

Au mois de juillet, un conseil d’administration de l’Armp s’était tenu pour statuer sur les conclusions du Conseil de discipline budgétaire et financières et blanchir le Dg déchu. Le Pca, Hamadjoda Hadjoudi, et les membres du conseil avaient reconnu avoir donné quitus au Dg de l’Armp par rapport aux irrégularités relevées par le Conseil de discipline budgétaire et financière et couvrant les années 2007, 2008, 2009 et 2010.

B-O.D.

 


Ecofin Finance     




Player

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique