Au Togo, un décret impose l’exploitation des terres rurales agricoles

Au Togo, un décret impose l’exploitation des terres rurales agricoles

(Agence Ecofin) - Au Togo, les propriétaires de terres rurales agricoles sont désormais contraints de les mettre en valeur, au risque d’en voir l’exploitation confiée à quiconque en ferait la demande légale, dans le cadre d’un contrat de bail.

Un décret pris en Conseil des ministres délocalisé dans le nord du pays, mercredi dernier, fixe les modalités de mise en valeur des terres agricoles privées.

Selon Lomé, la mesure, inscrite dans le cadre de l’amélioration de la législation et de la réglementation domaniale et foncière au Togo, vise surtout à favoriser le développement de l’agriculture et à lutter contre la spéculation foncière.

Au Togo, près de 90% des ruraux s’adonnent à l’agriculture. Cependant, cette forte population de paysans tournée vers  l’agriculture n’exploite que 11 des 60% de terres cultivables, selon une statistique de l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO).


Ecofin Agro     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro