Ethiopie : 4 milliards $ seront investis pour construire deux centrales géothermiques de 1 000 MW

(Agence Ecofin) - L’Ethiopie vient de signer un accord relatif à la mise en place de deux centrales géothermiques, d’une capacité combinée de 1 000 MW. Les centrales de Corbetti et de Tulu Moye qui seront implantées dans la vallée du Rift, au sud de la capitale Addis-Abeba, auront un coût de construction estimé à 4 milliards $.

La mise en œuvre de cette initiative entre dans le cadre de la politique électrique nationale qui vise à faire de l’Ethiopie le premier exportateur d’énergie du continent, en faisant passer sa puissance installée des 4 300 MW actuels à 17 346 MW, d’ici les dix prochaines années.

« Il n’y a aucun doute sur le fait que la réussite de ce projet aura un impact significatif sur le bien-être économique futur du pays.», s’est réjouie Azeb Asnake, la directrice exécutive de l’Ethiopian Electric Power, la compagnie électrique nationale.

Le fait que ces centrales seront mises en œuvre, en grande partie, grâce à des investissements privés, est une avancée majeure dans le pays dont la culture d’investissement est plus tournée vers les capitaux propres. Pour exemple, le barrage Grande renaissance qui coûte environ 4 milliards $ est mis en place sur un financement étatique auquel s’est ajoutée la souscription de bonds publics par l’ensemble des citoyens.

Les compagnies participant au financement des deux centrales géothermiques sont Meridiam, Africa Renewable Energy Fund et InfraCo Africa-Funds.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité