Kenya : la KenGen utilisera l’Internet des objets pour améliorer la performance de ses centrales géothermiques

Kenya : la KenGen utilisera l’Internet des objets pour améliorer la performance de ses centrales géothermiques

(Agence Ecofin) - Le Kenya ambitionne d’améliorer la sécurité et l’efficience de ses centrales géothermiques grâce à l’Internet des objets. La Kenya ELectricity Generating Company (KenGen) a annoncé avoir signé avec l’Organisation des Nations unies pour le développement industriel (UNIDO) et l’Agence japonaise de coopération internationale (JICA), une déclaration conjointe à cet effet.

Cette information a été donnée par Rebecca Miano (photo), la directrice exécutive de la compagnie. Elle a affirmé que la signature de cette déclaration offrira à la KenGen, des opportunités pour accroître ses compétences en matière d’Internet des objets afin d’utiliser cette technologie dans la réponse à la demande énergétique croissante du pays.

« Nous croyons que ce partenariat conjoint permettra au Kenya d’utiliser cette méthode innovante pour fournir de l’énergie propre et abordable pour le développement de l’ensemble du pays.», a affirmé madame Miano. Le complexe géothermique d’Olkaria sera le premier à bénéficier de l’utilisation de cette technologie.

Gwladys Johnson Akinocho


Ecofin Electricité     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Electricité