Ecofin Hydrocarbures
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’opérateur pétro-gazier britannique Bowleven pessimiste sur l’avenir de sa licence Bomono au Cameroun

(Agence Ecofin) - Dans un rapport d’activités de l’exercice s’achevant au 30 juin 2018, le pétro-gazier britannique Bowleven exprime son désarroi sur le développement annoncé de sa licence Bomono, qui couvre une superficie de 2328 km², en onshore au Cameroun.

«En l'absence d'un projet de développement national à petite échelle financièrement attrayant, il est probable que la licence de cet actif prenne fin en décembre 2018.», révèle l’opérateur pétro-gazier dans son rapport.

Après des renvois successifs à septembre et décembre 2017, puis finalement à l’infini, la conclusion de l’accord devant permettre à Victoria Oil & Gas (VOG) d’acquérir une participation de 80% sur la licence Bomono, jusqu’ici détenue par sa compatriote Bowleven, semble donc désormais très peu probable, et pourrait conduire à l’abandon pure et simple de ce projet par les parties actuelles.

Le doute sur la conclusion effective de cet accord, dont le principe avait pourtant été acté depuis le mois de mars 2017, s’était fait jour au lendemain de son annonce, avec la sortie de la Société nationale des hydrocarbures (SNH), le bras armé de l’Etat du Cameroun dans l’exploitation et l’exploration pétro-gazière, qui avait émis des réserves.

«La SNH informe le public que l’Etat du Cameroun, propriétaire des ressources gazières visées, n'a ni été informé de cet accord dans les formes habituelles prévues dans les contrats pétroliers, ni autorisé un tel accord, comme l'exigent les textes. En conséquence, les informations publiées par la société Bowleven concernant les ressources gazières de Bomono qui, de l'avis de la SNH, nécessitent encore des travaux de recherche pour justifier une exploitation commerciale durable, sont erronées et n'engagent que cette seule société.», avait fait savoir l’entreprise publique camerounaise dans un communiqué officiel.

Dans la foulée de cette sortie de la SNH, le conseil d’administration de Bowleven avait été quasiment démantelé, à la demande de Crown Ocean Capital, le plus gros actionnaire de la compagnie. Ce qui a davantage compliqué les discussions visant non seulement à finaliser l’accord d’amodiation entre Bowleven et VOG, mais aussi infléchir la position de la partie camerounaise sur cette transaction.

Pour rappel, selon l’accord susmentionné, VOG devait détenir 80% des actifs sur le permis Bomono, à travers sa filiale GDC Bomono, contre 20% pour Euroil (partenaire de Bowleven), qui devait conserver le statut d’opérateur. L’objectif de cet accord d’amodiation, avait souligné Bowleven, était de mettre en valeur, à court terme, le potentiel de Bomono, en commercialisant plus de gaz et en développant davantage les activités en aval sur le périmètre.

Brice R. Mbodiam

Lire aussi:

06-03-2017 - VOG conclut une amodiation avec Bowleven et entre sur Bomono

08-02-2017 - Bataille rangée au board du pétrogazier Bowleven à propos des projets camerounais de Bomono et d’Etinde


Ecofin Hydrocarbures     




 
GESTION PUBLIQUE

Les Nations unies accompagneront la mobilisation de 50 milliards $ au profit du lac Tchad

L'ITFC annonce de nouveaux accords et des financements de plus de 880 millions $ en faveur de plusieurs pays africains

Côte d’Ivoire : le français EIFFAGE et l’indien INFRA INTERNATIONAL retenus pour des projets d’adduction d’eau potable estimés à 300 millions d’euros

L'OPEP débloque 81 millions $ pour financer des projets dans 4 pays africains

 
FINANCE

Sunu Capital et la firme américaine Axel Johnson Inc annoncés dans un investissement dans le secteur de la santé en Ouganda

AccorHotels va ouvrir 60 nouveaux établissements dans 14 pays africains au cours des quatre prochaines années

Maroc : Asma Invest prévoit une augmentation de capital à hauteur de 1,2 milliard de Dirhams pour soutenir son expansion dans les secteurs de l’éducation et des énergies

CEMAC: des crédits bancaires plus chers et peu tournés vers le financement de l'investissement au cours du second semestre 2018

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Egypte : une centrale solaire de 600 MW sera construite à l’Ouest du Nil selon le système des enchères

Nigeria : un tarif électrique reflétant les coûts est nécessaire pour plus d’investissements privés

Namibie : la libéralisation du secteur électrique sera effective dès septembre 2019  

Tanzanie : la puissance électrique sera multipliée par six, passant de 1 602 MW à 10 000 MW, d’ici à 2025

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement octroie une licence d’exploration à IronRidge pour l’or de Zaranou

Le Congo exporte ses premières tonnes de minerai de fer

Guinée : la société guinéenne du patrimoine minier rattachée à la présidence

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

 
TELECOM

Tunisie: le régulateur télécoms a initié une étude pour déterminer si le pays est prêt pour la 5G

Egypte: LG Electronics a discuté avec le ministre des Télécoms d’une éventuelle contribution à la fabrication locale de tablettes numériques

Nigeria : 7000 tours télécoms menacées de destruction par la NCAA pour défaut de licence

RD Congo : lancement du partenariat entre Vodacom et Ingenious City

 
COMM

Afrobytes IV : le 15 mai à la Station F, à Paris, 6 marchés africains seront présentés à l’écosystème mondial de la tech

Côte d’Ivoire : les autorités prévoient d'arrêter l’émission du signal analogique le 17 juin 2020

Contenu local africain : vers la naissance d’un modèle ougandais ?

Afrique subsaharienne : la CAF attribue les droits de diffusion en clair de la CAN 2019 à l’Union africaine de radiodiffusion

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures