Ecofin Telecom

  Tanzanie : le groupe Millicom sollicite l’accord de la Commission de la concurrence pour acquérir les 15% restants de Zantel

  Tanzanie : le groupe Millicom sollicite l’accord de la Commission de la concurrence pour acquérir les 15% restants de Zantel

(Agence Ecofin) - Le groupe télécoms luxembourgeois, Millicom International Cellular (MIC), désire désormais prendre le contrôle de la totalité de l’opérateur de téléphonie mobile Zanzibar Telecom, dont il est détenteur de 85% de parts, depuis le 27 octobre 2015. La société qui opère sous la marque Tigo, entrée dans l’actionnariat de Zantel après un accord avec Etisalat Group, a en effet sollicité l’accord de la Commission de la concurrence pour réaliser cette acquisition.

  Les 15% de parts restantes de l’actuel cinquième opérateur télécoms, que cible Millicom, sont détenues par le gouvernement de Zanzibar qui est d’ailleurs favorable à l’opération dont la valeur financière n’est pas dévoilée.

Dans un communiqué, la Commission de la concurrence a indiqué qu’elle enquête actuellement sur les intentions des deux parties derrière cette acquisition. En plus de la totalité de Zantel, MIC veut également, au cours de la même opération, acquérir Telesis Tanzania Limited, la filiale de Zantel spécialisée dans la fourniture de services à haut débit 4G aux opérateurs télécoms. Elle lui garantira un service de haute qualité grâce auquel un plus grand nombre de consommateurs pourront être séduits.

Selon les dernières statistiques du marché télécoms tanzanien, publiées par l’Autorité de régulation des communications de Tanzanie (TCRA), en juin 2018, le pays comptabilisait 41,8 millions d’abonnés au mobile. Tigo revendiquait la seconde place du marché, derrière Vodacom, avec 29% de part pour 12 006 568 de consommateurs. Zantel, avec ses 2% de part de marché, totalisait 1 071 586 de clients.  


Ecofin Télécom     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom