Ecofin Agro

Afrique du Sud : les exportations de myrtille devraient s’établir à 8 000 tonnes en 2017/2018

Afrique du Sud : les exportations de myrtille devraient s’établir à 8 000 tonnes en 2017/2018

(Agence Ecofin) - En 2017/2018, les exportations de myrtille de la Nation arc-en-ciel devraient presque doubler passant de 4 154 tonnes à environ 8 000 tonnes, selon les prévisions de l’Association sud-africaine des producteurs de baies (SABPA), rapportées par Freshfruitportal.

Cette embellie annoncée est fondée sur des projections de production du fruit, bien meilleures qu’en 2016/2017. La récolte de la baie devrait ainsi s’établir à 11 000 tonnes en 2017/2018 contre 5 869 tonnes à la faveur de l’arrivée à maturité de nouvelles plantations.

Plus globalement, indique Elzette Schutte, représentante de la SABPA, le segment des myrtilles a le vent en poupe en raison de la demande grandissante au plan mondial qui a conduit au regain d’intérêt des producteurs et à une hausse des surfaces plantées. Actuellement de 1 300 hectares, cette superficie est prévue pour croître significativement à 2 000 hectares à l’horizon 2022. 

Pour rappel, la production de myrtille sud-africaine est réalisée principalement dans les provinces du Cap occidental, de Limpopo, du Nord-Ouest, de Gauteng, du Cap oriental, de l’Etat-Libre et de Mpumalanga.

Les expéditions du fruit sont absorbées par le Royaume-Uni (60%), le reste de l’Europe (30%), l’Afrique (6%), l’Asie (3%) et le Moyen-Orient (1%).

Le pays fait partie des principaux fournisseurs mondiaux de myrtille avec le Chili, le Pérou et l’Argentine. 

Espoir Olodo


Ecofin Agro     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro
BoutonRS
App Agence
Ecofin
Téléchargez l'application de l'Agence Ecofin gratuitement

iPhone App  App Android