Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Agro

Des producteurs et exportateurs africains de fruits se regroupent et créent « AFRUIBANA » pour défendre leurs intérêts

  • Date de création: 19 juillet 2017 13:34

(AFRUIBANA) - AFRUIBANA, une association de producteurs et d’exportateurs de fruits du Cameroun, de Côte d’Ivoire et du Ghana a été officiellement lancée mercredi 19 juillet à Bruxelles, à l’occasion de la visite du ministre camerounais du commerce, M. Luc Magloire Mbarga Atangana, auprès des institutions européennes.

Porte-parole des pays d’Afrique, Caraïbe et du Pacifique (ACP) lors des différentes conférences ministérielles sur la banane, le ministre s’est félicité de cette initiative qui permettra aux producteurs de fruits du continent d’unir leurs efforts afin de mieux faire entendre leur voix dans les échanges internationaux.

AFRUIBANA, association de droit camerounais, regroupe plusieurs représentants de producteurs et d’exportateurs de différents pays subsahariens, notamment l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) ou encore l’Organisation des producteurs-exportateurs de bananes, d’ananas, de mangues et autres fruits de Côte d’Ivoire (Obamci). AFRUIBANA est une plateforme ouverte qui a vocation à rassembler les intérêts de la filière fruiticole en Afrique.

À Bruxelles, l’association AFRUIBANA devient donc la représentation permanente d’une communauté de producteurs et d’exportateurs de fruits du Cameroun, de Côte d’Ivoire et du Ghana. Elle mettra tout en œuvre pour favoriser la compétitivité et l’exportation des fruits à destination des pays de l’Union Européenne (UE). L’association sera également une interface entre les producteurs du secteur et les différentes institutions européennes afin de faciliter les programmes de financements et d’aides à destination des producteurs de fruits africains. Elle a enfin un rôle de représentation et de plaidoyer pour faire valoir la qualité et l’importance des filières agro-industrielles sur le continent africain, tant sur le plan économique que social et environnemental.

« L’Union Européenne représente le principal débouché de la banane africaine, pour des raisons avant tout de proximité géographique et historique », explique Joseph Owona Kono, Président d’AFRUIBANA. « En Côte d’Ivoire et au Cameroun, le secteur agricole représente environ 60% de l’économie de ces deux pays. Il s’agit là de l’une des premières sources d’emploi et de revenus pour la majorité des populations rurales. C’est pourquoi AFRUIBANA a un rôle essentiel pour renforcer nos liens avec les instances européennes, favoriser le commerce entre l’Afrique et l’Europe, promouvoir le développement socio-économique et ainsi contribuer à lutter contre les mouvements  migratoires ».

« Plusieurs échéances au niveau européen revêtent une importance stratégique pour les producteurs africains. C’est donc le rôle d’AFRUIBANA de faire connaître aux décideurs européens l’intérêt du maintien et du développement du secteur agricole africain, non seulement pour continuer d’exporter une banane de qualité, mais aussi pour le développement de l’économie de nos pays en favorisant l’emploi rural mais aussi l’agriculture familiale », explique Jean-Marie Kacou Gervais, Vice-président d’AFRUIBANA.

Plusieurs rendez-vous importants vont occuper l’agenda institutionnel d’AFRUIBANA dans les prochains mois, comme le Sommet UE-Afrique d’Abidjan fin novembre 2017, avec l’adoption d’une nouvelle feuille de route pour les relations entre les deux entités, la préparation de l’Accord post-Cotonou à partir de janvier 2018, ou encore les clauses de rendez-vous entre l’UE et les producteurs latino-américains au cours du premier trimestre 2018.

À propos d’AFRUIBANA

AFRUIBANA est une association de droit camerounais dont le siège est à Douala et qui bénéficie d’une représentation à Bruxelles auprès des instances institutionnelles européennes. AFRUIBANA est née du regroupement de plusieurs associations de producteurs et exportateurs de fruits de Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Ghana. L’association représente et souhaite porter la voix des producteurs de fruits africains auprès des institutions internationales dans le cadre de la négociation des échanges bilatéraux et multilatéraux.

En Côte d’Ivoire et au Cameroun, les filières de la banane emploient plus de 15 000 personnes, ce qui représente dans chacun des pays près de 50 000 emplois indirects. Les deux pays ont produit près de 600 000 tonnes de bananes en 2016.

419 Afruibana


 
GESTION PUBLIQUE

Togo : la plateforme en ligne « e-foncier » permet désormais de procéder aux formalités foncières sans se déplacer

Sénégal : les exportations de biens ont chuté de 25,3% à fin novembre 2019

Le Nigeria veut mobiliser 4,2 milliards $ en 2020 pour financer ses dépenses

La Banque mondiale accorde au Maroc une ligne de précaution de 270 millions $ contre les risques liés aux catastrophes naturelles

 
FINANCE

Banques de la zone Cemac : la Beac hausse le ton

Maroc : Société Générale et Yamed Capital créent une joint-venture spécialisée dans la gestion d’actifs immobiliers

Radio Mars veut s’introduire sur la Bourse de Casablanca et lever des fonds pour financer son développement 

Côte d’Ivoire : lancement de la construction du complexe touristique « Serena village » pour un coût de 47 millions $

 
ELECTRICITE

Seychelles : Quadran construira la première centrale solaire flottante à Providence

Niger : un consortium d’entreprises dont le français Vergnet remporte le marché de la centrale hybride d’Agadez

Afrique du Sud : dépités des performances de l’Eskom, les grands consommateurs désirent se lancer dans l’autoconsommation

Infinity Energy s’associe à Masdar pour aller à la conquête du marché africain des énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Le West African Gas Pipeline subira des travaux de nettoyage et d’inspection pendant trois mois

Eni et Total sont les plus grands gagnants du dernier cycle de licences pétrolières lancé par le gouvernement angolais

Maroc : le gouvernement approuve l’EIE du gazoduc de 120 km de Sound Energy

Sénégal : le prochain cycle de licences pétrolières sera lancé le 28 janvier prochain à l’hôtel King Fahd

 
MINES

Côte d’Ivoire : le gouvernement accorde 4 permis de recherche minière valables pour l’or

Burkina Faso : Roxgold rate son objectif de production annuelle à Yaramoko

Un an après la fusion avec Randgold Resources, Barrick Gold enregistre une production record sur ses opérations

RDC : la mine de cuivre-cobalt Deziwa entre en production commerciale

 
TELECOM

L’OIF et Smart Africa s'unissent pour le développement numérique en Afrique

MTN Côte d’Ivoire donne plus d’explications suite à la rupture du câble sous-marin WACS ayant affecté la connectivité Internet

Kenya : Liquid Telecom a déjà déployé 138 stations émettrices pour son réseau d’Internet des objets

Zimbabwe : les employés de Telecel interpellent le gouvernement sur un risque de faillite imminente de la société

 
TRANSPORT

Côte d’Ivoire : création d’un registre d’immatriculation des navires et mise en œuvre de la réglementation sur la navigation

South African Airways met en vente neuf de ses seize Airbus A340

Côte d’Ivoire : lancement des travaux de construction du terminal céréalier du Port Autonome d’Abidjan pour un coût de 127 millions $

Côte d’Ivoire : 25 hectares du parc national du Banco seront détruits pour la construction du métro d’Abidjan

 
ENTREPRENDRE

Cameroun : Jeannette Angoun veut développer la filière locale de l’élevage des poissons

Karimou Ba fabrique un jouet à l’image du car utilisé dans les transports en commun au Sénégal

Cameroun : Danielle Akini forme les enfants à la programmation informatique, dès 4 ans

Mali : Coumba Diakité recycle les pneus usés en meubles de maison

 
MULTIMEDIA

Cameroun : un plan directeur de 9240 km de routes à 5 373 milliards FCFA (infographie)

Blocages d’Internet : 2,16 milliards $ de pertes financières pour l’Afrique subsaharienne en 2019 (Infographie)

Samuel Mathey, prédicateur de l’auto-emploi

Les banques africaines entreront en zone de turbulences en 2020 (Moody’s)

 
FORMATION

L’ONU lance un programme de bourse en droit international pour les juristes professionnels des pays en développement

20 nouvelles universités d’Afrique dont 5 francophones dans le RUFORUM

Kabakoo Academies et le projet Kakuma parmi les 16 écoles du futur du Forum économique mondial

La commission européenne va allouer 6,5 millions d'euros à deux projets pour l'enseignement et la formation professionnelle en Afrique

 
COMM

Bénin : suspendue pour défaut de licence, la radio Soleil FM met la clé sous le paillasson

Finalement Facebook ne va pas ramener de publicité dans les conversations WhatsApp

EXCAF condamné une nouvelle fois pour piratage au Sénégal

Afrique : le continent va-t-il emboiter le pas à l’Europe en matière de régulation de l’audiovisuel ?

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro