L’association des producteurs de bananes du Ghana rejoint Afruibana pour défendre les intérêts de la banane africaine à Bruxelles

L’association des producteurs de bananes du Ghana rejoint Afruibana pour défendre les intérêts de la banane africaine à Bruxelles

(AFRUIBANA) - L’association des producteurs de bananes du Ghana (BPA) a annoncé rejoindre officiellement l’association Afruibana afin de participer à la défense des intérêts de la filière africaine de la banane auprès des institutions européennes.

Les discussions pour l’adhésion de l’association ghanéenne ont commencé à l’occasion du salon Fruit Logistica qui se déroulait à Berlin du 07 au 09 février et se sont finalisées durant le mois de juillet. Une étape importante pour l’association Afruibana, alors que la Commission européenne devrait entamer les négociations sur l’accord post-Cotonou d’ici la fin du mois d’août, dont la banane sera un enjeu majeur.

L’association Afruibana compte déjà parmi ses membres l’Association bananière du Cameroun (Assobacam) et l'Organisation des producteurs-exportateurs de bananes, ananas et mangues de Côte d'Ivoire (OBAM-CI). Avec l’adhésion du Ghana, Afruibana représente désormais à Bruxelles les trois principaux pays africains exportateurs de bananes vers l’Union européenne (UE). En 2017, le Ghana a exporté 70 373 tonnes de bananes vers le marché européen, juste derrière le Cameroun (270 377 tonnes) et la Côte d’Ivoire (315 797 tonnes). Pour ces trois pays, le marché européen représente plus de 80% de leur débouché à l’exportation.

19039 fruits

« L’adhésion de l’association des producteurs de bananes du Ghana (BPA) confirme la pertinence de la création d’Afruibana pour répondre aux attentes des producteurs africains de fruits, » déclare le président d’Afruibana, M. Joseph Owona Kono, ajoutant : « L’agenda institutionnel européen de 2018 est très chargé et notre association va devoir peser de tout son poids pour défendre les intérêts africains aussi bien sur le régime tarifaire appliqué aux importations de bananes des pays latinos que sur le maintien du mécanisme de stabilisation pour la banane ».

« Nous sommes très heureux de rejoindre Afruibana et de pouvoir contribuer au travail de l’association pour la défense des intérêts africains à Bruxelles », confirme le président de l’association des producteurs de bananes du Ghana, M. Anthony Kofi Blay. « Les producteurs ghanéens de bananes sont d’autant plus inquiets avec le Brexit, car le Royaume-Uni représente une part importante de nos débouchés sur le marché européen ».

À propos d’AFRUIBANA

AFRUIBANA est une association de droit camerounais dont le siège est à Douala et qui bénéficie d’une représentation à Bruxelles auprès des instances institutionnelles européennes. AFRUIBANA est née du regroupement de plusieurs associations de producteurs et exportateurs de fruits de Côte d’Ivoire, du Cameroun et du Ghana. L’association représente et souhaite porter la voix des producteurs de fruits africains auprès des institutions internationales dans le cadre de la négociation des échanges bilatéraux et multilatéraux. En Côte d’Ivoire et au Cameroun, les filières de la banane emploient plus de 15 000 personnes, ce qui représente dans chacun des pays près de 50 000 emplois indirects. Les deux pays ont produit près de 600 000 tonnes de bananes en 2017. www.afruibana.com

19039 fruit copy


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro