Ecofin Formation
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L'Afrique du Sud accueille le premier Forum annuel de dialogue politique de haut niveau de l'ADEA sur l'enseignement secondaire en Afrique

  • Date de création: 24 juillet 2019 16:31

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA), hébergée par la Banque africaine de développement, et le ministère de l’Éducation de base en Afrique du Sud, organisent, les 29 et 30 juillet prochains à Johannesbourg, le premier Forum annuel de dialogue politique de haut niveau sur l’enseignement secondaire.

Le Forum sera l’occasion d’examiner les conclusions et recommandations de la Fondation Mastercard, partenaire de l’événement, dont le rapport est intitulé « L’enseignement secondaire en Afrique : Préparer les jeunes à l’avenir du travail. » Seront présents, à cette occasion, des ministres africains de l'Éducation, de la Jeunesse et du Travail, des universitaires, des représentants de haut niveau de partenaires de la coopération au développement, du secteur privé, de la société civile, d'associations d'enseignants et de parents, d'organisations de la jeunesse.

Les participants pourront ainsi réfléchir, concevoir et mettre en œuvre les modèles novateurs nécessaires dans l’enseignement secondaire en Afrique pour mieux équiper les enseignants et préparer les étudiants à leur avenir professionnel. Les thèmes majeurs du Forum sont la promotion de connaissances et de compétences pertinentes, le financement de l'équité, la motivation des enseignants, l'enseignement et l'apprentissage ainsi que l’enseignement secondaire numérique pour les compétences du 21ème siècle.

 « Nous devons tous examiner comment passer de la recherche à la mise en œuvre, orienter le changement de politique dans l'enseignement secondaire et intégrer les résultats et recommandations sur les priorités et pratiques nationales », affirme Albert Nsengiyumva, secrétaire exécutif de l'ADEA.

Pour la ministre de l'Éducation de base en Afrique du Sud, Angie Motshekga, les débats en cours sur le continent sont influencés par la nécessité de s'attaquer aux inégalités criantes de l'Afrique et à l'héritage du colonialisme. Dans son discours inaugural sur l’état de la Nation en 2018, le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, avait appelé à exploiter le changement technologique pour une transformation socio-économique radicale.

L’ADEA compte organiser, chaque année, ce Forum, avec pour objectif de développer le leadership, les compétences et l’équipement des jeunes possédant les connaissances, les outils et le savoir-faire nécessaires à l'employabilité ou à la création d'emplois.

Au cours des prochaines décennies, le rôle des jeunes Africains dans le développement social et économique de l’Afrique, sera de plus en plus crucial. En 2100, ils représenteront près de la moitié de la jeunesse mondiale. Les efforts déployés par l’Afrique pour éduquer ses jeunes auront d’énormes répercussions sur son développement économique, sa stabilité et sa prospérité.

« L'enseignement secondaire est, et continuera, d'être une plateforme importante pour que les jeunes puissent obtenir ou créer leur propre travail. Nous attendons avec impatience un dialogue fructueux sur la manière dont nous pouvons tous veiller à ce que les jeunes soient préparés pour l'avenir », insiste Kimberley Kerr, directrice des programmes régionaux à la Fondation Mastercard.

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA), hébergée par la Banque africaine de développement, est un forum de dialogue sur les politiques. C’est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l’éducation, des sciences et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l’éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable. www.adeanet.org

À propos de la Fondation Mastercard

La Fondation Mastercard cherche un monde où chacun a la possibilité d'apprendre et de prospérer. Le travail de la Fondation est guidé par sa mission de faire progresser l’apprentissage et promouvoir l’inclusion financière des personnes vivant dans la pauvreté. La Fondation MasterCard est une des plus grandes fondations au monde qui travaille presque exclusivement en Afrique. Elle a été créée en 2006 par Mastercard International et opère de manière indépendante sous la gouvernance de son propre conseil d'administration. La fondation est basée à Toronto, au Canada. Pour plus d’informations et pour vous inscrire à la newsletter de la Fondation, rendez-vous sur www.mastercardfdn.org. Suivez la Fondation sur @MastercardFdn sur Twitter.

AFRI


 
GESTION PUBLIQUE

Ethiopie : les Etats-Unis allouent 30 millions $ pour l’organisation des prochaines élections législatives

Le Mali prévoit de lever 1,1 milliard $ sur le marché financier régional de l’UEMOA en 2020

Santé : un appui financier de 24 millions d’euros de l’UE en faveur de la Mauritanie

Coronavirus : plus de 60 % des pays africains ne sont pas préparés à faire face à l'épidémie

 
FINANCE

Ecobank : deux programmes de formation pour favoriser l’insertion des Jeunes Talents Africains de l’Uemoa

Shelter Afrique financera des projets immobiliers au Sénégal à 11,6 millions $

Sensibilisation des investisseurs institutionnels et des émetteurs potentiels : étape de la Côte d'Ivoire

En Ethiopie, Khalifa Fund s’engage à financer des entreprises privées sur une période de 4 ans

 
AGRO

Kenya : la dette des sucreries publiques grimpe à 893 millions $

Le Malawi légalise le cannabis à usage médical et industriel

Les entreprises transnationales livreront 60 000 tonnes de cacao aux exportateurs locaux

Côte d’Ivoire : l’exécutif reconnaît officiellement l’Apromac

 
ELECTRICITE

Togo : Energy Generation recrute des professionnels pour animer des formations en technologie solaire photovoltaïque

GERD : l’Éthiopie n’enverra pas de représentant au prochain round des négociations

Kenya : les marges de la Kenya Power plongent de 92 % pour l’exercice budgétaire précédent

Côte d’Ivoire : la KfW débloque 6 millions € pour stimuler les investissements dans les énergies renouvelables

 
HYDROCARBURES

Égypte : EGAS vise des investissements en amont de 690 millions $ au cours de l’année fiscale 2020/2021

Égypte : l’usine de liquéfaction de gaz naturel de Damiette va redémarrer en juin

Mauritanie : Maersk Decom remporte un contrat sur les champs Banda et Tiof de Tullow

Congo : Zenith annonce des négociations avancées pour une plateforme de forage sur le pétrole de Tilapia

 
MINES

Tanzanie : Shanta Gold atteint ses objectifs de production pour l’année 2019

Côte d’Ivoire : la perspective de l’élection présidentielle de 2020 fait baisser les investissements dans le secteur minier

Guinée : la mine Boffa exporte ses premières tonnes de bauxite vers la Chine

Afrique du Sud : Implats enregistre des résultats financiers record grâce à la hausse des cours des PGM

 
TELECOM

Nigeria : selon Airtel, la mauvaise qualité de service devrait perdurer encore longtemps

RD Congo: Orange Corners lance son programme d’accompagnement des start-up locales

Égypte: Orange signe un accord de fourniture de services numériques avec le transporteur Mwasalat Misr

Huawei lance officiellement l’ICT Competition en Côte d’Ivoire

 
TRANSPORT

Sénégal – Mali : vers la relance de la société Dakar Bamako Ferroviaire

Algérie : la start-up française Karos s’associe à TemTem et lance un service de covoiturage

Gambie : l’Arabie saoudite débloque 12 millions USD pour la modernisation de l'aéroport international de Banjul

Air Côte d'Ivoire va introduire des services téléphoniques et Internet en vol sur sa nouvelle flotte A320neo

 
ENTREPRENDRE

Au Tchad, Issa Saleh transforme un dépotoir d’ordures en salle de jeux

Sénégal : exonération fiscale pour les entreprises nouvellement créées (Gouvernement)

La plateforme Kandua propose un service en ligne d’artisans à domicile en Afrique du Sud

La startup sénégalaise Nano Air permet aux agriculteurs d’irriguer à distance leurs cultures

 
MULTIMEDIA

A la rencontre de Dieudonné Djouga, handicapé, plein de vie et optimiste (Vidéo)

Comme 15 pays africains, la Tunisie interdit les sacs en plastiques sur son sol (Vidéo)

Mali : Moussa Diarra se sert de déchets plastiques pour concevoir des drones

Comment comprendre la "Titrisation" ? (Vidéo)

 
COMM

Selon le cabinet Warc, les dépenses publicitaires mondiales vont atteindre 660 milliards de dollars en 2020

Soudan du Sud : le pays souhaite acquérir des créneaux satellitaires pour de la radiodiffusion

Botswana : une pénurie de décodeurs perturbe la migration vers la radiodiffusion numérique

Nigeria : Netflix renforce ses positions dans la République fédérale