Ecofin Formation
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

En RDC, la décision du gouvernement de fermer des facultés de médecine suscite la polémique

En RDC, la décision du gouvernement de fermer des facultés de médecine suscite la polémique
  • Date de création: 21 septembre 2021 16:12

(Agence Ecofin) - La décision de fermeture des facultés de médecine non conformes en RDC vient d’être prononcée. Les écoles recalées disent ne pas comprendre la décision du gouvernement. Des procédures de contestation et de revendication sont en cours.

Le ministre congolais de l’Enseignement supérieur et universitaire (ESU), Muhindo Nzangi, a signé le 17 septembre, une note interdisant l’inscription des étudiants dans les universités dont les facultés de médecine sont déclarées non viables. D’après le document, 16 facultés ont été homologuées à continuer à dispenser des cursus de formation en médecine.

Les facultés retenues sont logées dans les universités de Kinshasa, de Lubumbashi, de Kisangani, de Goma, de Kikwit, de Tshumbe, de Kindu, de Mbandaka, l’Université catholique de Bukavu, l’Université catholique de Graben, l’Université protestante du Congo, l’Université évangélique en Afrique, l’Université officielle de Bukavu, l’Université Kongo, l’Université officielle de Mbuji-Mayi et l’Université libre des pays des Grands Lacs.

Cette décision prise sur la base d’un rapport du conseil national de l’ordre des médecins présenté et adopté lors des états généraux de l’ESU, tenus à Lubumbashi du 10 au 14 septembre, est loin de faire l’unanimité. Pour les étudiants des écoles recalées, leur sort n’a pas été spécifié dans la note ministérielle. A leur endroit, la note renseigne que « des dispositions ultérieures préciseront les modalités de réorientation des étudiants des classes montantes, des établissements frappés par la mesure de fermeture de la faculté de médecine, vers les universités viables appelées à poursuivre les enseignements en médecine ».

Dans ce contexte, plusieurs associations estudiantines ont appelé à l’annulation de la mesure. Les étudiants de l’Université de Mbuji-Mayi sont descendus dans les rues. Dans la province du Kwilu, une manifestation est aussi annoncée pour les prochains jours.

De leur côté, les responsables des facultés disent ne pas comprendre les critères qui ont joué en leur défaveur. Dans la région du Kasaï-Central où aucun établissement n’a été sélectionné, les autorités universitaires ont été invitées à constituer des requêtes auprès du ministère, d’après le professeur Fréderic Nyoka Mupangila, président de la conférence des chefs d’établissements d’enseignement supérieur et universitaire du Kasaï-Central.

Au conseil national de l’ordre des médecins, on soutient qu’aucune faveur n’a été faite. Les établissements ont été désignés à la suite d’une enquête de terrain, dont les indicateurs de notation ont tenu compte de la qualité des infrastructures, des équipements et du corps académique.

Rappelons que la décision de fermer les facultés de médecine non conformes n’est pas nouvelle. Elle avait déjà été évoquée du temps de l’ex-ministre de l’ESU, Steven Mbikayi. Celui-ci avait entamé un processus de contrôle des universités délivrant des diplômes dans le domaine. 

Vanessa Ngono Atangana


Vanessa Louise NGONO ATANGANA

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Les pays africains demandent un suivi de l'objectif des 100 milliards $ de financement climatique des pays riches

L’Afrique du Sud suspend l’approbation du vaccin russe Sputnik V en raison de risques liés à la hausse des cas de VIH

L’Etat malien entame des négociations avec les groupes terroristes menaçant d’envenimer ses relations avec Paris

Lomé a accueilli un sommet quadripartite sur la sécurité sous-régionale avec Recep Erdogan

 
FINANCE

Ecobank CI : « seulement 25 à 30% de nos transactions continuent de se faire dans les agences », Paul Harry Aithnard

Asante, la fintech axée sur les PME africaines lève 7,5 millions $ pour s’étendre au Rwanda et au Nigeria

United Bank for Africa a traîné Credit Suisse en justice, au sujet du scandale du Mozambique

TLG Capital investit au sein de la néobanque nigériane FairMoney

 
AGRO

Ouganda : le commerce illicite d’alcool a explosé entre 2017 et 2020

Liberia : l’exécutif signe un accord de 40 millions $ avec la Banque mondiale au profit de la pêche

Côte d’Ivoire : la production d’anacarde est estimée à 1 million de tonnes en 2021

Bénin : le groupe tunisien Aigle investit 11 milliards de FCFA dans la Glo-Djigbé Industrial Zone (GDIZ)

 
ELECTRICITE

Eswatini : Frazium Energy construira la plus grande unité de stockage pour une centrale solaire en Afrique (100 MW)

Ghana : 2 milliards $ ont été investis dans les énergies renouvelables en 10 ans

La start-up Energy Clever remporte l'étape camerounaise du concours EDF Pulse Africa Tour

Salon de l’énergie d’Abidjan : les énergies renouvelables, « moteurs du développement en Afrique » (BAD)

 
HYDROCARBURES

Gabon : récemment découvert, le puits de pétrole DTM-7H entre en production

Libye : le ministre du Pétrole fait à nouveau suspendre le patron de la NOC

Le Nigeria dissout trois agences de régulation du secteur pétrolier

Shearwater GeoServices décroche un contrat d’exploration sismique 3D en Afrique du Sud

 
MINES

Angola : Catoca nie tout déversement « toxique » de résidus miniers dans les rivières congolaises

De Beers enregistre des revenus en baisse pour le cycle 8 de ventes de diamants bruts

Red Rock Resources veut entrer dans le secteur aurifère ivoirien

Burkina Faso : au troisième trimestre 2021, nouvelle performance solide pour Iamgold à Essakane

 
TELECOM

Via sa fibre optique d’Afrique de l’Est et de l’Ouest, Liquid Intelligent Technologies a relié les USA à l’Asie

Le Mozambique veut apprendre de l’Angola pour développer sa stratégie spatiale

Au Better World Summit 2021, Huawei s’engage pour une industrie des TIC plus verte

Afrique du Sud : MTN et Vodacom rejoignent Telkom en justice pour empêcher le retrait du spectre télécoms provisoire

 
TRANSPORT

Guinée : reprise des services ferroviaires du train express de Conakry

Côte d'Ivoire : le trafic aérien connaît une forte baisse en 2020

Le Bénin et le Nigeria vont renforcer les instruments juridiques de leur coopération

Ghana : le Japon alloue une subvention de 35,5 millions $ pour financer des routes dans la capitale et le centre du pays

 
ENTREPRENDRE

Comment Anyoti Peronaci exporte des produits agricoles de l’Ouganda vers l’Occident

Au Bénin, Constant Ayihounoun promeut une agriculture durable avec des engrais bio

Lyn Kerubo, 16 ans et fermière au Kenya

Virunga Origins, du chocolat contre la guerre à l’Est de la RDC

 
ECHO

63,89% des 767 milliards USD échangés par mobile money dans le monde en 2020 étaient en Afrique subsaharienne

Production cotonnière au Bénin : l’évolution sur la décennie 2010-2020

Avec du papier, l’Ivoirienne Mylène Amon réalise des tableaux d’art

Trike, le projet de pendulaire du Nigérien Nouhou Green

 
COMM

Afrique : SportyBet devient le premier partenaire officiel du Real Madrid sur le continent

Du nouveau dans les statistiques Instagram

Ghana : le régulateur invite le gouvernement à remplacer la redevance TV par une taxe sur les médias

Sportfive obtient les droits médias et de sponsoring des Jeux africains de 2023 et 2027

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Mylène Amon, artiste pluridimensionnelle, promotrice du ‘’papy art’’ en Côte d’Ivoire