Ecofin Formation
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

  • Date de création: 19 septembre 2019 18:19

(Agence Ecofin) - Le Conseil d’administration du Centre régional africain d’administration du travail (Cradat) multiplie les réunions. Après une session extraordinaire tenue en marge de la Conférence internationale du travail, le 13 juin 2019 à Genève en Suisse, il se réunit à nouveau, cette fois en session ordinaire, à Yaoundé ce 19 septembre.   

Au regard des points inscrits à l’ordre du jour, la stratégie qui devrait permettre « de redorer [le] blason (selon l’expression du ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale NDLR) » de cette institution de formation, spécialisée dans les domaines du travail et de la sécurité sociale, sortira de cette 42e session ordinaire du Conseil d’administration.

En effet, en plus de faire le point sur le plan stratégique 2016-2018 du Cradat, d’adopter le projet de lettre de ratification de ses nouveaux statuts et de statuer sur celui de son personnel, les ministres en charge du travail de ses 18 États membres (qui se recrutent en Afrique francophone) devront également écouter la vision du nouveau directeur.

Feuille de route

Désigné lors de la session extraordinaire de Genève, le Burkinabé Arsène Armand Hien a reçu un mois plus tard, lors de son installation au siège du centre à Yaoundé, sa feuille de route de la bouche du ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale. « Le Cradat doit retrouver au moins son prestige d’antan, consolider ses acquis et s’ancrer dans la modernité », avait prescrit Grégoire Owana, précisant qu’il s’agit « d’un impératif catégorique ».  

La vision de l’ancien ministre du Travail et de la Sécurité du Burkina Faso (février-juin 1992), l’étude du Bureau international du travail sur la durabilité des activités du Cradat et les mutations récentes dans le monde du travail sont d’ailleurs, selon les informations qui ont fuité du comité d’experts réuni depuis deux jours, les éléments constitutifs du plan stratégique 2020-2022 de l’institution régionale de formation.

L’objectif du plan stratégique 2016-2018, le tout premier du Cradat après près 50 ans d’existence, était déjà d’adapter le centre aux mutations du monde du travail. Il s’agissait précisément de « répondre aux grands impératifs et aux tendances émergentes qui transcendent les domaines de formation, du perfectionnement, des études et de la recherche ». Selon le rapport du comité d’expert, le taux de réalisation de ce plan est à ce jour de près de 80 %.

À en croire le même document, ce plan a permis d’améliorer l’offre de formation (adaptation des programmes de formation aux mutations du marché du travail, structuration du système LMD, mise en place de nouveaux outils de gestion pédagogique, aménagement des salles de formation…) ; de développer la recherche (lancement d’une revue scientifique, organisation de colloques, mise en place d’un pôle d’expert…), d’amplifier la coopération (une dizaine de partenariats sont actifs dont ceux avec le Cames, les entreprises et les administrations pour l’organisation des stages) et de diversifier les sources de financement (augmentation du montant des contributions statutaires, élection aux financements du Programme d’appui à la mise en œuvre de la Déclaration de l’OIT relative aux principes et droits fondamentaux au travail – Pamodec).

Défis

Face aux offres de formation qui se multiplient en Afrique, cette première stratégie n’a pas suffi à redonner au Cradat « son prestige d’antan ». Selon le ministre camerounais du Travail et de la Sécurité sociale, il est aujourd’hui notamment question de proposer des offres de formation permettant de faire face aux influences des technologies de l’information et de la communication. Cette mutation technologique passe notamment par une modernisation de l’infrastructure d’accueil. Ce qui induit un accroissement et une bonne gestion des ressources.  

D’où cette prescription de Grégoire Owona à Arsène Armand Hien : « vous devrez susciter le désir des États à s’investir davantage dans le fonctionnement de ce centre ». À ce jour, les contributions statutaires des États membres de l’ordre de quelques dizaines de millions de FCFA ne sont toujours pas honorées. « Il faudra aussi continuer à multiplier les partenariats », ajoute-t-on.

Né en 1969 des cendres du Centre de perfectionnement des cadres de l’administration du travail (CPCAT), le Cradat ne cesse de se reformer. Depuis 2003, il propose un programme de formation en Diplôme d’études supérieures, spécialisée en gestion des ressources humaines (DESS – GRH). Avec son arrimage au LMD en 2009, il offre aussi la possibilité d’obtenir un Master en GRH. Et depuis 2012, un nouveau programme de formation en Licence professionnelle en sécurité sociale et en Master professionnel en GRH option sécurité sociale, est disponible grâce à un partenariat avec la Conférence interafricaine de la prévoyance sociale (Cipres). Mais le chemin vers l’excellence reste très long, le Cradat est toujours absent des classements des meilleures institutions de formation du continent.

Aboudi Ottou  


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : 17 millions $ de la BOAD pour renforcer le système d’alimentation en eau potable d’Abidjan

AfricaMutandi recense plus de 200 initiatives dans la lutte contre la Covid-19 et pour la réalisation des ODD en Afrique

La Banque mondiale lance le prix Wuri pour faciliter l’inclusion du secteur informel dans les systèmes de protection sociale

Lutte contre le terrorisme : les Etats-Unis dotent l’armée nigérienne de véhicules de transport de troupes

 
FINANCE

Swedfund apporte un appui financier à deux entreprises de soins de santé de Madagascar et du Nigeria

Cofina, leader africain de la mésofinance, signe avec Proparco un partenariat pour soutenir les PME ivoiriennes et sénégalaises

Maroc : les contre-performances sur la Bourse de Casablanca seront suivies de près par les sociétés d’assurance en 2020

Kenya Commercial Bank a rapporté 558 millions $ de ressources dans les caisses publiques kényanes

 
AGRO

Ces innovations technologiques qui transforment le secteur agricole africain

Cameroun : Sitrabacam va investir 6 millions $ dans l’extension de sa minoterie à Douala

Zambie : la production de maïs atteint le record de 3,4 millions de tonnes en 2019/2020

Afrique du Sud : l’industrie des boissons alcoolisées pourrait essuyer une perte de 725 millions $ en raison du confinement

 
ELECTRICITE

Madagascar : le fonctionnement optimal du futur barrage de Volobe serait menacé par la dégradation de la forêt

Côte d’Ivoire : les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Singrobo démarrent

Une baisse historique de 20 % des investissements énergétiques prévue en raison de la pandémie de Covid-19

Togo : le PNUD recherche des consultants pour le suivi de l’installation de 6 894 lampadaires solaires

 
HYDROCARBURES

Ouganda : le chinois CNOOC choisit de ne pas exercer son droit de préemption dans la transaction Tullow-Total

Energie : le parlement du Niger valide la ratification d'un mémorandum avec la Turquie

Namibie : la société pétrolière locale ReconAfrica reporte au dernier trimestre son programme de forage

Gaz naturel liquéfié : le Cameroun en négociations avec Golar et Gazprom pour augmenter la production

 
MINES

Côte d’Ivoire : le projet aurifère Napié suscite l’appétit des investisseurs sur la bourse australienne

Namibie : le développement du projet de lithium Karibib nécessitera un investissement de 139 millions $

Côte d’Ivoire : les ressources du projet de cuivre-nickel Samapleu peuvent être exploitées sur 20 ans (étude)

Le Zimbabwe adopte une nouvelle mesure pour augmenter sa production d’or

 
TELECOM

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

Cameroun : le syndicat des employés de Viettel programme une grève illimitée dès le 7 juin

 
TRANSPORT

Le projet du port sec de Ferkessédougou : une priorité pour le ministre ivoirien de l’Intégration africaine

Nigeria : le métro léger de Lagos entrera en service au deuxième trimestre 2022

Kenya Airways : plus de 5 millions de passagers transportés en 2019

La livraison du pont de Kazungula reliant le Botswana à la Zambie est maintenue pour 2020

 
ENTREPRENDRE

Airbus Africa Community, une initiative appuyée par le Conseil présidentiel pour l’Afrique dans la lutte contre la Covid-19

Le PNUD lance un appel à nominations pour la deuxième édition d'un programme d'appui aux entrepreneurs

La start-up Skyearth utilise des drones pour reconstituer les forêts en Côte d’Ivoire

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

 
MULTIMEDIA

Cette jeune nigériane de 26 ans est devenue millionnaire grâce à la production de poissons (Vidéo)

En chiffres, les causes de décès dans le monde sur la période du 1er janvier au 1er mai 2020 (Infographie)

L’aéroport international du Cap élu meilleur d’Afrique (Vidéo)

« L'Afrique a bien résisté et tant mieux puisque ce qui était annoncé c’était l'hécatombe » : Denis Mukwege (Vidéo)

 
COMM

Nigeria : le régulateur sanctionne trois radios pour avoir diffusé de fausses informations sur la Covid-19

Afrique francophone subsaharienne: le Discop lancera une chaîne YouTube pour former à l'audiovisuel et au cinéma

Nigeria : un producteur de contenu local accuse la chaîne britannique Sky TV de violation de droits d'auteur

Afrique : l’évènementiel se tourne vers le virtuel