Ecofin Telecom
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Huawei, l’Unesco et les universités africaines s’associent pour développer les compétences TIC des jeunes sur le continent

  • Date de création: 15 novembre 2018 13:55

(Agence Ecofin) - La société technologique Huawei s’est associée à l'Agence des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (Unesco), aux universités africaines et à divers acteurs du secteur technologique pour lancer un programme de formation de talents TIC en Afrique subsaharienne.  

Matérialisé le 13 novembre 2018 à Cape Town en Afrique du Sud, lors de la première journée de l’AfricaCom 2018 (le grand salon africain des télécommunications) qui prend fin ce jour, l’initiative intègrera plusieurs programmes de certification technologique de Huawei.

A travers ce nouvel investissement dans la formation, Michael Meng, le directeur des services chez Huawei Enterprise Business Group-région Afrique australe, explique que l’entreprise veut « démontrer que les jeunes talents de l'Afrique subsaharienne ont le potentiel de devenir des experts de calibre mondial […] En renforçant la coopération industrie-université, nous, en tant que société informatique internationale, espérons apporter notre contribution à la réalisation des objectifs de développement du continent ».

D’après le World Economic Forum, les jeunes Africains titulaires d’un diplôme ou de compétences TIC ne représentaient encore que 2% de la population totale d’âge universitaire du continent en 2017.

Pour l’Union internationale des télécommunications (UIT), dans son rapport 2017 sur l’indice de développement des TIC, le niveau de compétences TIC de l’Afrique demeurait toujours en dessous de la moyenne mondiale. Pour une Afrique qui veut capitaliser sur les TIC pour son développement, des efforts supplémentaires sont nécessaires,

Selon Babacar Kane, le directeur général Afrique de l’Ouest et du Centre francophone chez IBM, « d’ici 2040, notre continent comptera la plus grande population active au monde, plus d’un milliard d’individus, devant la Chine ou l’Inde. L’enjeu sera d’accompagner cette force active en matière d’éducation, de formation et d’accessibilité à l’emploi et à l’entrepreneuriat afin de transformer la dynamique économique du continent ».

« Les nouvelles technologies comme le Cloud, l’Intelligence artificielle, la Blockchain, la Cybersécurité synthétisent les principales évolutions technologiques du numérique à l’heure actuelle. Les évolutions rapides de l’informatique ont amené à la création de nouveaux métiers. Il est probable et même évident que près de la moitié des métiers existants aujourd’hui pourraient disparaître, d’ici 2025, et pour rester dans la course il est nécessaire de développer beaucoup de compétences », a-t-il souligné.


Ecofin Télécom     




 
GESTION PUBLIQUE

La Gambie et les Emirats arabes unis signent un accord de protection mutuelle de leurs investissements

La CEDEAO veut adopter un plan d’action pour rapatrier les biens culturels africains détenus à l’étranger

Ghana : le Fonds vert pour le climat octroie 20 millions $ à la résilience des femmes aux changements climatiques

La BAD exclut Lutoyilex Construct Ltd et son directeur général pour une durée de 36 mois pour pratiques frauduleuses

 
FINANCE

Afrique du Sud : le rand continue sa résistance face au dollar, soutenu par la conviction d'une baisse future des taux aux Etats-Unis

Zambie : Stanbic Bank recevra un prêt de 15 millions $ de la SFI pour soutenir des PME dirigées par des femmes

La Banque européenne d'investissement envisage d'investir 33,7 millions $ dans des PME en Angola

Le britannique AgDevCo annoncé dans un investissement dans le secteur agroalimentaire en Tanzanie

 
AGRO

L’Inde maintiendra ses subventions au secteur sucrier malgré les griefs du Brésil et de l’Australie

Algérie : le gouvernement suspend le responsable de l’OAIC pour des soupçons de corruption

Afrique du Sud : Tongaat Hulett négocie un gel des paiements de dettes à 10 créanciers

LA FAO sonne l’alerte sur la progression de la faim dans le monde en 2018

 
ELECTRICITE

Algérie : le renouvelable et le nucléaire à la rescousse pour réduire la dépendance au gaz

Zimbabwe : Power Ventures propose de construire une centrale solaire de 107 MW à Chidome

Egypte : des développeurs indépendants désireux d’implanter 2 150 MW de centrales éoliennes

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Mauritanie : Expro remporte un contrat pour mettre hors service le champ pétrolier Chinguetti II

Ghana : un ancien patron de la GNPC soulève le manque de transparence dans les récents accords de GNL

Nigeria : la NNPC publie des lettres d’attribution des nouveaux swaps pétroliers

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

 
MINES

Botswana : Kavango acquiert une nouvelle licence de prospection à Ditau

Tanzanie : la durée de vie de la mine New Luika prolongée jusqu’en 2025

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

 
FORMATION

La Fondation Mondiale contre la Faim propose des bourses aux jeunes Africains dans le domaine de l'alimentation et de l'agroalimentaire

L’Université inter-Etat Cameroun-Congo va ouvrir ses portes en octobre 2019

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

 
COMM

Tchad : les réseaux sociaux sont de nouveau accessibles

Seychelles : les autorités s’engagent à protéger la liberté de la presse

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom