Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Ouganda : la Fondation MasterCard veut participer à la formation des femmes en programmation informatique

Ouganda : la Fondation MasterCard veut participer à la formation des femmes en programmation informatique
  • Date de création: 13 octobre 2021 18:00

(Agence Ecofin) - Selon l'UNESCO, les femmes dans l'industrie technologique ne représentent que 28 % des professionnels du secteur dans le monde, et seulement 30 % en Afrique subsaharienne.

En Ouganda, l’Afro Fem Coders (AFC) a obtenu le soutien de la Fondation MasterCard pour poursuivre la formation des femmes africaines en programmation informatique. Le partenariat sera lancé le 16 octobre prochain avec l’organisation d’un hackathon.

Cet atelier sera l’occasion pour les participantes d’apprendre le codage, le développement de sites web et d’applications, ainsi que le concept du pitch. A l’issue de la formation, elles auront la possibilité de s’inscrire au  cours de programmation plus exhaustif d’AFC, dont la troisième cohorte débutera le 31 octobre.

Afro Fem Coders a été mis en place par Gloria Tumushabe, étudiante ougandaise en informatique aux Etats-Unis. Le programme vise à créer une plateforme permettant aux femmes africaines d'apprendre la programmation informatique dans un environnement sûr et encourageant. Outre l’Ouganda, AFC a attiré des femmes du Kenya, de la Tanzanie, du Botswana et de la Zambie.

« Il est important d'acquérir ces compétences, en particulier dans le monde actuel axé sur la technologie. Le secteur technologique a besoin de plus de femmes, et des opportunités sont déjà disponibles et continueront à être créées dans ce secteur », explique Gloria Tumushabe.

Pour rappel, de nombreuses initiatives similaires émergent en Afrique dans le but non seulement de combler la fracture numérique, mais aussi de permettre aux femmes d’accéder au monde du travail grâce aux compétences technologiques.

Pour rappel, l'Afrique ne compte que 2 % de femmes ingénieures en logiciels, d’après des données de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO). 

Lire aussi :

15/09/2021 - Tech4Dev lance Women Techsters, un programme d'autonomisation des femmes

Adoni Conrad Quenum (stagiaire)

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Top 5 des économies innovantes en Afrique Subsaharienne (2021)

InfographieFormation top5 economies inovantes afrique subsaharienne