ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cinq diplômés ivoiriens d’HEC Paris en juin 2019, un record !

Cinq diplômés ivoiriens d’HEC Paris en juin 2019, un record !
  • Date de création: 13 juin 2019 18:13

(HEC PARIS) - Cinq diplômés ivoiriens s’apprêtent à recevoir, en juin 2019, leur diplôme de la prestigieuse École des Hautes Études Commerciales (HEC) de Paris ; un record dans toute l’histoire de la Côte d’Ivoire, mais surtout, une première pour l’Afrique de l’Ouest. À force de détermination et de persévérance, ils ont réussi à intégrer l’école de leurs rêves. Qui sont-ils ? Comment sont-ils arrivés là ? On vous raconte leurs parcours, leurs histoires et leurs projets futurs.

Pour Jhon Djama, tout a commencé il y a trois ans, en septembre 2016, lorsqu’il franchissait pour la première fois les portes d’HEC Paris. Ingénieur en travaux publics, diplômé de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, Jhon a passé avec succès les épreuves administrées par le Service des Admissions Internationales (SAI) de la Chambre de Commerce et d’industrie de Paris. « Après deux années dans le domaine de la construction d’infrastructures, je voulais me reconvertir professionnellement mais également viser une carrière internationale. Pour moi, faire HEC remplissait ces deux objectifs », raconte-t-il. Son choix de reconversion professionnelle n’était alors pas clairement défini et suivre le programme Grande École d’HEC plutôt qu’un master spécialisé lui a semblé être la meilleure voie à emprunter.

Ange-Wilfried Boye a lui aussi étudié à l’INP-HB, où il a brillamment obtenu son diplôme d’ingénieur en conception des mines. Après avoir travaillé dans l’industrie pétrolière pendant plus d’un an, il voulait s’orienter vers le conseil financier aux entreprises dans le domaine de l’énergie et a choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. « En janvier 2014, j’ai entendu parler des voies d’admission à cette école lors d’une conférence donnée par la fondation Benianh et TgMaster à l’INP-HB. J’ai tout de suite été convaincu par les retours d’expérience d’anciens étudiants », se souvient-il.

Randolphe Gohoré a également choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée d’Abidjan (ENSEA), il a entamé sa carrière professionnelle à la Compagnie Ivoirienne d’Électricité. Lorsqu’on lui demande pourquoi il a porté son choix sur HEC Paris, il répond que la proximité linguistique et culturelle avec la France a indéniablement joué.

C’est aussi ce que nous confie Safiatou Fofana, la seule fille parmi les cinq, de même que Wilfrid Akotangni, qui a intégré le programme Grande École d’HEC et est actuellement en stage au sein du fonds d’investissements Emerging Capital Partners (ECP).

Si HEC Paris séduit autant les Ivoiriens, c’est aussi parce que l’association des anciens étudiants diplômés de l’école est particulièrement active dans le pays. Nommé Président d’HEC alumni en 2010, Daouda Coulibaly, reprend les rênes de l’association et multiplie les activités sociales et professionnelles pour créer un lien durable au sein de la communauté.

Leur réussite, nos cinq jeunes diplômés la doivent avant tout à leur détermination à toute épreuve. Mais ils admettent bien volontiers qu’un accompagnement leur a été d’une grande utilité. Leur point commun ? Pour accéder à HEC, ils sont tous passés par la prépa Africaine TgMaster. Basée en Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire, au Sénégal et bientôt au Ghana, TgMaster a vu le jour en 2013. La mission que la prépa s’est fixée, c’est de motiver et d’accompagner au succès tous les Africains désireux de se former dans les meilleures écoles et universités au monde par du monitoring et du coaching aux principaux tests d’aptitude comme le Tage Mage, le GMAT ou encore le TOEFL.

« J’ai été accompagné depuis la préparation des tests en passant par la constitution du dossier de candidature jusqu’à l’entretien final », nous explique Jhon.

« Je n’aurais probablement pas obtenu le score que j’ai eu au Tage Mage (403/600 en 2015, ndlr) sans les tests blancs réguliers que proposait TgMaster », confie pour sa part Ange-Wilfried. Wilfrid Akotangni qui lui aussi avait obtenu 447/600 au Tage Mage (meilleur score national, session 2016) partage cet avis.

On peut dire que TgMaster est une vraie success story. En seulement cinq ans d’activités, la prépa cumule plus d’une centaine d’admis dans les meilleures grandes écoles françaises, dont 12 à HEC Paris, 4 à ESSEC, 46 à EMLyon, 30 à ESCP-Europe, 9 à EDHEC, 8 à CentraleSupélec ou encore 1 à Science Po et ISFA Lyon.

« La mission que s’est fixée TgMaster, c’est fournir à l’Afrique une centaine d’intellectuels Africains reconnus mondialement comme le Franco-Ivoirien Tidjane THIAM, actuel directeur général de Crédit Suisse et élu banquier de l’année en 2018 ou encore le Malien Cheick Modibo DIARRA, qui a été astrophysicien et directeur du programme éducatif « Mars Outreach » de la NASA et actuel président de Microsoft Afrique. », nous explique Achille Koukou, CEO et co-fondateur de TgMaster.

L’amour du continent, nos jeunes diplômés ont aussi cela en commun. Pour Jhon, l’Afrique doit franchir le pas et se détacher de « l’assistance déguisée et du complexe occidental » pour penser son propre modèle de développement.

Jhon compte d’ailleurs revenir le plus rapidement possible sur le continent pour travailler dans des entreprises africaines ou même pourquoi pas créer la sienne. Il n’exclut pas non plus, à long terme, de se présenter à des mandats électifs. Ange-Wilfried, lui, veut d’abord consolider son expérience en conseil financier en France, avant de revenir mettre cette expérience au service de son pays. Dans la même veine, Wilfrid nous disait qu’il aimerait « participer à la création de champions africains » en prodiguant du conseil stratégique et financier aux entreprises.

Même s’il en est fier, Randolphe estime que ce parcours n’est finalement pas si exceptionnel. Son conseil à ceux qui voudraient suivre le même chemin ? « Poser un pas chaque jour vers son rêve, aussi petit soit-il ».

097 hec paris 


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Augmentation de capital pour BGFIBank Côte d’Ivoire

Le 1er forum « Invest in West Africa » aura lieu début octobre à Lomé

Le groupe Diaverum, spécialisé dans le traitement des maladies rénales, s’implante au Maroc

La baisse des commissions impacte sur le produit net bancaire de Bank Of Africa Bénin à fin mars 2019

 
AGRO

LA FAO sonne l’alerte sur la progression de la faim dans le monde en 2018

L’insécurité alimentaire a augmenté de 28% en 2019/2020 dans la région de la SADC (rapport)

La production mondiale de riz a atteint 778,6 millions de tonnes en 2018 (FAO)

La production d’huile de palme du Gabon augmente de 56 % au premier trimestre 2019

 
ELECTRICITE

Tunisie : un nouvel appel d’offres pour la mise en place de 107 MW de centrales solaires

BAD : une facilité de 56 millions € pour accompagner l’électrification au solaire de 4,5 millions de personnes

Togo : 90 MW de centrales solaires seront construites dans le cadre du programme Scaling Solar

Le Cameroun mandate Sinohydro pour l’étude d’un projet de centrale solaire de 20 MW dans la région du Nord

 
HYDROCARBURES

Afrique du Sud : une politique énergétique de plus en plus tournée vers le gaz naturel

Le Nigérian Mohammed Barkindo reconduit au poste de secrétaire général de l’OPEP

L’AIE prédit une nouvelle surabondance de l’offre pétrolière pour 2020

Libye : l’une des plus grandes centrales électriques du pays va opérer un switch du pétrole vers le gaz

 
MINES

Namibie : la mine d’uranium Rössing est désormais une propriété chinoise

Afrique du Sud : MC Mining obtient un financement de 245 millions de rands pour le projet Makhado

Maroc : Emmerson lève de nouveaux fonds pour accélérer le développement du projet Khemisset

Côte d’Ivoire : Roxgold fait une première estimation de ressources aurifères à Séguéla

 
TELECOM

Rapport de TM Forum sur le processus d’appel d’offres : vers la fin d’un système obsolète ?

Togo : Lomé dispose désormais du haut débit accessible via la fibre optique, à domicile pour 15 000 FCFA

Zimbabwe : le gouvernement souhaite privatiser TelOne et NetOne d’ici la fin de l’année

L'Egypte investit dans la qualité de ses télécommunications en se dotant d’un centre national de surveillance des TIC

 
FORMATION

Maroc : le gouvernement lance une plateforme de formation en ligne

L’Afrique doit former 300 000 personnes chaque année jusqu'en 2023 pour combler son déficit en ingénieurs (Etienne Ehouan Ehilé)

La Russie décide d’octroyer 60 bourses aux étudiants béninois

Le gouvernement égyptien propose des bourses d’études aux étudiants sénégalais

 
COMM

Sénégal : l’université virtuelle proposera bientôt une formation pour les professionnels africains des médias

Données personnelles : le régulateur américain de la concurrence inflige une amende de 5 milliards de dollars à Facebook

Zambie : l’agence de communication Boomtown remporte le budget média de Lafarge

Zambie : les médias locaux de mauvaise foi concernant la part de contenu chinois diffusée par StarTimes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance