Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cinq diplômés ivoiriens d’HEC Paris en juin 2019, un record !

  • Date de création: 13 juin 2019 18:13

(HEC PARIS) - Cinq diplômés ivoiriens s’apprêtent à recevoir, en juin 2019, leur diplôme de la prestigieuse École des Hautes Études Commerciales (HEC) de Paris ; un record dans toute l’histoire de la Côte d’Ivoire, mais surtout, une première pour l’Afrique de l’Ouest. À force de détermination et de persévérance, ils ont réussi à intégrer l’école de leurs rêves. Qui sont-ils ? Comment sont-ils arrivés là ? On vous raconte leurs parcours, leurs histoires et leurs projets futurs.

Pour Jhon Djama, tout a commencé il y a trois ans, en septembre 2016, lorsqu’il franchissait pour la première fois les portes d’HEC Paris. Ingénieur en travaux publics, diplômé de l’Institut national polytechnique Félix Houphouët-Boigny (INP-HB) de Yamoussoukro, Jhon a passé avec succès les épreuves administrées par le Service des Admissions Internationales (SAI) de la Chambre de Commerce et d’industrie de Paris. « Après deux années dans le domaine de la construction d’infrastructures, je voulais me reconvertir professionnellement mais également viser une carrière internationale. Pour moi, faire HEC remplissait ces deux objectifs », raconte-t-il. Son choix de reconversion professionnelle n’était alors pas clairement défini et suivre le programme Grande École d’HEC plutôt qu’un master spécialisé lui a semblé être la meilleure voie à emprunter.

Ange-Wilfried Boye a lui aussi étudié à l’INP-HB, où il a brillamment obtenu son diplôme d’ingénieur en conception des mines. Après avoir travaillé dans l’industrie pétrolière pendant plus d’un an, il voulait s’orienter vers le conseil financier aux entreprises dans le domaine de l’énergie et a choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. « En janvier 2014, j’ai entendu parler des voies d’admission à cette école lors d’une conférence donnée par la fondation Benianh et TgMaster à l’INP-HB. J’ai tout de suite été convaincu par les retours d’expérience d’anciens étudiants », se souvient-il.

Randolphe Gohoré a également choisi d’intégrer le Master en Management d’HEC Paris. Diplômé de l’École Nationale Supérieure de Statistique et d’Économie Appliquée d’Abidjan (ENSEA), il a entamé sa carrière professionnelle à la Compagnie Ivoirienne d’Électricité. Lorsqu’on lui demande pourquoi il a porté son choix sur HEC Paris, il répond que la proximité linguistique et culturelle avec la France a indéniablement joué.

C’est aussi ce que nous confie Safiatou Fofana, la seule fille parmi les cinq, de même que Wilfrid Akotangni, qui a intégré le programme Grande École d’HEC et est actuellement en stage au sein du fonds d’investissements Emerging Capital Partners (ECP).

Si HEC Paris séduit autant les Ivoiriens, c’est aussi parce que l’association des anciens étudiants diplômés de l’école est particulièrement active dans le pays. Nommé Président d’HEC alumni en 2010, Daouda Coulibaly, reprend les rênes de l’association et multiplie les activités sociales et professionnelles pour créer un lien durable au sein de la communauté.

Leur réussite, nos cinq jeunes diplômés la doivent avant tout à leur détermination à toute épreuve. Mais ils admettent bien volontiers qu’un accompagnement leur a été d’une grande utilité. Leur point commun ? Pour accéder à HEC, ils sont tous passés par la prépa Africaine TgMaster. Basée en Afrique de l’Ouest, notamment en Côte d’Ivoire, au Sénégal et bientôt au Ghana, TgMaster a vu le jour en 2013. La mission que la prépa s’est fixée, c’est de motiver et d’accompagner au succès tous les Africains désireux de se former dans les meilleures écoles et universités au monde par du monitoring et du coaching aux principaux tests d’aptitude comme le Tage Mage, le GMAT ou encore le TOEFL.

« J’ai été accompagné depuis la préparation des tests en passant par la constitution du dossier de candidature jusqu’à l’entretien final », nous explique Jhon.

« Je n’aurais probablement pas obtenu le score que j’ai eu au Tage Mage (403/600 en 2015, ndlr) sans les tests blancs réguliers que proposait TgMaster », confie pour sa part Ange-Wilfried. Wilfrid Akotangni qui lui aussi avait obtenu 447/600 au Tage Mage (meilleur score national, session 2016) partage cet avis.

On peut dire que TgMaster est une vraie success story. En seulement cinq ans d’activités, la prépa cumule plus d’une centaine d’admis dans les meilleures grandes écoles françaises, dont 12 à HEC Paris, 4 à ESSEC, 46 à EMLyon, 30 à ESCP-Europe, 9 à EDHEC, 8 à CentraleSupélec ou encore 1 à Science Po et ISFA Lyon.

« La mission que s’est fixée TgMaster, c’est fournir à l’Afrique une centaine d’intellectuels Africains reconnus mondialement comme le Franco-Ivoirien Tidjane THIAM, actuel directeur général de Crédit Suisse et élu banquier de l’année en 2018 ou encore le Malien Cheick Modibo DIARRA, qui a été astrophysicien et directeur du programme éducatif « Mars Outreach » de la NASA et actuel président de Microsoft Afrique. », nous explique Achille Koukou, CEO et co-fondateur de TgMaster.

L’amour du continent, nos jeunes diplômés ont aussi cela en commun. Pour Jhon, l’Afrique doit franchir le pas et se détacher de « l’assistance déguisée et du complexe occidental » pour penser son propre modèle de développement.

Jhon compte d’ailleurs revenir le plus rapidement possible sur le continent pour travailler dans des entreprises africaines ou même pourquoi pas créer la sienne. Il n’exclut pas non plus, à long terme, de se présenter à des mandats électifs. Ange-Wilfried, lui, veut d’abord consolider son expérience en conseil financier en France, avant de revenir mettre cette expérience au service de son pays. Dans la même veine, Wilfrid nous disait qu’il aimerait « participer à la création de champions africains » en prodiguant du conseil stratégique et financier aux entreprises.

Même s’il en est fier, Randolphe estime que ce parcours n’est finalement pas si exceptionnel. Son conseil à ceux qui voudraient suivre le même chemin ? « Poser un pas chaque jour vers son rêve, aussi petit soit-il ».

097 hec paris 


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

Avec la reprise des activités de Diamond Bank CI, NSIA Banque Côte d’Ivoire devient un acteur de référence en Afrique de l’Ouest

L'Egypte ouvre davantage son marché obligataire local aux investisseurs étrangers grâce au partenariat avec Euroclear

Côte d’Ivoire : l’assureur GNA procède à une augmentation de son capital social, le portant à 11 millions $

La firme de services juridiques Bowmans s'implante en île Maurice et en Ethiopie pour mieux servir ses clients africains

 
AGRO

OCP Africa et l’ITFC signent un mémorandum pour le renforcement de la productivité agricole africaine

L’Angola adhère au Centre régional de contrôle et de surveillance des pêches de la SADC

Bénin : le gouvernement annonce la production d’un million de tonnes de riz d’ici 2022

Cameroun : le chocolatier belge Puratos lorgne sur le cacao local

 
ELECTRICITE

Cameroun : 20% des connexions au réseau électrique sont illégales

Mis en cause, l’IPTL s’oppose à la condamnation de la Tanzanie à verser 185 millions $ à la Standard Chartered

Afrique du Sud: l’Eskom poursuit Deloitte en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Off-Grid Solaire : Lancement de VentureBuilder, une plateforme de financement des compagnies locales africaines

 
HYDROCARBURES

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

Egypte : au cours des 5 prochaines années, Dragon Oil va investir 1 milliard de dollars dans le golfe de Suez

CEMAC : les entreprises pétrolières vont devoir appliquer la nouvelle réglementation de change, avertit la BEAC

L’Afrique du Sud envisage de s’appuyer sur le gaz de schiste pour réduire le taux de chômage dans la région de Karoo

 
MINES

De Beers maintient ses prévisions de production, malgré une performance en baisse au troisième trimestre

Mali : Hummingbird en passe d’atteindre son objectif de production annuelle à Yanfolila

Tanzanie : Armadale revoit à la hausse le potentiel du projet de graphite Mahenge Liandu

Mali : la firme Hatch examinera la viabilité d’un traitement en aval de produits de lithium à Goulamina

 
TELECOM

Côte d’Ivoire : le secteur des télécoms a réalisé un chiffre d’affaires de 373 millions $ au 2e trimestre 2019 (-2%)

Le satellite égyptien de communications militaires TIBA-1 sera envoyé dans l’espace en novembre

Ouganda : le ministère des Télécoms veut introduire l’Internet gratuit dans les universités

Niger : le gouvernement approuve l’acquisition d’Eaton Towers Niger S.A par American Tower Corporation

 
FORMATION

L’Université virtuelle du Sénégal s’associe à l'Institut Pasteur pour proposer une formation en ligne sur la résistance aux agents antibactériens

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

RDC : Kinshasa Digital lance les inscriptions en vue de l’ouverture de sa première école de codage en janvier 2020

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

 
COMM

Cameroun : les éditeurs de la presse en ligne se regroupent en association

Burundi : les autorités vont-elles sanctionner l’hebdomadaire Iwacu et la radio Isanganiro ?

Kenya : une série télévisée chinoise arrive sur la télévision publique grâce à un accord entre les deux pays

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance