Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

« Talenteum offre des opportunités aux talents africains prêts à travailler à distance avec des entreprises du monde entier » (Nicolas Goldstein)

« Talenteum offre des opportunités aux talents africains prêts à travailler à distance avec des entreprises du monde entier » (Nicolas Goldstein)
  • Date de création: 13 janvier 2020 09:22

(TALENTEUM) - Zoom sur une entreprise en plein boom qui vient d’être nominée à deux concours pour cette nouvelle année. Après avoir été citée parmi les 100 entreprises africaines où investir en Afrique, la société Talenteum est finaliste au World Summit for Migration and Development organisé par Seedstars et l’IOE. Talenteum, start-up fondée à l’Ile Maurice, membre de la communauté French Tech Maurice ainsi que de la Chambre de Commerce et d’Industrie France Ile Maurice (CCIFM), a été sélectionnée parmi les solutions les plus innovantes en matière de gestion des Compétences, de Développement économique et de flux Migratoires. En tant que finaliste, la société est invitée en Equateur pour présenter la solution Talenteum au Migration Challenge dirigé par l’IOE (l’Organisation internationale des employeurs) et Seedstars. Entretien avec Nicolas Goldstein, co-fondateur de l’entreprise.

Bonjour Nicolas, pouvez-vous présenter Talenteum et votre pitch pour ce concours ?
Nous sommes la 1ère plateforme de Social Bridging. Talenteum rapproche les parties prenantes de l’écosystème international du travail : les entreprises de l’hémisphères Nord qui subissent la pénurie des ressources humaines à valeur ajoutée, les meilleures compétences africaines, les formations qui améliorent l’employabilité, les Etats qui établissent les politiques migratoires…
Nous avons été sélectionnés parmi les meilleures start-ups d'Afrique et d'Amérique latine qui créent les solutions les plus prometteuses pour accompagner les politiques migratoires des gouvernements, les employeurs, les compétences et tous les acteurs de l'écosystème. La société a été fondé par John Bénatouil et moi-même, deux entrepreneurs basés à l’Ile Maurice depuis plusieurs années.
Talenteum.africa est également sélectionné comme finaliste dans le concours de l'Ocean Indien : OceanIndian.biz soutenu par l’AFD - Agence Française de Développement. Le Concours s’inscrit dans le cadre d'un plan d'actions régional sur la structuration de la filière du numérique, autour de 4 axes :

  1. Favoriser les rencontres entre les acteurs de la filière numérique
  2. Créer une communauté d'échanges et d'information autour de la filière numérique
  3. Développer le business par la coopération
  4. Renforcer les compétences et l'innovation


En quoi consistait ce concours proposé par l’AFD et OceanIndian.biz ?
Le partenariat pour le concours consiste à se rapprocher d’une entreprise d’une autre île de l’Océan Indien afin de renforcer la coopération entre les Iles. Nous avons choisi une entreprise basée à Mayotte, dont le fondateur est Aliakbar Kassamaly qui connait bien notre modèle et notre vision et qui va l’appliquer à Mayotte.


Pouvez-vous nous présenter en détail votre activité ?
Talenteum propose des opportunités professionnelles aux talents africains prêts à travailler à distance avec des entreprises du monde entier. Nos entreprises partenaires cherchent des compétences sur du long terme qui ont du mal à trouver dans leur pays d’origine. Talenteum met ses talents d’Afrique à la disposition des entreprises qui cherchent à enrichir leurs équipes des meilleurs collaborateurs en mode télétravail ou mobilité internationale.

Combien de personnes sont actives sur votre plateforme ?
Nous avons plusieurs centaines de collaborateurs qui mettent leur talent à la disposition de nos clients à temps plein (40 heures par semaines), et qui sont implantés dans une multitude de pays d’Afrique. Ils interviennent dans près de 25 disciplines, allant de l’Informatique à la comptabilité, en passant par le commercial et l’administratif. Nous offrons des formations à travers des partenaires à nos collaborateurs afin de leur offrir l’opportunité d’évoluer dans les secteurs d’activités les plus prisés du marché du travail.

Comment appliquez-vous le travail à distance à vos clients ?
Nous nous distinguons aussi par notre approche du type de collaboration que nous établissons avec nos clients. Nos collaborateurs interviennent à long terme seulement. C’est comme cela qu’ils s’impliquent durablement et adoptent les valeurs de l’entreprise, qu’ils rejoignent malgré la distance qui les sépare. En plus de leur offrir des missions à long terme, nous nous attachons à ne pas faire de dumping sur leur rémunération. Ainsi, nous ne recrutons que les meilleurs, bien rémunérés, qui sont à l’aise pour se projeter à long terme dans l’entreprise pour laquelle ils travaillent. Nous excluons les donneurs d’ordres qui tentent de payer le moins possible et qui ont une vision de travail temporaire.

Quelle est votre vision ?
Nous grandissons rapidement car les demandes de nos clients sont nombreuses, et se développent plus vite que le nombre de collaborateurs de talents que nous intégrons quotidiennement. Nous souhaitons devenir la plateforme leader du travail à distance et devenir référent dans le domaine en Afrique et à l’international.

https://talenteum.com

11170 gestion


 
FINANCE

BRVM : des perspectives intéressantes de rendements à court terme, la possibilité de revendre des titres reste un défi

L’homme d’affaires égyptien Naguib Sawiris en pourparlers pour acquérir 51 % de parts dans Shalateen

Le nigérian BitFxt Technology lève 15 millions $ pour développer son activité d’échange de monnaies virtuelles

Le sud-africain Paper Plane Ventures cède ses parts dans la société de paiement Centbee

 
AGRO

L’Éthiopie renforce sa législation sur le tabac

Cameroun : 3500 jeunes seront formés aux métiers agropastoraux et halieutiques, entre 2020 et 2021

Les transformateurs et exportateurs ivoiriens lancent un appel de détresse aux chocolatiers

Ouganda : le commerce illégal de cigarettes coûte plus de 8 millions $ par an à l’exécutif

 
ELECTRICITE

Zambie-Zimbabwe : les experts appellent à une diversification du mix énergétique

Nigeria : l’obstacle judiciaire à la construction du barrage de Mambilla levé selon le gouvernement

EEP Africa financera des projets d’énergie propre et d’efficacité énergétique dans 15 pays

Le marché annuel de l’offgrid solaire pèse désormais 1,75 milliard $ (étude)

 
HYDROCARBURES

Un projet gazier saoudien de 110 milliards de dollars va bouleverser le marché global du gaz naturel

« Nous avons urgemment besoin d’une intervention des USA pour mettre fin à l’embargo pétrolier libyen », Sanalla

D’ici 2040, la demande globale de GNL devrait doubler pour atteindre 700 Mtpa

Ghana : Aker Energy envisage de se doter d’un des FPSO de Yinson sur son projet pétrolier DWT/CTP

 
MINES

Maroc : il faudra un investissement de 10,6 millions $ pour alimenter la mine Khemisset en électricité

Botswana : Lucara a produit 433 060 carats à Karowe en 2019

AngloGold publie un « solide » bilan financier pour l’année 2019, malgré une production en baisse

L’or passe de nouveau la barre des 1 600 $/oz sur fond d’épidémie de coronavirus

 
TELECOM

Huawei souhaite construire « une base solide pour un monde intelligent » à l’horizon 2030

Algérie : le gouvernement initie une série de mesures pour dynamiser le secteur des start-up

Econet Global Ltd veut aussi entrer sur le marché télécoms d’Éthiopie

Nigeria : 9mobile annonce un investissement de 220 millions $ dans l’extension de son réseau 4G

 
TRANSPORT

Le Sénégal envisage d’ouvrir une ligne aérienne directe vers la Martinique, dans les Caraïbes

Cameroun : premiers kilomètres pour la start-up française Heetch à Douala

Burundi : la BAD octroie 23,4 millions d’euros en faveur du développement du port de Bujumbura

Bénin : le trafic au port de Cotonou a chuté de près de 2% en 2019, en raison de la fermeture des frontières nigérianes

 
ENTREPRENDRE

Produire le manioc et ses dérivés

Tunisie : Bassem Bougerra facilite le transport urbain avec des scooters à toit

Les sœurs Addison s'inspirent de l’art ghanéen pour fabriquer des tablettes de chocolat

Afrique du Sud : un ancien prisonnier devenu entrepreneur en programmation informatique

 
MULTIMEDIA

Paul Kagame a mis au défi les dirigeants africains de prendre leurs responsabilités et d'accepter leur échec (Vidéo)

Cameroun : Le pont sur le fleuve Sanaga à Nachtigal est achevé (Vidéo)

Où est-il le moins coûteux et le plus rapide de créer son entreprise ? (Infographie)

Combien faut-il débourser pour un passeport au Cameroun ? (Vidéo)

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement va créer un dispositif pour permettre la certification des expériences professionnelles

Lancement de la cinquième bourse EnerTracks sur la transition énergétique

Maurice : les universités proposeront une soixantaine de programmes d’études en français

L’interdiction aux ressortissants de certains pays africains de voyager aux Etats-Unis ne concernera pas les étudiants

 
COMM

La plateforme de partage musical Mdundo montre la voie en matière de lutte contre le piratage musical

Le groupe Ringier réunit l’ensemble de ses actifs africains dans le secteur des médias sous la marque Pulse

Côte d’Ivoire : changement à la tête de l’Autorité nationale de la presse

Afrique du Sud : Le Cap se prépare à accueillir la 3e édition du Midem Africa Forum