Ecofin Formation
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

BANNERS PUB 1200x100 ECOFIN Educ

Sénégal: le gouvernement anticipe sur l'exploitation pétrolière et veut former 2000 jeunes dans les métiers du secteur des hydrocarbures

Sénégal: le gouvernement anticipe sur l'exploitation pétrolière et veut former 2000 jeunes dans les métiers du secteur des hydrocarbures
  • Date de création: 06 novembre 2019 16:31

(Agence Ecofin) - Le ministre sénégalais de l'Emploi, de la Formation professionnelle et de l’Artisanat, Dame Diop (photo), a lancé le 5 novembre 2019, le projet d’appui au développement des compétences et de l’entrepreneuriat des jeunes qui va aboutir à la formation de 2000 jeunes dans les métiers des hydrocarbures.  

Prévu pour 5 ans, le projet concerne 5 régions du pays à savoir Dakar, Thiès, Kaolack, Saint-Louis et Ziguinchor. Pour l’instant, le ministère n’a pas encore révélé les conditions de formation mais on sait tout de même que les cursus vont former les ingénieurs et les techniciens.

Par cette initiative, le Sénégal veut anticiper sur les besoins de main-d’œuvre dus à l’exploitation pétrolière. En effet, le pays qui s’apprête dès 2021, à intensifier l’exploitation et la commercialisation de ses gisements de pétrole et de gaz, voit s’installer des entreprises étrangères sur son sol. Une opportunité qui entraînera une forte demande de compétences dans le secteur.

Malgré les formations déjà proposées à l’instar de celles de l’Institut national du pétrole et du gaz ouvert en 2018 par le gouvernement, l’offre locale peine à satisfaire la demande encore concentrée sur la phase des explorations. Cela oblige parfois les entreprises à chercher la ressource humaine dans les pays comme le Ghana ou encore le Congo. Et même, ces pays comme tous les autres exploitants des hydrocarbures en Afrique connaissent un déficit de compétence avec le profil d’ingénieur en tête des plus recherchés (55%), selon le rapport 2019 The Global Energy Talent Index.

Les pays les plus touchés par le déficit des compétences dans le secteur des hydrocarbures sont le Mozambique, le Kenya et l’Ouganda où des projets majeurs sont en cours. De plus, les réglementations qui contraignent les entreprises à embaucher au moins 80% des locaux dégradent davantage la situation.

Notons que le projet sénégalais sera financé à 90% par la Banque africaine de développement. Il prévoit également la construction et la réhabilitation de 3 centres de formation sur les métiers du pétrole et du gaz, les métiers de l’agro et les métiers du cuir et des peaux.

Vanessa Ngono Atangana


 
GESTION PUBLIQUE

Niger : selon Mohamed Bazoum, l'Unité Régionale de Fusion de Renseignements a permis de nombreuses victoires contre Boko Haram

Algérie : plus de 370 000 employés en contrats de pré-emploi seront intégrés au sein des administrations publiques (gouvernement)

Le Togo poursuit son programme de décentralisation en dotant chaque commune d’une trésorerie

Climat : les pays développés doivent accroître leur appui financier aux plus pauvres, selon Peter Mutharika

 
FINANCE

Cherté, opacité, mauvaise qualité du service clientèle : notre enquête sur les services corporate des banques de l’UEMOA

Burkina Faso : Wizall, filiale du groupe BCP, lance Wizall Money, une solution de mobile money 100% inclusive

Jean-Luc Konan remporte le prix du "Meilleur CEO de l'année" lors de l'édition 2019 d'AIFA

Cameroun : le gouvernement exprime sa volonté d'aller en guerre contre une des pratiques récurrentes des abus fiscaux internationaux

 
AGRO

Gabon : l’activité forestière paralysée par le mauvais état des routes en saison des pluies

Céréales : la production mondiale atteindra 2,7 milliards de tonnes en 2019, un record (FAO)

Pourquoi s’intéresser davantage à la digitalisation des paiements et des mécanismes dans les chaînes de valeurs agricoles ?

Côte d’Ivoire : la récolte cacaoyère principale 2019/2020 pourrait chuter de 5 % en raison des maladies

 
ELECTRICITE

Cameroun : la centrale de Mékin (15 MW) construite par la Chine, est à l’arrêt après une mise sous tension tardive, en avril 2019

Togo : la centrale thermique Kékéli Efficient Power sera opérationnelle dès fin 2020

CIPREL remporte le prix du « Best Energy Project » lors de l’Édition 2019 d’AIFA

Congo Brazzaville : l’E2C lance une opération antifraude pour réduire ses pertes non techniques

 
HYDROCARBURES

Ouganda : les députés demandent une augmentation du financement de la société publique du pétrole

Nigéria : une explosion de pipeline fait sept morts

Guinée : l’AFC signe un accord avec Brahms pour cofinancer la construction de la raffinerie pétrolière de Kamsar

Algérie : Sonatrach va exercer son droit de préemption sur la transaction conclue entre Anadarko et Total

 
MINES

Zambie : Arc Minerals acquiert une participation majoritaire de la coentreprise Zaco Limited

Le Togo va se doter d’une politique de réinstallation des populations affectées par les exploitations minières

Afrique du Sud : Implats et ses partenaires valident l’étude de faisabilité du projet Waterberg

La SMB remporte le prix du « Meilleur projet minier » lors de l’édition 2019 d’AIFA

 
TELECOM

Ghana : MTN sanctionné pour violation des directives du régulateur télécoms

Namibie : MTN Business en bonne voie pour lancer un réseau mobile dans le pays

Madagascar : lancement du paiement via Airtel Money, des kits solaires Pay as you Go de Baobab+

Algérie : le câble sous-marin de fibre optique Orval est opérationnel

 
TRANSPORT

En RDC, ICTSI investit 100 millions USD pour doubler sa capacité en conteneurs sur le port de Matadi

Mali : Bamako sera bientôt dotée d’un système de Métrobus avec l’aide de la Turquie

Abidjan : l’échangeur de l’amitié ivoiro-japonaise de 25 milliards FCFA, sera inauguré le 16 décembre

South African Airways : pour éviter la faillite, le gouvernement actionne un plan de sauvetage d’urgence de 248 millions d’euros

 
COMM

Niger : 185 millions de FCFA de subvention à la presse privée en 2018

Bénin : le régulateur des médias annonce son budget pour l’année 2020

Côte d’Ivoire : un jeune ivoirien transforme en emojis des mimiques et expressions locales

Droits TV : la camerounaise CRTV reconnaît finalement une dette de 96 millions FCFA envers l’Union africaine de radiodiffusion

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Formation