ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La BAD, l'ADEA, l’Afrique du Sud et Mastercard lancent le dialogue politique sur l'avenir professionnel des jeunes

La BAD, l'ADEA, l’Afrique du Sud et Mastercard lancent le dialogue politique sur l'avenir professionnel des jeunes
  • Date de création: 05 août 2019 15:33

(BANQUE AFRICAINE DE DÉVELOPPEMENT) - L'Association pour le développement de l'éducation en Afrique (ADEA) a clôturé hier son Forum annuel pour le dialogue politique sur l'éducation secondaire en Afrique ayant pour thème : « Préparer les jeunes à l'avenir du travail ». L’événement organisé en partenariat avec le ministère de l’Education de base (DBE) d’Afrique du Sud, la Banque africaine de développement et la Fondation Mastercard, a confirmé la nécessité de réformer l’Enseignement secondaire en Afrique. Il s’agit pour cela d’améliorer les conditions de la fonction enseignante, la qualité de l’enseignement et la fourniture de compétences, en phase avec le 21e siècle, en s’appuyant sur l’innovation et les technologies de l'information et de la communication (TIC).

A l’ouverture, Cyril Ramaphosa, président de la République sud-africaine, les ministres de l'Education du continent ont discuté des moyens pour développer et transformer les systèmes éducatifs de l'enseignement secondaire afin de mieux préparer la jeunesse africaine à un environnement de travail en mutation.

Le président Ramaphosa a souligné que « le dividende démographique de l'Afrique ne peut être obtenu que par notre investissement dans la ressource la plus rentable du continent : les jeunes ». Il a aussi ajouté que « L'enseignement secondaire responsabilise les jeunes à un moment où ils ont plus d’espoir, plus expérimentés et plus flexibles dans leurs vies, et nous devrions accueillir cette étape de la vie comme un moyen de donner aux jeunes les moyens de prendre en charge leur vie et notre avenir collectif ».

Le rapport de la Fondation Mastercard sur « L’enseignement secondaire en Afrique : préparer les jeunes à l’avenir du travail » est le plus récent effort de collaboration de la Fondation entre de multiples donateurs, partenaires et institutions de recherche, incluant un partenariat clé avec l’ADEA. Le rapport de cette étude, qui devrait être publié en début 2020, met l'accent sur le rôle de l'enseignement secondaire comme moyen de renforcement des compétences et connaissances des jeunes et fournir ainsi l’expertise nécessaire pour réussir dans un marché du travail dynamique et mondialisé.

Angelina Matsie Motshekga, ministre sud-africaine de l'Education de base, a déclaré : « les discussions de ces deux derniers jours contribueront grandement à une approche régionale et continentale dans une perspective de modernisation de nos opportunités et de nos résultats post-primaires. Nous le devons à nos enfants. Permettez-moi de remercier l’ADEA qui agit comme un levier du changement et permet d’élever la voix de l’Afrique sur les priorités de l’éducation aux niveaux régional, continental et mondial. ».

Albert Nsengiyumva, Secrétaire exécutif de l'ADEA, a commenté : « Les pays africains doivent réformer l'enseignement secondaire en commençant par attirer de très bons candidats dans la profession enseignante, en former et recycler un nombre suffisant, et fournir aux jeunes des compétences professionnelles pour accroître leur capacité d'adaptation et de résilience. Il a également souligné l'importance de mécanismes de financement novateurs pour la durabilité, mais aussi l'importance d'accorder une plus grande priorité à la formation technique, professionnelle et éducative, ainsi qu'aux sciences, technologies, ingénierie et mathématiques et aux TIC, en renforçant les partenariats public-privé (PPP). »

« L'objectif du rapport de la Fondation Mastercard sur l'enseignement secondaire est d'initier un dialogue sur l'importance de répondre à une demande accrue d'enseignement secondaire et l'urgence de préparer les jeunes Africains à réussir dans un environnement de travail en constante évolution. Nous sommes reconnaissants à l'ADEA et au ministère de l'Education de base de l'Afrique du Sud, d'avoir réuni un groupe d'acteurs aussi dynamique pour faire en sorte que l'Afrique profite du potentiel de la croissance démographique de sa jeunesse. », a ajouté Kim Kerr, directrice des programmes régionaux de la Fondation Mastercard.

Le forum a offert l’occasion d’informer les ministres africains de l’Education et les principaux acteurs et partenaires, sur les conclusions du récent atelier pour la création du Fonds africain pour l’éducation (FAE), présenté comme « l’unique mécanisme africain pour relever les défis de l’éducation et du développement des compétences en Afrique », par Hendrina Chalwe Doroba, manager de la Division éducation et développement des compétences de la Banque africaine de développement.

L'enseignement secondaire en Afrique : Préparer les jeunes à l'avenir du travail sera publié en 2020. En attendant, des documents d'information couvrant une série de sujets pertinents pour l'enseignement secondaire en Afrique peuvent être consultés à l'adresse suivante : https://mastercardfdn.org/secondary-education-in-africa/.

À propos de l’ADEA

L’Association pour le développement de l’éducation en Afrique (ADEA) est un forum de dialogue sur les politiques. C’est un partenariat qui réunit des décideurs africains chargés de l’éducation, des sciences et de la technologie ; des partenaires au développement ; des chercheurs et des experts techniques du secteur de l’éducation. L’ADEA contribue à donner aux pays africains les moyens de développer des systèmes d’éducation et de formation de qualité qui répondent aux besoins émergents des pays et favorisent une transformation sociale et économique durable.

www.adeanet.org

1 banque


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Palladium veut lancer un fonds de 40 millions $ dédié au financement des PME d’Afrique subsaharienne

Centum Investment cède sa filiale brassicole King Beverage Limited à la société kényane Danish Brewing Company

Afrique du Sud : l’environnement économique a pesé sur les ventes de la firme Mr Price Group au terme des quatre premiers mois de son année 2019/2020

La Fintech Tala lève 110 millions $ pour financer son expansion dans des marchés émergents, dont l’Afrique

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

Sénégal : le gouvernement investit 50 milliards FCFA pour l’aménagement numérique du territoire

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance