Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Côte d’Ivoire, Maroc : Proparco accompagne la Mission laïque française dans son développement

Côte d’Ivoire, Maroc :  Proparco accompagne la Mission laïque française dans son développement
  • Date de création: 05 mars 2020 18:56

(PROPARCO) - Avec un financement global de 65 millions d'euros accordé à la Mission laïque française, opérateur historique de l'enseignement français à l'étranger, pour des projets au Maroc, en Côte d'Ivoire, au Liban, en Egypte et en Ethiopie, Proparco soutient l'essor d'une éducation innovante en Afrique et au Moyen-Orient. Ce financement s'inscrit aussi dans le cadre du plan de développement de l'enseignement français dans le monde décidé par les pouvoirs publics.

Malgré la forte augmentation du taux de scolarisation ces dernières années, les pays émergents restent confrontés à deux défis majeurs: le maintien des enfants dans le système scolaire, et l'amélioration de la qualité de l'enseignement. Dans ce contexte, l'éducation privée permet d'élargir l'offre éducative et représente une offre complémentaire de qualité.

L'enseignement français fait partie de longue date du panorama de l'éducation privée à l'étranger, et la qualité pédagogique de ses écoles est reconnue. Créée en 1902, la Mission laïque française (Mlf) est une association à but non lucratif reconnue d'utilité publique, opérant et appuyant un réseau de 133 établissements d'enseignement français à l'étranger avec l'objectif de scolariser des élèves locaux. Elle scolarise plus de 60 000 élèves dans 39 pays, dont 30 000 dans ses propres établissements. Autour de la laïcité, la Mlf a développé une pédagogie multiculturelle, renforcée par l'apprentissage de trois langues: scolarisés en français, les élèves étudient aussi dans la langue et la culture du pays d'accueil et l'anglais.

Interieur

(Photo Mlf)

A travers un financement global de 65 millions d'euros, Proparco accompagne la modernisation et l'élargissement du réseau de la Mlf, notamment dans des pays non francophones comme l'Ethiopie et l'Egypte. Un prêt de 60 millions d'euros financera les projets de réhabilitation et d'agrandissement du lycée Français d'Addis-Abeba et du lycée Verdun à Beyrouth, la construction permettant le doublement de l'effectif scolaire du lycée Français d'Alexandrie, et enfin la relocalisation de l'école primaire André Malraux de Rabat sur le campus agrandi du secondaire.

Une subvention complémentaire de 5 millions d'euros contribuera à financer le développement de deux centres de formation régionaux pour enseignants, au Maroc et en Côte d'Ivoire, ainsi qu'un programme d'efficacité énergétique et de développement durable pour accompagner la Mlf  dans certains des projets de construction financés par Proparco.

Un projet innovant, aux impacts économiques, sociaux et environnementaux

Le financement de Proparco répond à un besoin d'éducation de qualité dans les géographies ciblées, marquées par une demande en croissance. Il contribuera à améliorer l'offre éducative avec la rénovation et l'augmentation de capacité des établissements, et soutiendra également le rayonnement de la francophonie.

La mise en place de centres de formation destinés aux enseignants de la Mlf et d'autres établissements privés, au Maroc et en Côte d'Ivoire, contribuera à améliorer la qualité de l'éducation en permettant à plus de 7 000 enseignants de bénéficier sur 5 ans d'une formation qualifiante et/ou diplômante axée sur la pédagogie.

Ce projet pourrait aussi permettre de soutenir jusqu'à 5 000 emplois. En outre, la composante du projet dédiée à l'efficacité énergétique devrait avoir un impact positif en matière d'évitement ou de réduction des émissions de gaz à effet de serre et d'adaptation aux effets du changement climatique, grâce à l'amélioration de la performance énergétique et environnementale et aux certifications environnementales des bâtiments, notamment en Egypte, en Ethiopie et au Maroc.

A travers ces effets, le projet contribuera donc à plusieurs Objectifs de développement durable (ODD) : 4 - Education de qualité, 8 - Emploi décent et croissance économique, et 13 - Mesures relatives à la lutte contre les changements climatiques.

À propos de Proparco

Filiale de l'AFD dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis 40 ans pour promouvoir un développement durable en matière économique, sociale et environnementale. Proparco participe au financement et à l'accompagnement d'entreprises et d'établissements financiers en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou encore au Moyen-Orient. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l'agro-industrie, les institutions financières, la santé, l'éducation... Ses interventions visent à renforcer la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), adoptés par la communauté internationale en 2015. Dans ce but, Proparco finance des sociétés dont l'activité participe à la création d'emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu'à la lutte contre le changement climatique. Plus d'informations : www.proparco.fr et @Proparco

33886 proparco GestionPublique Rsultats annuels 2018 Proparco passe le cap des 15 milliard deuros dengagements


 
FINANCE

Le sud-africain Net 1 UEPS Technologies finalise la vente de ses 27,5 % de parts

Afrique du Sud : la plateforme de marketing Mobiz lève 1 million $ pour soutenir sa croissance

Rwanda : le commerçant d’articles d’hygiène Kasha obtient 1 million $ et cible de nouveaux marchés en Afrique

Bourses africaines : les pertes pour les sociétés cotées ont atteint 142, 6 milliards $ au premier trimestre 2020

 
AGRO

Afrique de l’Est : les financements pour la lutte contre les criquets pèlerins ont baissé depuis la mi-mars (FAO)

Le Mozambique prévoit un volume de captures de 461 000 tonnes de poissons en 2020

Le Mozambique veut diversifier les marchés d’écoulement de sa noix de cajou

Côte d’Ivoire : l’exécutif soutiendra les principales productions agricoles à hauteur de 250 milliards Fcfa

 
ELECTRICITE

Renewvia Energy Africa ambitionne de lever 350 millions $ en cinq ans pour installer 1 000 systèmes solaires

Afrique du Sud : le confinement permet une accélération du rythme des maintenances

Éthiopie : le gouvernement signe un contrat de rachat d’électricité de 800 millions $ avec Tulu Moye (150 MW)

Sénégal : l’US Exim Bank alloue 91 millions $ à l’électrification rurale

 
HYDROCARBURES

Maroc : les négociations relatives au gaz de Tendrara se poursuivent

Ghana : Aker Energy reporte les activités de développement du champ pétrolifère Pecan

Trump veut ramener Poutine et ben Salmane à la table de négociations, afin de stabiliser les prix du pétrole

Le Nigéria peine à commercialiser ses stocks de pétrole brut

 
MINES

Lesotho : premiers résultats pour le nouveau système de vente de diamants de Gem Diamonds

Le cours du palladium chute fortement en pleine pandémie de Covid-19

Coronavirus : l’argent atteint son plus bas niveau depuis 10 ans, mais va remonter plus tard dans l’année (rapport)

Zambie : les performances de Gemfields risquent de baisser cette année en raison du coronavirus

 
TELECOM

Avec 350 millions $ à disposition, Helios Towers attend la fin du Covid-19 pour lancer son expansion africaine

Ghana : dès le 2 avril, MTN accentue sa présence numérique et réduit son déploiement physique

Mozambique : Via un contrat de 1,4 million $, DXN va fournir à Speedcast une station d'atterrissage de câble modulaire

Le Cameroun choisit eTranzact pour réaliser son switch national de paiement électronique

 
TRANSPORT

Bolloré Ports déploie des solutions de paiement électronique à Dakar Terminal

Covid-19 : le Burkina Faso diffère le paiement de la taxe sur les véhicules et réduit de 25% la patente dans le secteur du transport

Côte d’Ivoire : le coronavirus contraint l'UTB la compagnie leader du transport interurbain à réduire son personnel

La BAD offre $34 millions au Mozambique pour la phase 2 de la route Mueda – Negomano qui connecte à la Tanzanie

 
ENTREPRENDRE

Un couple d’entrepreneurs conçoit une plateforme de comparaison d’offres bancaires en Côte d'Ivoire

Rahmane Bidima réussit la culture de fraises au Cameroun

Le kenyan Levit Nudi conçoit une application qui détecte les faux médicaments

Sénégal : la start-up Yobante Express assure la livraison transfrontalière des colis de petite taille

 
MULTIMEDIA

Le pharmacien camerounais Tebimosa veut produire des anticancéreux pour le marché local (Vidéo)

Retrouvez le classement de l’opacité financière des pays africains (Infographie)

Tous les ivoiriens seront désormais à l’école de la finance ! (Vidéo)

Des étudiants sénégalais fabriquent une voiture utilitaire fonctionnant comme un générateur d’énergie (Vidéo)

 
FORMATION

Zimbabwe : 15 banques locales formées par Afreximbank sur le financement du commerce

La Commission européenne propose des cours en ligne aux jeunes d’Afrique du Nord

Afrique centrale : le RIFFEAC envisage une formation pour les agents de la conservation et les écogardes

L’Université d'Edimbourg propose des bourses d’études en ligne de niveau master aux étudiants africains

 
COMM

Coronavirus : quel avenir pour les médias africains ?

Kenya : le régulateur « ordonne » aux opérateurs de télévision payante d'accorder aux abonnés l’accès aux chaînes en clair

Facebook va offrir 100 millions de dollars pour aider les médias en difficultés dans le monde

Nigeria : à la demande des autorités, les opérateurs de télévision payante décryptent les chaînes locales