Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Faure Gnassingbé au Sommet mondial de l’éducation : « pour un investissement massif en faveur de l’éducation préscolaire »

Faure Gnassingbé au Sommet mondial de l’éducation : « pour un investissement massif en faveur de l’éducation préscolaire »
  • Date de création: 02 août 2021 18:55

(REPUBLIQUE TOGOLAISE ) - Le Président de la République, S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé, a achevé une visite de trois jours à Londres  pour participer au Sommet mondial sur l’éducation, au cours de laquelle il a rencontré le Premier ministre du Royaume-Uni, S.E.M Boris Johnson.

Au cours de cet entretien organisé le 29 juillet, le chef de l’État et le Premier ministre britannique ont passé en revue les questions bilatérales et internationales et les sujets liés à la sécurité au Sahel et dans le Golfe de Guinée.  

Au plan bilatéral, le Chef de l’État a fait part au Premier ministre des initiatives engagées en vue d’assainir l’environnement des affaires au Togo. La République Togolaise a entrepris ces dernières années d’ambitieuses réformes destinées à créer un climat favorable aux investissements privés dans plusieurs secteurs à fort potentiel économique.

Les deux dirigeants ont également échangé sur la politique de promotion des énergies renouvelables. La République Togolaise a multiplié les initiatives en ce sens, comme en témoigne l’initiative présidentielle d’électrification rurale à base de kits solaire (Cizo), les récentes mises en service de la centrale électrique de Kékéli, à Lomé, et de la centrale photovoltaïque de Blitta, l’une des plus importantes de la sous-région. Le Premier ministre britannique a félicité l’approche innovante du Togo et ses efforts en vue de promouvoir l’investissement à travers les partenariats public-privé.

Concernant la thématique du sommet, le Président de la République, S.E.M. Faure Essozimna Gnassinbgé, et son hôte le Premier ministre du Royaume-Uni, S.E.M. Boris Johnson, se sont félicités de l’engagement de la communauté internationale pour une éducation de qualité commençant dès la petite enfance. Le Chef de l’État a réitéré l’engagement du Togo à poursuivre la dynamique de promotion de l’éducation de l’enfant visant à une amélioration sensible de la couverture préscolaire dans les communautés à la base. Il a été convenu d’un renforcement des financements dans le secteur éducatif en vue de mieux garantir la scolarisation de la jeune fille.

La situation de la sous-région, marquée par des menaces sécuritaires et des risques de déstabilisation, a également fait l’objet de discussions entre le Président de la République et le Premier ministre britannique. S.E.M Boris Johnson a salué la contribution togolaise à la  consolidation de la paix et de la sécurité dans la région ouest-africaine et au Sahel.

Cette rencontre entre le Président de la République Faure Essozimna Gnassingbé et le Premier ministre Boris Johnson traduit la qualité des relations d’amitié et de coopération entre le Togo et la Grande Bretagne. Le Chef de l’État et ses pairs présents à Londres pour le sommet sur l’Éducation avaient également pris part, le 28 juillet, à un dîner de travail au palais de Buckingham, à l’invitation de Sa Majesté la Reine Elizabeth II.

Le Président de la République S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé a activement participé aux travaux du sommet mondial sur l’éducation de Londres. Le Chef de l’État est intervenu dans le  panel du 29 juillet aux côtés de ses homologues du Nigéria, du Ghana et du Malawi.

Ce Sommet a mobilisé des Chefs d’État et de gouvernement et des partenaires de Global Partnership for Education (GPE), le plus grand fonds mondial dédié à l'éducation. Il avait pour ambition de mobiliser des fonds et de recueillir des promesses de contributions des bailleurs internationaux, alors que ce secteur avait été l’un des plus durement impactés par la crise sanitaire. À la clôture, un montant record de 4 milliards de dollars a été mobilisé en faveur du GPE.   

« Il faut promouvoir l'éducation inclusive en offrant aux familles dans les régions les plus défavorisées et aux parents les plus pauvres la chance d’assurer l’éducation de leurs enfants. Nous aurions aussi réglé le problème de l'éducation de la jeune fille qui est parfois victime des inégalités de genre ajoutée à celle des familles où les filles sont malheureusement désavantagées. Ceci pourra donc contribuer à accroître les chances des femmes à accéder au marché du travail », a plaidé le Président de la République Togolaise. S.E.M Faure Essozimna Gnassingbé a en outre préconisé « un investissement lucide, massif et audacieux dans l'éducation préscolaire ». Il a encouragé les États à investir davantage au profit de l’éducation préscolaire, gage de fondements indispensable à un meilleur épanouissement de l’enfant : « Une jeunesse mieux éduquée, est une garantie pour un pays plus prospère, car la jeunesse est l'avenir d'un pays. Dans notre cas, la jeunesse est l'avenir de notre continent ».

Le Togo a consenti de lourds investissements pour la protection juridique de la petite enfance et en faveur de la préscolarisation. La part du budget de l’État allouée au secteur de l’éducation est en constante progression et a atteint 25,8% en 2021, contre 23% en 2020. 

Depuis 2008, la République Togolaise a instauré la gratuité de l’éducation préscolaire et de l’enseignement primaire. Des programmes ont été également mis en place pour une  amélioration significative des conditions d’accès et d’accueil des enfants et une action résolue a été engagée en matière de cantines scolaires.

 faure gnassingbe au sommet mondial de leducation pour un investissement massif en faveur de leducation prescolaire docx



Banner LNG Gestion et Economie

 
FINANCE

Afrique centrale et de l’Ouest : réflexions en cours pour des alternatives au financement de l'informel

Alitheia IDF engage 3 millions $ pour soutenir la croissance de l’agro-industrie nigériane ReelFruit

BGFIBank Centrafrique : naissance de la 12ème filiale bancaire du Groupe BGFIBank

Afrique du Sud : la fintech Finclusion entre au capital de la start-up de gestion de la paie HelloHR

 
AGRO

Ghana : le Cocobod contracte un prêt syndiqué de 1,5 milliard $ pour ses achats de cacao en 2021/2022

Bénin : le kilogramme de coton sera échangé à 265 Fcfa en 2021/2022

Kenya Breweries investira 200 millions $ pour assurer la durabilité environnementale de ses activités d’ici 2030

Cameroun : l’Oapi propose des pistes pour revitaliser le poivre de Penja plombé par la fraude, l’insécurité...

 
ELECTRICITE

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

Afrique du Sud: six centrales détenues par la société AIIM entrent en exploitation commerciale

Kenya Power retire sa demande d’augmentation des tarifs d’électricité

Angola : 1,5 milliard $ pour électrifier le sud du pays par Sun Africa

 
HYDROCARBURES

Pour Vitol, la pénurie d’énergie pourrait faire bondir le Brent à plus de 80 dollars baril cet hiver

Afrique du Sud : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions pour 2030

Trois compagnies pétrolières américaines violent les normes sur la transparence de l’ITIE

Maroc : Halliburton va participer au développement du gaz d’Anchois

 
MINES

Investissements dans le cobalt : la RDC menacée par l’Australie selon Fitch

Mali : Roscan Gold obtient 5 millions $ auprès d’Asante Gold pour développer le projet Kandiolé

Caledonia Mining élargit son empreinte aurifère au Zimbabwe avec une nouvelle acquisition à 4 millions $

La Côte d’Ivoire a délivré un total de 127 permis d’exploration et d’exploitation minières depuis 2016

 
TELECOM

Kenya : Safaricom annonce le lancement commercial de la 5G en 2022

Guinée-Bissau : Guinée Telecom et Guinetel ont obtenu à nouveau un titre d’exploitation de réseaux télécoms

Interruption de la couverture réseau en Centrafrique : Huawei à pied d’œuvre pour rétablir les services de télécommunications

Cap-Vert : le groupe CVTelecom veut fusionner l’ensemble de ses activités pour apporter plus de valeur sur le marché

 
TRANSPORT

Le Nigeria rejoint l’initiative World Logistics Passport en tant que hub pour l’Afrique de l'Ouest

En redressement judiciaire, Air Mauritius reçoit 279 millions $ de l’Etat

South African Airways relance officiellement ses opérations, mais sans ses nouveaux actionnaires

Ghana : l’opérateur du terminal 3 du port de Tema confirme pour octobre 2021, la livraison du poste d’accostage 4

 
ENTREPRENDRE

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

A Madagascar, des drones ambulances pour desservir les zones isolées

A 28 ans, Sakina Usengimana dirige une entreprise prospère d’exportation de fruits et légumes au Rwanda

Le lait de chamelle, une entreprise rentable au Kenya

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Gulli Africa & Ludikids rejoignent le mouvement #ProtègeTaTélé pour lutter contre le piratage de la production audiovisuelle

La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique

Addy Awofisayo prend la tête du département musique de YouTube pour l'Afrique subsaharienne

Afrique du Sud : la SABC insiste pour que les opérateurs de télévision payante prélèvent la redevance TV

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Le Top 10 africain des villes les moins chères en 2021

InfographieHP top 10 villes africaines moins cheres