Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Cameroun : 307,5 milliards FCFA d’exonérations fiscales à supprimer entre 2019 et 2020

  • Date de création: 13 août 2019 14:42

(Agence Ecofin) - Le gouvernement camerounais prévoit de réduire les dépenses fiscales de 307,5 milliards de FCFA durant les années budgétaires 2019 en cours et 2020 prochaine, apprend-on des documents officiels du ministère des Finances. Pour la première année, les principaux domaines concernés sont ceux de l’importation de poissons congelés qui perdront à la fin de l’exercice 71 milliards de FCFA d’avantages fiscaux tant en termes de Taxe sur la valeur ajoutée (TVA) que des droits de douane et ceux d’incitation à l’investissement (-60 milliards de FCFA).

En 2020, les mesures d’encouragement prévues dans certains secteurs d’activité dont les importations de farine et de riz, devraient être visées avec un total de suppression des dépenses fiscales de l’ordre de 98 milliards de FCFA. Un autre point marquant, c’est que le gouvernement compte rendre effectif la suppression de l’exonération de TVA pour les primes d’assurance-vie. Ce dernier point a fait l’objet d’une incompréhension entre le secteur des assurances et l’administration des impôts dans l’exécution de la loi des finances 2019, notamment sur la question de savoir si la base de restauration de la TVA était les primes brutes ou les primes acquises.

La réduction des avantages fiscaux fait partie des engagements que le gouvernement du Cameroun a pris dans le cadre du programme avec le Fonds monétaire international (FMI). Il faut dire qu’entre 2015 et 2017, les autorités du pays ont décidé d’accorder des avantages fiscaux exceptionnels à certains secteurs pour lutter contre la vie chère, ou pour encourager les investissements.

Les secteurs de l’agriculture, l’élevage et la pêche sont ceux qui ont connu le plus grand nombre de dérogations (165 à la fin 2017). L’amélioration du pouvoir d’achat des ménages a constitué le deuxième grand objectif des dépenses fiscales de l’État. Mais le tableau d’évaluation de ces mesures présente un ensemble de résultats plutôt mitigés. Au total, les impôts non perçus par l’État pour subventionner l’économie ont atteint la somme de 1664,5 milliards de FCFA, entre 2015 et 2018, pour des gains économiques incertains. De plus, ce chiffre est assez minimal, car il ne prend pas en compte un groupe de 75 mesures d’exonérations fiscales accordées aux secteurs de l’industrie extractive, notamment ceux du gaz, du pétrole et de la mine solide. Enfin, les chiffres sur la dépense fiscale n’intègrent pas les 484,17 milliards de FCFA de dette fiscale, que devaient les entreprises à capitaux publics aux services des impôts à la fin 2017 (les chiffres de 2018 n’étant pas encore disponibles).

Les acteurs de la société civile, qui suivent la transparence budgétaire au Cameroun, encouragent l’État à se montrer plus lisible sur les avantages fiscaux accordés notamment aux secteurs pétrolier et minier. Le pays a adhéré à l’Initiative pour la transparence dans les industries extractives et continue d’être conforme, mais l’évaluation de la fiscalité dans ce secteur spécifique est complexe, même pour l’administration des finances, en l’absence de la base fiscale qu’est le contrat minier ou pétrolier.

Idriss Linge


 
FINANCE

Swedfund apporte un appui financier à deux entreprises de soins de santé de Madagascar et du Nigeria

Cofina, leader africain de la mésofinance, signe avec Proparco un partenariat pour soutenir les PME ivoiriennes et sénégalaises

Maroc : les contre-performances sur la Bourse de Casablanca seront suivies de près par les sociétés d’assurance en 2020

Kenya Commercial Bank a rapporté 558 millions $ de ressources dans les caisses publiques kényanes

 
AGRO

Cameroun : Sitrabacam va investir 6 millions $ dans l’extension de sa minoterie à Douala

Zambie : la production de maïs atteint le record de 3,4 millions de tonnes en 2019/2020

Afrique du Sud : l’industrie des boissons alcoolisées pourrait essuyer une perte 725 millions $ en raison du confinement

Kenya : le gouvernement entérine la réduction des responsabilités de l’agence en charge de la filière thé

 
ELECTRICITE

Madagascar : le fonctionnement optimal du futur barrage de Volobe serait menacé par la dégradation de la forêt

Côte d’Ivoire : les travaux de construction de la centrale hydroélectrique de Singrobo démarrent

Une baisse historique de 20 % des investissements énergétiques prévue en raison de la pandémie de Covid-19

Togo : le PNUD recherche des consultants pour le suivi de l’installation de 6 894 lampadaires solaires

 
HYDROCARBURES

Energie : le parlement du Niger valide la ratification d'un mémorandum avec la Turquie

Namibie : la société pétrolière locale ReconAfrica reporte au dernier trimestre son programme de forage

Gaz naturel liquéfié : le Cameroun en négociations avec Golar et Gazprom pour augmenter la production

Une ONG suisse accuse un négociant de carburant de complicité de pillages et de crimes de guerre en Libye

 
MINES

Namibie : le développement du projet de lithium Karibib nécessitera un investissement de 139 millions $

Côte d’Ivoire : les ressources du projet de cuivre-nickel Samapleu peuvent être exploitées sur 20 ans (étude)

Le Zimbabwe adopte une nouvelle mesure pour augmenter sa production d’or

Afrique du Sud : la covid-19 fera baisser la production minière en 2020

 
TELECOM

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

Cameroun : le syndicat des employés de Viettel programme une grève illimitée dès le 7 juin

 
TRANSPORT

Nigeria : le métro léger de Lagos entrera en service au deuxième trimestre 2022

Kenya Airways : plus de 5 millions de passagers transportés en 2019

La livraison du pont de Kazungula reliant le Botswana à la Zambie est maintenue pour 2020

Le Parlement entérine la création des chemins de fer du Sénégal (CFS) et dissout l’Agence nationale des chemins de fer

 
ENTREPRENDRE

Airbus Africa Community, une initiative appuyée par le Conseil présidentiel pour l’Afrique dans la lutte contre la Covid-19

Le PNUD lance un appel à nominations pour la deuxième édition d'un programme d'appui aux entrepreneurs

La start-up Skyearth utilise des drones pour reconstituer les forêts en Côte d’Ivoire

Bénin : des femmes rurales ont un revenu de plusieurs millions FCFA grâce à la vente de riz traité

 
MULTIMEDIA

Cette jeune nigériane de 26 ans est devenue millionnaire grâce à la production de poissons (Vidéo)

En chiffres, les causes de décès dans le monde sur la période du 1er janvier au 1er mai 2020 (Infographie)

L’aéroport international du Cap élu meilleur d’Afrique (Vidéo)

« L'Afrique a bien résisté et tant mieux puisque ce qui était annoncé c’était l'hécatombe » : Denis Mukwege (Vidéo)

 
FORMATION

Le gouvernement sud-africain propose un programme de formation en économie du développement aux Africains

La Sorbonne lance un master en urbanisme en partenariat avec l’Ecole d’architecture de Casablanca

L’Agence universitaire de la Francophonie ouvre des cursus de formations à distance pour les étudiants africains

L’incubateur Mozilla builders propose trois programmes en ligne pour les start-up africaines

 
COMM

Afrique francophone subsaharienne: le Discop lancera une chaîne YouTube pour former à l'audiovisuel et au cinéma

Nigeria : un producteur de contenu local accuse la chaîne britannique Sky TV de violation de droits d'auteur

Afrique : l’évènementiel se tourne vers le virtuel

Afrique : pour la journée dédiée au continent, Twitter ajoute le drapeau de l’Union africaine en emoji