Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La Chine et l'Inde annoncées en tête de l'économie mondiale en 2050, la France sortira du top 10

(Agence Ecofin) - Dans un récent classement produit par la firme internationale d'audit et de conseil PwC, il ressort qu'en 2050 la Chine et l'Inde occuperont respectivement les places de première et deuxième économies mondiales, en terme de Produit Intérieur Brut à Parité de Pouvoir d’Achat, devant les USA qui seront relégués à la troisième place.

Une autre information majeure, c'est que l'Allemagne (9ème) et la Grande Bretagne (10ème) seront les seuls deux pays européens dans le top 10 de ce classement. La France elle, sortira du top 10, dans lequel on retrouvera plus des pays émergents, comme l'Indonésie (4ème) le Brésil (5ème), la Russie (6ème), ou encore le Mexique (septième).

La Chine et l'Inde ont connu des progressions fulgurantes en terme de classement mondial sur la base du PIB. Leurs économies soutenues par une forte population et un système productif compétitif et discipliné, leur ont permis de réduire fortement leurs importations et de se constituer de solides épargnes pour financer leur développement à long terme.

Le classement de PwC suggère aussi, que les BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du sud) seront économiquement plus puissants que l'Unions européenne. Bien qu'il ait le potentiel démographique et les ressources du sous-sol, le continent africain ne semble pas encore en mesure de s'aligner dans cette bataille.

Il devrait pourtant tirer un avantage réel dans le changement de l'ordre économique mondial, grâce à ses nouvelles relations avec l'Orient (Inde, Japon, et Chine) et la présence en son sein d'un des BRICS. Il est difficile de savoir comment réagira le monde occidental face à cette évolution des choses sur la bases des règles économiques, que ses leaders ont eux mêmes inventés et mis en œuvre.

La Chine est devenue aujourd'hui un vrai casse-tête pour les Etats-Unis. Dans sa bataille pour « redonner toute sa grandeur à l'Amérique », le président Donald Trump a imposé des tarifs douaniers sur plusieurs produits en provenance de ce pays, et pris des mesures qui ont permis la création d'un nombre d'emplois record de 3,4 millions.

Pourtant, cette embellie et cette « grandeur retrouvée » de l'Amérique semblent profiter à la Chine, avec lequel le déficit commercial s'est encore creusé à la fin octobre 2018. Désormais doté de moyens, le consommateur américain continue de réfléchir en terme de marge, et l'amélioration de son pouvoir d'achat continue de profiter à une Chine, qui a su maîtriser ses coûts de facteur à un très haut niveau de compétition.

l'Union Européenne semble avoir bien compris les choses, et a signé un accord de libre échange avec le Japon. En Afrique, par contre, les politiques continuent de débattre sur la construction d'un marché unique, en même temps qu'ils font durer les négociations avec l'UE. Et chacun des pays continue de tendre la main à toutes les formes d'aides en provenance de la Chine, du Japon, de l'Inde ou, de plus en plus, de la Corée du Sud.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

L’Agence Française de Développement signalée dans un engagement de 56,2 millions $ au profit du secteur agricole marocain

Les groupes financiers EFG Hermes et GB Capital annoncés dans un projet de création d’une société de financement immobilier en Egypte

Ghana: Kudigo, une start-up orientée dans le secteur de la grande distribution lève 450 000 $ pour financer de nouveaux produits  

Maroc Telecom : chiffre d'affaires en baisse au premier trimestre 2019 et des fondamentaux qui vacillent légèrement

 
AGRO

Kenya Breweries pourrait accroître le prix de la bière Tusker si la pression fiscale augmente

Maroc : trois barrages seront édifiés dans le Nord afin d'améliorer l’approvisionnement en eau

Afrique du Sud : l’industrie bovine retrouve l’accès à 10 marchés d’exportation

Afrique du Sud : la perspective d’augmentation des droits de douane sur la volaille inquiète

 
ELECTRICITE

Nigeria : PAS Solar a levé 10 millions $ pour électrifier 150 000 ménages  

Afrique du Sud : le Trésor décaisse 355 millions $ pour permettre à l’Eskom de faire face à ses obligations

La Centrafrique obtient 45 millions $ de la Banque mondiale pour une centrale solaire de 25 MW

Zimbabwe : trois producteurs indépendants ambitionnent d’implanter 100 MW de centrales solaires

 
HYDROCARBURES

Soudan du Sud : 3 milliards $ d'investissements nécessaires pour développer le secteur énergétique

Egypte : le ministère des Finances annonce une nouvelle réduction des subventions au carburant et à l'électricité

Maurel & Prom publie une mise à jour opérationnelle de ses activités au Gabon et en Tanzanie pour le compte du premier trimestre

Le pétrolier britannique MX Oil change de nom et devient ADM Energy

 
MINES

La BAD soutient la lutte contre le travail des enfants dans les mines de cobalt en RDC

Madagascar : les populations s’opposent au développement du projet Toliara

RDC : Glencore nomme un nouveau PDG pour sa filiale Katanga Mining

Afrique du Sud : le nouveau gros diamant récupéré par Petra à Cullinan pèse 209,9 carats

 
TELECOM

Ouganda: l’Etat envisage de renoncer au passif financier de 136,4 millions $ d’Uganda Telecom afin d’accélérer sa vente

Huawei prépare Maurice pour la 5G

Algérie: perturbations annoncées dans les télécoms dès le 28 avril 2019 avec la grève nationale des agents du secteur

Amr Talaat annonce la 5G au Caire en Egypte dès juin, pendant la Coupe d'Afrique des Nations de football 2019

 
COMM

Canal+ Afrique ajoute Mezzo à ses bouquets de télévision payante

Congo : Vivendi lance une salle CanalOlympia à Brazzaville

Classement des 10 premiers pays africains en matière de liberté de la presse, selon Reporters Sans Frontières

Netflix va ajouter sa première série animée africaine à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance