Centrafrique : la banque publique russe VTB attribue par erreur un prêt de 12 milliards $ au pays

Centrafrique : la banque publique russe VTB attribue par erreur un prêt de 12 milliards $ au pays

(Agence Ecofin) - La banque publique russe VTB (Vneshtorgbank / Banque du commerce extérieur : Ndlr) a attribué, par erreur, un prêt de 12 milliards $ à la République centrafricaine, rapporte Reuters.

En effet, le prêt était mentionné dans un rapport financier trimestriel publié par la banque russe. Le rapport incluait un tableau répertoriant les créances financières en suspens de VTB sur des dizaines de pays au 1er octobre 2018.

Dans ce tableau, à côté de la République centrafricaine figurait la somme de 801 933 814 000 roubles (environ 12 milliards $), soit plus de six fois le PIB du pays.

Interrogée, la banque a déclaré que cela constituait en fait d'une erreur matérielle et qu'il ne s'agissait pas d'un prêt. « La banque VTB n'a pas d'exposition de cette taille vis-à-vis d’un pays étranger. Très probablement, il s’agit d’une erreur opérationnelle dans le système lorsque les pays ont été codés », a déclaré la banque russe dans un communiqué envoyé à Reuters.

VTB n'a toutefois pas précisé qui était responsable de l'erreur, ni comment un chiffre aussi important aurait pu être publié sans être repéré.

Pour leur part, les autorités centrafricaines se sont montrées surprises par cette information. Le porte-parole du gouvernement centrafricain, Ange Maxime Kazagui, a déclaré à cet effet : « Je ne dispose pas de cette information. Mais cela ne semble pas crédible, car 12 milliards $ dépassent la capacité de la République centrafricaine en matière de dette ».

Secouée depuis ces dernières années par une grave crise ethno-confessionnelle, la République centrafricaine affiche un PIB d’environ 1,95 milliard $, pour une population d’environ 5 millions d’habitants.


Ecofin Gestion Publique