ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

La CEMAC pourrait bientôt connaître son premier emprunt obligataire réalisé en plein processus de fusion des marchés de Douala et Libreville

  • Date de création: 25 septembre 2018 12:59

(Agence Ecofin) - La commission de surveillance des marchés financiers de la CEMAC serait proche de délivrer son visa pour la réalisation d'un emprunt obligataire de plus de 30 milliards de FCFA, a appris l'Agence Ecofin de sources autorisées.

La date de publication du visa conforme et les conditions de l'emprunt en question ne sont pas encore connus, mais « ce n'est qu'une question de temps », ont confié deux investisseurs proches du processus. 

Cela ne sera qu'un des emprunts qui ont déjà eu cours dans la sous-région. Toutefois, celui-ci présente la différence de s'effectuer alors que de grosses avancés sont en train de s'opérer, en phase avec les travaux de fusion des deux places financières de Douala (Cameroun) et de Libreville (Gabon). 

En vertu d'un accord de reconnaissance mutuelle, le régulateur national camerounais (CMF) et celui de la sous-région (COSUMAF) rendent désormais possible, sans restructions, le fait de pouvoir lever des fonds dans n'importe quel pays de la sous-région sur la base de l'autorisation obtenue d'un des régulateurs. 

Sur un marché financier où les produits de placement sont assez rares, chaque opportunité de placement est perçue avec un réel enthousiasme dans la communauté des investisseurs. Dans le cadre du présent emprunt, il n'est pas exclu qu'on assiste à une sursouscription, car l'avis de la COSUMAF est attendu depuis plusieurs mois.

L’opération bénéficie de la garantie de la firme britannique Guarantco, qui a obtenu son accréditation de la commission bancaire d’Afrique centrale en 2014, avec un statut de pondération proche de celui des Etats. Ainsi, le taux d’intérêt qui sera servi aux investisseurs à cette occasion influencera les prix fixés pour les autres opérations à venir.

Un consensus semble se former autour d’un taux supérieur à 7,5%. L’emprunteur étant basé au Gabon, c’est le niveau de rendement minimum exigé par les investisseurs de référence pour des placements sur, au plus, deux ans, dans la dette cotée du secteur privé de ce pays, selon de récentes données publiées par la branche Recherche et gestion d’actifs du groupe marocain Attijariwafa Bank (ASCA).

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

La banque américaine Citibank va rouvrir son bureau de représentation en Angola

Afrique du sud: le spécialiste de l’immobilier commercial NEPI Rockcastle va rejoindre le marché boursier A2X Markets

Kenya: une amnistie fiscale pour encourager les PME à s’introduire sur la Bourse de Nairobi

Le Sud-africain Inclusivity Solutions lève 1,6 million $ pour financer son expansion

 
AGRO

Nigeria : le gouvernement veut injecter 500 millions $ dans l’huile de palme d’ici 2027

Côte d'Ivoire: KFC lance ses ventes en ligne sur la plateforme Jumia Food

Ghana : la faible production de cacao pousse les transformateurs à se tourner vers les importations

« Il y a matière à promouvoir la consommation de chocolat sur le continent africain » (expert)

 
ELECTRICITE

Seychelles : les entreprises présélectionnées pour la 1re centrale solaire flottante soumettent leurs offres en septembre

Tunisie : l’intégration du renouvelable au mix énergétique avance bien et pourrait même être accélérée selon le ministre

Bénin : le gouvernement donne son aval pour la construction de 4 centrales photovoltaïques d’une capacité totale de 50 MW

Energies renouvelables : 11 millions d’emplois fournis pour le compte de l’année 2018

 
HYDROCARBURES

L’Egypte envisage de lancer un nouveau cycle de licences dans la partie occidentale de la Méditerranée

Une compagnie énergétique veut saisir jusqu’à 9 milliards de dollars d’actifs du gouvernement nigérian

La société nigériane Pelfaco signe un accord de partage de production pour un bloc pétrolier au large du Congo

Tchad : Glencore met en vente ses gisements de pétrole dans le pays (Sources)

 
MINES

Congo : Kore Potash veut lever 13 millions $ pour son projet Kola

Burkina Faso : Sarama Resources reprend l’exploration à Houndé Sud

Zambie : le président Lungu menace d’infliger des amendes aux compagnies minières qui enfreignent la loi

Mali : Oklo Resources acquiert 65% de participation dans le projet Sari

 
TELECOM

Madagascar : Airtel propose de nouveaux tarifs de communication avec le lancement « Airtel M’Lay »

L’Egypte et la Russie veulent coopérer dans le domaine de la cybersécurité

Algérie: Ooredoo adopte la passerelle mobile virtuelle de Nokia pour être prêt à la nouvelle génération de services à haut débit

Ethiopie : le gouvernement annonce l’attribution de licences télécoms privées en fin d’année  

 
FORMATION

University of People : une opportunité d’obtention d’un Master en Administration des Affaires à coût réduit

Des bourses du gouvernement indien accessibles à des professionnels africains

Des bourses disponibles pour des études au Ghana dans les domaines de la biodiversité et l'économie bleue

L’agence italienne pour la coopération au développement finance des bourses d’études doctorales pour les étudiants Africains

 
COMM

Nigeria : en attendant le règlement définitif de leur litige avec le régulateur Raypower FM et Africa Independent Television peuvent émettre

Algérie : « TSA » le principal site d’information francophone du pays est inaccessible depuis le territoire national

Opinion & Public, une nouvelle offre « innovante et qualitative » des métiers de relations publiques pour l’Afrique

Boomplay ajoute les titres du distributeur de contenu musical ghanéen Apprise Music à sa plateforme

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance