ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Bamako enclenche l’apurement de 100 milliards FCFA de sa dette intérieure

Bamako enclenche l’apurement de 100 milliards FCFA de sa dette intérieure
  • Date de création: 23 juillet 2019 18:44

(Agence Ecofin) - Au Mali, le gouvernement a décidé de régler une partie de la facture de la dette intérieure qui traîne depuis l’année dernière. Une décision perçue comme une bouffée d’oxygène pour les fournisseurs nationaux dont  le montant des créances sur l’Etat est supérieur à 100 millions FCFA.

L’apurement qui a démarré la semaine dernière porte sur une enveloppe globale de 103 milliards FCFA. Avec cette enveloppe, « tous les mandats/arriérés de 2018 seront payés», ont relayé  les médias locaux alors que d’autres sources ajoutent que le paiement des mandats de cette année devrait aussi s’accélérer.

Dans les détails, plus de 10 milliards FCFA de créances comprises entre 101 et 200 millions seront payés. 6 milliards de créances entre 201 et 300 millions sont également concernés. Presque la même enveloppe a été prévue pour satisfaire les entreprises détenant des créances comprises entre 401 et 500 millions.

L’Etat malien, dans le cadre de cette opération d’apurement, va distribuer plus de 19 milliards aux créanciers dont les montants sont inférieurs à 1 milliard, mais supérieurs à 500 millions. Le gros lot, 59 milliards, revient aux fournisseurs dont les créances sont supérieures au milliard.

Selon Bamako, cette mesure contribuera à desserrer l’étau sur le secteur privé afin de l’accompagner dans la dynamique de croissance. Elle s’inscrit dans le cadre des réformes économiques visant à maintenir des politiques macroéconomiques prudentes et renforcer l’efficacité de la gestion de la dette.

Si le Mali a l’un des ratios d’endettement les plus faibles de l’Uemoa, sa dette publique est massivement dominée par des créances extérieures (en grande partie des prêts concessionnels), la dette intérieure coûtant environ cinq fois plus chère que la dette extérieure, à l’analyse du portefeuille.

D’après sa stratégie d’endettement public à moyen terme 2018-2020, l’exécutif mise davantage sur les sources concessionnelles, mais porte toutefois, un regard favorable, au marché des titres publics, sur fond de diversification du portefeuille.


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Le britannique AgDevCo signalé dans le secteur agroalimentaire en Afrique de l’Ouest

Dépenses publiques : le Rwanda, le Cameroun et la Côte d'Ivoire sont plus à même de résister à des chocs extérieurs, selon Moody's

Nigeria : de janvier à juillet 2019, la Bourse de Lagos a suspendu le titre de 4 sociétés cotées

DOB Equity réalise son deuxième engagement de l’année 2019 dans le secteur de l’économie circulaire en Afrique de l’Est

 
AGRO

Tunisie: le déficit de la balance commerciale agricole atteint 280 millions $ sur les sept premiers mois de 2019

L’Angola plombe les résultats de Shoprite, hors Afrique du Sud en 2019

Côte d’Ivoire : la filière banane se réinvente pour faire face aux évolutions du marché européen et à la concurrence des pays latino-américains

Ethiopie : le gouvernement veut construire un parc de 50 millions $ dédié au café

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : pas de précipitation, mais prudence et rationalité dans le déploiement du nucléaire

Egypte : deux centrales solaires d’une capacité combinée de 130 MW ont entamé leur exploitation commerciale à Benban

Mali : un appel d’offres lancé pour la construction de deux centrales de 1,3 MW de capacité unitaire

Eolien : le parc saoudien de Dumat Al Jandal (400 MW) établit un record mondial de coût de production avec 0,0199 $/kWh

 
HYDROCARBURES

Le Ghana n’atteindra pas les objectifs qu’il s’est fixé dans sa politique du contenu local pour le secteur pétrolier

Soudan du Sud : le gouvernement annonce une nouvelle découverte de pétrole

Les Emirats arabes unis accusés d’importer illégalement du pétrole libyen

Nigeria : la NNPC dévoile les consortiums qui lui livreront les 14 milliards de litres d’essence pour satisfaire la demande

 
MINES

Mali : African Gold Group engage une firme pour l’étude de faisabilité de son projet aurifère Kobada

La Banque Mondiale proche d’investir 300 millions $ dans une mine de Kinross en Mauritanie

Botswana : le gouvernement renouvelle la licence de prospection du projet de diamant BK16

Namibie : la mine d’étain d’Uis entre en production

 
TELECOM

Ouganda : UCC a lancé une consultation publique sur l’acquisition d’Eaton Towers par ATC

Afrique du Sud : comme Telkom, Vodacom songe également à mettre un terme à son réseau 2G

Algérie : GTH accepte de céder à VEON Ltd ses parts restantes dans Djezzy pour 585 millions $

La Tanzanie exhorte ses ambassadeurs à faire la promotion du secteur télécoms national à l’étranger

 
FORMATION

Sénégal : le gouvernement vient d’ouvrir sa plateforme d’orientation académique pour l’année 2019

La Sierra Léone bénéficiera de l’expertise du Maroc en matière d’éducation et de formation professionnelle

L’AUF lance un appel à candidatures pour un projet d’incubation destiné jeunes entrepreneurs de Tunisie, Algérie et Maroc

Les 15 meilleures universités africaines en 2019, selon le classement de Shanghai

 
COMM

Afrique subsaharienne : la BBC confie la gestion de sa marque à Pierre Cloete, ancien cadre de Kwese

Afrique du Sud : la SABC perd les droits de diffusion du championnat anglais de football

Kenya : les autorités annoncent le cadre légal pour taxer les fournisseurs étrangers de contenu à la demande

La Chine veut collaborer avec des entreprises africaines pour réaliser des documentaires

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance