Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Afrique du Sud : les élections passées, Cyril Ramaphosa se distance légèrement de certaines attentes des électeurs

Afrique du Sud : les élections passées, Cyril Ramaphosa se distance légèrement de certaines attentes des électeurs
  • Date de création: 21 juin 2019 18:08

(Agence Ecofin) - Pour Cyril Ramaphosa (photo), les récentes élections générales, dont celle qui l'a confirmé à son poste de président de la République d'Afrique du Sud, sont désormais loin derrière. L'heure est venue de faire preuve de pragmatisme politique. Son discours à la nation, prononcé devant le parlement, a donné l'occasion d'en percevoir quelques aspects.

Le débat sur Eskom, le conglomérat public en charge de la distribution d'électricité, semble désormais clos. L'entreprise, sur les prochaines années, recevra une part importante des 230 milliards de rands (16 milliards $) d'appuis budgétaires qui sont prévus pour elle. « Si Eskom n'honorait pas les engagements sur sa dette, cela provoquerait un effet de contagion plus important », a expliqué M. Ramaphosa.

Un deuxième point de distanciation est le statut de la Banque centrale. L’aile dure de l'ANC, le parti au pouvoir, souhaitait que soient modifiés les rôles de l'institution d'émission de la monnaie et du contrôle du marché monétaire.

Un des souhaits formulés était que la South Africa Reserve bank soit désormais en mesure, au delà de la régulation de l'inflation, de recourir à des moyens. Cela permettrait, selon leurs calculs, de donner plus de moyens de paiement aux secteurs productifs, de sorte à créer plus d'emplois. Une situation qui profiterait aux nombreuses populations noires du pays.

Ramaphosa était resté bien silencieux sur le sujet mais, face aux députés, il a confirmé son attachement aux missions actuelles de la Banque centrale. « La SA Reserve Bank est une institution essentielle de notre démocratie [...] Pour ces raisons, notre Constitution donne mandat à la Banque centrale de protéger la valeur de notre monnaie, dans l'intérêt d'une croissance équilibrée et durable », a-t-il fait savoir.

Pour calmer l'aile dure des revendications sur la Banque centrale, il a demandé au gouverneur de cette dernière de consulter très souvent le ministre des Finances aux fins d'harmoniser les décisions de politique monétaire avec les réalités et contraintes macroéconomiques, notamment en rapport avec l'emploi.

Un autre des importants points d'avant les élections était la redistribution des terres qui seraient reprises à des fermiers blancs. Cyril Ramaphosa parle désormais d'une distribution de terres publiques et d'un appui qui pourra atteindre les 4 milliards de rands.

L'Afrique du Sud traverse de nouveaux moments difficiles, dans un contexte marqué par le repli des emplois, du fait des défis que connaît le secteur minier. Le produit intérieur brut du premier trimestre a baissé de 3,2% et les perspectives ne sont pas beaucoup plus positives.

Pour l'instant, le marché financier de Johannesburg semble assez serein avec l'évolution actuelle des choses au sein de l'économie sud-africaine. Le FTSE/JSE top 40, l'indice qui regroupe les 40 entreprises les plus valorisées du Johannesburg Stock Exchange, affiche une solide progression de 13,4%, depuis le premier janvier 2019. Mais on notera que si sa plus forte baisse journalière n'a jamais été en deçà des -3,4%, sa plus forte progression sur une séance n'a jamais dépassé les 2,7%, sur la période.

Idriss Linge


Ecofin Finance     


 
GESTION PUBLIQUE

Côte d’Ivoire : le gouvernement veut faire passer le couvert végétal de 11 à 20 % d’ici 2040

Sao Tomé-et-Principe: le gouvernement révèle l'existence d'une dette cachée de plus de 70 millions $

Le président Adesina attendu au Sommet du G7 à Biarritz : entreprenariat féminin, climat et fragilité, au cœur des débats.

L'Angola met fin à la privatisation de ses usines de textile

 
AGRO

Le changement climatique pourrait faire grimper les prix mondiaux de la banane

Angola : Biocom réalise une production de 65 000 tonnes de sucre sur son premier semestre 2019

Zambie : la flambée des prix de la semoule de maïs fait réagir le gouvernement

Gabon : le gouvernement promet l’ouverture de 80 nouvelles usines de transformation de bois cette année

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : l’UK Climate Investment injecte 17 millions $ dans 250 MW de parcs éoliens

Sénégal : les consultations publiques bientôt conduites pour la centrale solaire de Niakhar

La Zambie veut alimenter Kariba avec l’eau du fleuve Congo : impossible, selon les experts

Le Nigeria ambitionne de connecter son réseau électrique à celui de 8 pays d’Afrique de l’Ouest

 
HYDROCARBURES

En 2017, la vente de pétrole et de gaz naturel a rapporté 14,5 milliards de dollars au Nigeria

La banque américaine d’Export-Import va soutenir le projet Mozambique LNG avec un apport de 5 milliards $

Soudan du Sud : Salva Kiir met en garde les compagnies pétrolières contre la mauvaise gestion

103 milliards $ d’investissements attendus dans le secteur africain du gaz naturel liquéfié, avant fin 2019

 
MINES

La Zambie ne veut plus de Vedanta Resources sur la mine Konkola

La demande de charbon de la Chine commencera à baisser à partir de 2025 (rapport)

Mali: African Gold Group lève 5 millions de dollars pour son projet Kobada

Mali : vers une coentreprise entre Altus et Glomin sur les projets aurifères Lakanfla et Tabakorole

 
TELECOM

Le Maghreb Start-up Network : une initiative soutenue par la Banque Mondiale et la SFI pour renforcer les écosystèmes start-up au Maghreb

L’Ethiopie va reporter à décembre 2019 le lancement de son premier satellite

Niger : Orange va finalement céder ses parts à Rimbo Holding

Camtel et Huawei dotent la police camerounaise d’un centre national de commandement de vidéosurveillance

 
FORMATION

Le gouvernement suédois octroie 35 millions $ à l'Université du Rwanda pour soutenir la formation et la recherche scientifique

La Fondation Oprah Winfrey propose des bourses d’études aux femmes africaines dans les domaines liés aux politiques publiques

L’Université Senghor d’Egypte lance un cours en ligne grand public sur la paix et la sécurité en Afrique francophone

Les universités anglophones sont les plus présentes sur le Web en Afrique, selon le classement Webometrics

 
COMM

Zimbabwe : Econet décide finalement de vendre son pôle média

Tunisie : les autorités interdisent à 3 médias de couvrir les prochaines élections présidentielles

Kenya : Madgoat TV veut obtenir une licence de télévision en clair

Afrique : l'influence chinoise croissante sur le paysage médiatique ouvre un nouveau champ de bataille avec les USA

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique