Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria : le Président Buhari promulgue un budget record de 25 milliards $ et envisage de restaurer le cycle budgétaire de janvier à décembre

  • Date de création: 21 juin 2018 08:08

(Agence Ecofin) - Le président nigérian Muhammadu Buhari (photo) a promulgué, ce mercredi, le budget fédéral du Nigeria d’un montant de 9,12 trillions de nairas (environ 25,3 milliards $) pour l’exercice 2018/2019 (juillet-juin). Ce budget est en hausse de 18,42% par rapport à celui de l’exercice 2017/2018 qui s’élevait à 7,44 trillions de nairas (environ 20,6 milliards $).

L’adoption de ce budget par le parlement du Nigeria en mai dernier, intervient sept mois après que le projet de loi de finances a été déposé par le gouvernement nigérian sur la table des parlementaires, le 7 novembre 2017.

Un retard dans l’examen de ce budget que le président nigérian n’a pas manqué de souligner. « Lorsque j'ai soumis les propositions du budget 2018 à l'Assemblée nationale le 7 novembre 2017, j'avais espéré que le processus d'examen législatif habituel serait rapide, de manière à faire avancer le Nigeria vers un exercice financier prévisible de janvier à décembre.», a déclaré ce jour Muhammadu Buhari.

Soulignant au passage que l’adoption d’un tel cycle budgétaire aura un impact positif sur le secteur privé nigérian. « Malgré le retard cette année, je suis déterminé à continuer de travailler avec l'Assemblée nationale pour améliorer le processus de budgétisation et ramener notre pays au cycle budgétaire de janvier à décembre.», a-t-il insisté.

Notons, par ailleurs, que le projet de budget initial 2018/2019 déposé par le gouvernement auprès du parlement était de 8,612 trillions de nairas (environ 23,9 milliards $). Toutefois, après examen, les parlementaires ont effectué certains amendements et voté un budget en hausse à 9,12 trillions de nairas (environ 25,3 milliards $). Ceux-ci, estimant que le gouvernement pouvait compter sur une hausse des cours du pétrole brut, ont ainsi fait passer la référence du prix du baril dans le projet de budget de 45 $ à 50,5 $.

Une pilule vraisemblablement difficile à avaler pour le président Buhari qui a noté que le parlement avait procédé à des compressions de 347 milliards de nairas (environ 965 millions $) sur les 4 700 projets qui lui avaient été soumis pour examen, tout en présentant 6 403 projets d'un montant de 578 milliards de nairas (environ 1,6 milliard $).

« De nombreuses coupes budgétaires sur certains projets sont critiquables et peuvent être difficiles, voire impossibles à mettre en œuvre avec l'allocation réduite. Certains des nouveaux projets insérés par le parlement n'ont pas été correctement conceptualisés, conçus et chiffrés et seront donc difficiles à exécuter.», s’est-il inquiété.

En outre, souligne-t-il, bon nombre de ces nouveaux projets introduits par le parlement ont été ajoutés aux budgets de la plupart des ministères sans tenir compte de la capacité institutionnelle à les exécuter ou des dépenses récurrentes supplémentaires qui pourraient être nécessaires.

Enfin, le président nigérian a pointé du doigt certaines autres augmentations telles que le budget du parlement qui connait une hausse de 14,5 milliards de nairas (environ 40 millions $), « passant de 125 milliards de nairas (environ 347,5 millions $) à 139,5 milliards de nairas (environ 399 millions $) sans aucune discussion avec l'exécutif ».

Pour Muhammadu Buhari, la plupart de ces augmentations le sont pour des dépenses récurrentes à un moment où l'administration essaye de réduire le train de vie de l’Etat.

Borgia Kobri


 
FINANCE

InspiraFarms clôture un financement de série B pour accélérer son activité d’entreposage frigorifique en Afrique

L’assureur sud-africain Inclusivity Solutions renforcera son empreinte en Afrique grâce à un nouvel apport financier

Swedfund apporte un appui financier à deux entreprises de soins de santé de Madagascar et du Nigeria

Cofina, leader africain de la mésofinance, signe avec Proparco un partenariat pour soutenir les PME ivoiriennes et sénégalaises

 
AGRO

Afrique du Sud : « les conséquences du confinement sur l’industrie du vin sont irréparables » (VinPro)

Ces innovations technologiques qui transforment le secteur agricole africain

Cameroun : Sitrabacam va investir 6 millions $ dans l’extension de sa minoterie à Douala

Zambie : la production de maïs atteint le record de 3,4 millions de tonnes en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud : Une entité publique propose à l’Eskom de convertir 5 milliards $ d’obligations en actions

Côte d’Ivoire : la production électrique a crû de 6 % en 2019 par rapport à 2018

L’Objectif du Développement Durable numero 7, l’accès universel à l’énergie en 2030 ne sera pas atteint

Madagascar : le fonctionnement optimal du futur barrage de Volobe serait menacé par la dégradation de la forêt

 
HYDROCARBURES

Chevron va réduire de 10 à 15 % ses effectifs mondiaux

La société publique angolaise du pétrole exécute un accord d’amodiation sur un bloc important à Cuba

Ouganda : le chinois CNOOC choisit de ne pas exercer son droit de préemption dans la transaction Tullow-Total

Energie : le parlement du Niger valide la ratification d'un mémorandum avec la Turquie

 
MINES

Cameroun : le groupe britannique BWA élargit son portefeuille d’exploration minière

Côte d’Ivoire : le projet aurifère Napié suscite l’appétit des investisseurs sur la bourse australienne

Namibie : le développement du projet de lithium Karibib nécessitera un investissement de 139 millions $

Côte d’Ivoire : les ressources du projet de cuivre-nickel Samapleu peuvent être exploitées sur 20 ans (étude)

 
TELECOM

Afrique du Sud : les autorités offrent 30 Go gratuits d’internet aux étudiants pour une période de 3 mois

En Afrique, l'Algérie, le Nigeria et la Tunisie trustent la tête des cyberattaques sur mobile au 1er trimestre 2020

MainOne choisi par le gouvernement du Burkina Faso et la Banque Mondiale pour fournir des services de connectivité

Cameroun : le syndicat des employés de Viettel programme une grève illimitée dès le 7 juin

 
TRANSPORT

Le projet du port sec de Ferkessédougou : une priorité pour le ministre ivoirien de l’Intégration africaine

Nigeria : le métro léger de Lagos entrera en service au deuxième trimestre 2022

Kenya Airways : plus de 5 millions de passagers transportés en 2019

La livraison du pont de Kazungula reliant le Botswana à la Zambie est maintenue pour 2020

 
ENTREPRENDRE

Ghana : Isaac Sesi, 27 ans, conçoit un appareil qui limite les pertes après récolte

Au Burkina Faso, une famille de fermiers associe fruits et légumes sur un même sol pour cultiver sans pesticides

Airbus Africa Community, une initiative appuyée par le Conseil présidentiel pour l’Afrique dans la lutte contre la Covid-19

Le PNUD lance un appel à nominations pour la deuxième édition d'un programme d'appui aux entrepreneurs

 
MULTIMEDIA

Les chiffres de l'industrie du mobile money en Afrique (2019) - Infographie

Des compagnies aériennes sur la piste des carburants dépourvus de CO2 (Vidéo)

Cette jeune nigériane de 26 ans est devenue millionnaire grâce à la production de poissons (Vidéo)

En chiffres, les causes de décès dans le monde sur la période du 1er janvier au 1er mai 2020 (Infographie)

 
FORMATION

Le projet de mobilité en génie biomédical africain propose des bourses aux étudiantes et personnel des universités

Maroc : le gouvernement s’engage avec IBM pour offrir des formations aux chercheurs d’emploi

Le gouvernement sud-africain propose un programme de formation en économie du développement aux Africains

La Sorbonne lance un master en urbanisme en partenariat avec l’Ecole d’architecture de Casablanca

 
COMM

Nigeria : le régulateur sanctionne trois radios pour avoir diffusé de fausses informations sur la Covid-19

Afrique francophone subsaharienne: le Discop lancera une chaîne YouTube pour former à l'audiovisuel et au cinéma

Nigeria : un producteur de contenu local accuse la chaîne britannique Sky TV de violation de droits d'auteur

Afrique : l’évènementiel se tourne vers le virtuel