L’Egypte émettra des titres sur le marché financier, à travers quatre banques européennes

(Agence Ecofin) - Le ministère égyptien des finances a désigné les groupes financiers internationaux, BNP Paribas, Deutsche Bank, Standard Chartered et l’Egyptien Bank of Alexandria, majoritairement contrôlée par le groupe italien Intesa Sanpaolo, pour gérer le placement de ses premières obligations internationales émises en euros, apprend-on d’une information publiée sur le site de l'institution.

Le pays d’Afrique du Nord devient le troisième en Afrique, signalé cette année 2018 sur le marché des obligations souveraines émises dans la devise européenne, après le Sénégal et le récent projet annoncé par la Côte d’Ivoire. Il est aussi à rappeler que le Maroc et la Tunisie ont déjà émis des obligations souveraines dans cette devise par le passé.

Le montant de l’opération n’est pas dévoilé, mais l’agence d’information Bloomberg l’estime entre 1 et 1,5 milliard d’euros. Selon le communiqué du ministère, le produit de cette opération permettra de gérer le déficit budgétaire de l’exercice 2017/2018, s’achevant à la fin du mois de juin prochain.

Les observateurs du marché des obligations souveraines s’attendent à une forte adhésion des investisseurs, surtout que l’emprunt de 4 milliards $ mené par l’Egypte au mois de février dernier, a été sursouscrit 3 fois. Depuis 2016, le total des sommes levées par le pays qui est sous-programme économique avec le Fonds Monétaire International, approche déjà les 11 milliards $.


Ecofin Gestion Publique     


Player