ENTETE PUB ECOFIN Gestion

Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Résultats annuels 2018 : Proparco passe le cap des 1,5 milliard d’euros d’engagements

  • Date de création: 11 avril 2019 18:58

(PROPARCO) - Ce matin, le Groupe AFD a présenté ses chiffres d’activités 2018 et notamment la hausse de son activité de soutien au secteur privé. Avec 1,6 Md€ d’engagements, Proparco, filiale du Groupe dédiée au financement des acteurs privés, affiche en effet une hausse de son activité de +17% en un an et de +53% depuis 2015. Des résultats en ligne avec la trajectoire de croissance qu’elle s’est fixée pour atteindre 2 Md€ d’ici 2020. Cette année, Proparco publie par la même occasion et pour la 1ère fois un rapport dédié aux impacts de son activité sur le développement durable.

Proparco en 2018 

  • 1,6 Md€ d’engagements (+17 % par rapport à 2017 et + 53% par rapport à 2015) dont
  • 578 M€ sur le continent africain
  • 243 M€ dans les pays fragiles et les PMA
  • 536 M€ engagés pour le climat
  • Une forte progression de l’activité fonds propres et quasi fonds propres : 396 M€, soit une croissance de + 40% par rapport à 2017
  • 82 entreprises accompagnées depuis 2017 pour améliorer leurs performances environnementales et sociales

Accéder à l’ensemble des chiffres clés financiers et impacts 2018

Des projets qui génèrent des impacts positifs sur le développement durable

En 2018, Proparco a signé 68 nouveaux projets, pour un montant de 1,36 milliard d’euros. Ces nouveaux projets ont des impacts positifs mesurables :

  • 1,5 million de tonnes de CO2 évitées chaque année grâce à 16 projets à co-bénéfices climat
  • des emplois directs et indirects créés ou maintenus pour 1,4 million de personnes
  • un meilleur accès à un service ou un bien essentiel pour 22,6 millions de personnes et notamment :
    • un accès à une électricité de source renouvelable pour 10 millions de personnes
    • un accès amélioré à l’eau potable pour 10 millions de personnes
    • un accès à des services de santé et/ou des médicaments pour 1,16 million de patients
    • des services ou produits financiers de base pour 1,47 million de personnes

  Découvrir le 1er rapport de Développement Durable de Proparco

Pour Grégory Clemente, Directeur Général de Proparco, « ces résultats confirment notre engagement pour accompagner un secteur privé performant, responsable et pérenne. Avec 1.6 Md€, Proparco poursuit sa trajectoire de croissance et les résultats en termes d’impacts positifs sont là. Ces impacts illustrent le rôle primordial du secteur privé dans l'atteinte des Objectifs de Développement Durable. Le secteur privé est devenu un acteur écono­mique qui influence de manière significative les trajectoires de développement des pays et qui s’avère donc un élément clé de la politique d’aide au développement ».

Retour sur les temps forts 2018 

Nachtigal : l’AFD et Proparco financent à hauteur de 150M€ la construction du barrage hydroélectrique de Nachtigal, au Cameroun. Cette infrastructure stratégique pour le pays permettra à terme de fournir 30 % de la production d’électricité du pays. Le projet a remporté plusieurs prix internationaux, notamment de PFI (Thomson Reuters) et d’IJ Global. En savoir plus.

JUMO : en avril, Proparco a signé son 1er investissement de 3 M$ dans Jumo, une fintech africaine qui propose aux personnes non ou sous- bancarisées d’accéder à des prêts et des produits d’épargne depuis leur téléphone portable.
En savoir plus.

2X Challenge : en 2018, les institutions de financement du G7, dont Proparco, se sont engagées à renforcer le rôle économique des femmes.

Objectif: mobiliser 3 Mds de dollars d’ici 2020. Un point d’étape est prévu en marge de la réunion du G7 de Biarritz en août 2019.
En savoir plus.

2018 a aussi été marquée par les premières interventions de Proparco:

  • en Ukraine, pour soutenir les PME du pays,
  • en Serbie, pour financer l’extension de l’aéroport de Belgrade,
  • en Colombie, avec le 1er prêt de Proparco pour moderniser le réseau de transport public de Carthagène.

À propos de Proparco

Filiale de l’AFD dédiée au secteur privé, Proparco intervient depuis plus de  40 ans pour promouvoir un développement durable en matière économique, sociale et environnementale. Proparco finance et accompagne des entreprises et des établissements financiers en Afrique, en Asie, en Amérique latine ou encore au Moyen- Orient. Son action se concentre sur les secteurs clés du développement : les infrastructures avec un focus sur les énergies renouvelables, l’agro-industrie, les institutions financières, la santé, l’éducation... Pour renforcer  la contribution des acteurs privés à la réalisation des Objectifs de développement durable (ODD), Proparco finance des sociétés dont l’activité participe à la création d’emplois et de revenus décents, à la fourniture de biens et de services essentiels, ainsi qu’à la lutte contre le changement climatique. Plus d’informations : www.proparco.fr et @Proparco

33886 proparco GestionPublique Rsultats annuels 2018 Proparco passe le cap des 15 milliard deuros dengagements 


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Maroc : 2018 aura été une année difficile pour les sociétés de bourse actives sur la Bourse de Casablanca

Togo : la SFI change de stratégie d’investissement et s’oriente désormais vers les PME

La société de paiement londonienne VertoFX lève 2,1 millions $ pour renforcer ses activités en Afrique

Ouganda : le fournisseur de glaces industrielles Ice Industries reçoit un investissement du gestionnaire de fonds XSML

 
AGRO

Nigeria : le Royaume-Uni injectera 5 millions de livres dans les technologies agricoles

Guinée : la SFI débloque 25 millions $ en faveur du fabricant de farine Sonoco

Blé : Grains Overseas risque d’être insuffisante pour contrer l’influence russe en Afrique du Nord

L’Afrique du Sud pourrait exporter 1 million de tonnes de maïs en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Tanzanie : CrossBoundary Energy Access et PowerGen s’allient pour implanter 60 mini-réseaux

Nigeria : le gouvernement fédéral renégocie ses accords d’exportation d’électricité avec le Bénin et le Niger

Afrique du Sud : 4,2 milliards $ supplémentaires alloués par le gouvernement à Eskom

Mozambique : des consultants recherchés pour la mise en place de 60 MW

 
HYDROCARBURES

Libye : la NOC déclare la force majeure sur les exportations de pétrole du port d’Az Zawiyah

Egypte : ExxonMobil envisage de faire du port de Damiette un important centre logistique régional

Mozambique : Eni lance les travaux d’installation de la coque de son navire de liquéfaction de gaz naturel

Eni va former plus de 800 Mozambicains pour la phase opérationnelle de son projet de GNL dans le pays

 
MINES

Le canadien Nexus Gold s’intéresse au secteur minier gabonais

Botswana : Resource Capital Fund investit 70 millions $ dans le projet Khoemacau

Les mineurs australiens s’inquiètent de l’activité terroriste en Afrique de l’Ouest

Botswana : le deuxième plus gros diamant non taillé de l’histoire s’appelle Sewelô

 
TELECOM

Cameroun : les opérateurs mobile se regroupent en association pour défendre leurs intérêts

Le Rwanda renforce son arsenal de cybersécurité avec une politique de protection des enfants en ligne

Sénégal : le ministre des Télécoms annonce l'installation prochaine de « maisons du numérique » dans chaque département

RD Congo : Africell innove en lançant la carte SIM virtuelle

 
FORMATION

Gabon : la société chinoise Avic livrera, en septembre 2020, un centre de formation aux métiers de l’industrie

Les institutions africaines doivent prendre en compte le développement des emplois à distance dans les formations (BAD)

Le gouvernement du Maroc offre 120 bourses d’études aux jeunes Ivoiriens au titre de l’année académique 2019-2020

Les pays anglophones ont capté 80% des investissements privés dans le secteur de l'éducation en Afrique entre 2012 et 2019

 
COMM

Sénégal : le groupe Trace lance une chaîne de télévision dédiée à la musique locale

Zimbabwe : MultiChoice autorisé à recevoir les souscriptions à ses bouquets en devises étrangères

La Gambie va passer à la télévision numérique en 2020

Liberté de la presse : le Tanzanien Maxence Melo Mubyazi récompensé par le Comité pour la protection des journalistes

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance