Les six Etats de la Cemac ont levé 1 216,6 milliards FCFA par émissions de titres publics sur le marché de la Beac, entre mai 2017 et mai 2018

Les six Etats de la Cemac ont levé 1 216,6 milliards FCFA par émissions de titres publics sur le marché de la Beac, entre mai 2017 et mai 2018

(Agence Ecofin) - Le marché des titres publics de la Banque des Etats de l’Afrique centrale (Beac), institut d’émission commune au Cameroun, au Congo, au Gabon, à la RCA, au Tchad et à la Guinée équatoriale, est devenu un important pourvoyeur de fonds pour ses Etats-membres, par ces temps de baisse généralisée des recettes publiques.

Timidement lancé en fin d’année 2011, avec pour principal animateur le Cameroun, ce marché des titres est désormais très couru. Selon les statistiques de la Beac, révélées dans la newsletter du Douala Stock Exchange (DSX), la bourse des valeurs mobilière du Cameroun, entre mai 2017 et mai 2018, les Etats de la Cemac y ont levé 1 216,6 milliards de francs Cfa à travers 139 émissions de titres publics (Bons et obligations du Trésor assimilables).

A en croire la même source, le marché a été largement dominé par les bons du Trésor assimilables (BTA). Les émissions de ces titres de créance de court terme, ont permis de mobiliser une enveloppe totale de 1 142,7 milliards de francs Cfa, contre seulement 73,8 milliards pour les Obligations du Trésor assimilables (OTA), qui sont des titres de créance de long terme (maturité de plus d’un an).

BRM


Ecofin Gestion Publique