Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L'emprunt souverain de la Côte d'Ivoire, fortement sollicité, a déjà obtenu près de 5,7 milliards $ de souscriptions

  • Date de création: 08 juin 2017 19:43

(Agence Ecofin) - L'emprunt obligataire international actuellement en cours de réalisation par la Côte d'Ivoire, a marqué le marché international des capitaux, en attirant ce 8 juin des souscriptions équivalentes à 5,75 milliards $. C'est un peu plus de 5 fois le montant initial de 1 milliard $, sollicité par le gouvernement le mercredi 26 mai 2017 dernier.

L'opération, selon des sources proches du processus, se présente sous deux tranches, une en dollar US et une autre en euro. La tranche en euro est celle qui semble attirer le plus les investisseurs. Cet intérêt des investisseurs est d'autant remarquable, au regard des premiers coupons annoncés sur l'opération.

La tranche en dollars qui devrait arriver à maturité en 2033, a débuté avec un taux tournant autour de 6,6%, avant de retomber à 6,5% en début de matinée. Celle en euro et qui devrait arriver à maturité en 2025, a bénéficié d'un taux d'intérêt plus faible autour de 5,2%, a-t-on aussi appris.

Malgré les défis socio-économiques qui ont traversé le pays depuis quelques mois, notamment des revendications musclées de la part de certains soldats et travailleurs de la fonction publique, ou encore la baisse des prix du cacao, son principal produit d'exportation, les investisseurs semblent faire confiance au pays.

Les taux d'intérêts annoncés sur cet emprunt, sont proches du niveau de rendement des trois précédentes obligations souveraines de la Côte d'Ivoire, peut-on voir dans le numéro du 26 mai 2017, du rapport hebdomadaire sur l'état des obligations souveraines africaines publiée par la Banque Africaine de Développement, via son Initiative des marchés financiers.

Certaines analyses tendent à attribuer ce succès à l'accompagnement en cours du FMI, à la décision prise par le gouvernement de réajuster ses dépenses publiques, et à une conjoncture internationale marquée par la crise dans les pays du Golfe, qui rétrécit le panier des offres obligataires souveraines de la part des pays émergents.

La conclusion de cette opération dont les chefs de file sont BNP Paribas, Deutsche Bank, Natixis, JP Morgan, et Standard Chartered Bank sera à suivre. Plusieurs pays ont déjà précédé la Côte d'Ivoire sur le marché international des emprunts obligataires cette année avec chacun un succès certain. Il s'agit du Sénégal, de l'Egypte, et du Nigéria.

Idriss Linge


Ecofin Gestion Publique     


 
FINANCE

Après le Kenya, la firme égyptienne Swvl prévoit d’étendre ses opérations au Nigeria, d’ici fin 2019

La société zambienne Yalelo reçoit un investissement de 6 millions $ de Finnfund pour accroître sa production

La société américaine de paiement Chipper Cash étend ses activités au Nigeria

Jean-Luc Konan a été reçu par le Président Roch Marc Christian Kaboré, avant le lancement des activités de Cofina à Ouagadougou

 
AGRO

Le Gabon va évaluer ses stocks halieutiques avec l’aide de l’Institut d’océanographie d’Espagne

Le suisse Glencore Agriculture veut moderniser son négoce agricole grâce à la blockchain

Le Zimbabwe signe un accord d’achat de 150 000 tonnes de maïs avec l’Afrique du Sud

Madagascar : STAR lancera un audit indépendant de sa chaîne d’approvisionnement de maïs

 
ELECTRICITE

Sénégal : la Senelec et les mairies songent au solaire pour régler le problème des endettements croisés

Côté d’Ivoire : un régime fiscal et douanier incitatif pour Eranove, dans la construction de CIPREL 5 (390 MW)

Le Kenya a attiré 1,4 milliard $ d’investissements dans les énergies renouvelables en 2018  

Les réseaux électriques de l’Afrique australe et orientale seront interconnectés, d’ici trois ans

 
HYDROCARBURES

Egypte : nouvelle découverte de pétrole pour SDX Energy dans le permis West Gharib

Maroc : les ressources récupérables de gaz sur le permis offshore Lixus, revues à la hausse

Europa Oil & Gas bénéficie d’une importante licence d’exploration de pétrole au large du Maroc

Botswana : Strata-X Energy s’active pour le financement de son projet de méthane de houille de Serowe

 
MINES

Ouganda : le gouvernement cherche des investisseurs pour rouvrir les mines de Kilembe

Afrique du Sud : Pan African Resources veut construire une centrale solaire sur le site minier d’Elikhulu

Namibie : l’économie se contracte pour le 4e trimestre consécutif

Gabon : l’Australien Genmin Group projette de produire 5 millions de tonnes de fer dès fin 2020

 
TELECOM

Afrique du Sud : Rain a lancé son service 5G

Zambie : Mobile Broadband Limited (Vodafone) vend ses actifs

Tchad : Airtel et Tigo menacés d’un boycott de 24 h pour cherté des tarifs et mauvaise qualité de services

Par sa participation à la FIA, Airtel Madagascar présente ses solutions numériques au profit du secteur agricole

 
FORMATION

La société de formation d’ingénieurs codeurs, Andela, met fin à ses programmes au Nigeria, au Kenya et en Ouganda

Le Cradat, institution africaine de formation en administration du travail, en session ordinaire à Yaoundé, en quête d’un nouveau souffle

Guinée : l’enseignement de l’anglais est désormais officiel dans les écoles

Un programme de formation et de mentoring en ligne pour les femmes entrepreneures africaines

 
COMM

Le Rwandais Arthur Asiimwe plaide pour l’accélération de la migration numérique de la radiodiffusion en Afrique

Suspendu par Gabon Télécom, le site d’information Gabon Review invite ses lecteurs à utiliser un VPN

Fort Boyard Afrique, la première émission d’aventure africaine sur Canal + en Afrique

L’Advertising Week Africa est reportée au premier semestre 2020

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance