Mozambique : des mesures d’austérité budgétaire pour maintenir le cap en 2018

Mozambique : des mesures d’austérité budgétaire pour maintenir le cap en 2018

(Agence Ecofin) - Le gouvernement mozambicain veut réduire en 2018, les dépenses liées à certains droits et privilèges des agents de l’administration publique, a annoncé ce mardi le ministre de l'Economie, Adriano Maleiane (photo). 

Au total, cette nouvelle mesure inscrite dans la loi de finances 2018, permettra à l’Etat d’économiser 7,2 milliards de meticais (117,4 millions $).

Selon le ministre, la coupe concerne les dépenses incluses dans le budget de l'Etat relatives au logement et à la location de bâtiments, à la carburation, les primes de communication et d’autres avantages.

Face à l'incapacité de l'Etat à fournir des logements aux cadres supérieurs, le gouvernement fixe une valeur moyenne pour toute location de bâtiments et de maisons dans ce cadre. Le gain pour l’Etat devrait atteindre 18 millions $.

« La réduction de ces dépenses permettra d'économiser jusqu'à 1,1 milliard de meticais, en fixant un montant minimum par mètre carré pour les locations.», a indiqué le ministre. 

Le nouveau décret prévoit également que les véhicules d'Etat, devraient avoir dès l’année prochaine,  un moteur d'une cylindrée minimale de 1 300 centimètres cubes et de 1 500 centimètres cubes au maximum.

Cette mesure pourrait permettre à Maputo d’économiser plus de 245 millions de meticais (4 millions de dollars).

Fiacre E. Kakpo


Ecofin Gestion Publique     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance

GESTION PUBLIQUE TV

BoutonRS