Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

L’Afrique du Sud pourrait avoir besoin d’une assistance du FMI, selon la commission nationale de planification

  • Date de création: 02 octobre 2018 18:29

(Agence Ecofin) - L’Afrique du Sud pourrait avoir besoin d’une assistance du Fonds monétaire international (FMI), au cas où elle ne parviendrait pas à maîtriser sa dette croissante en améliorant la mobilisation de l'épargne nationale ou en trouvant de nouvelles sources de recettes fiscales, a estimé la Commission nationale du Plan (NPC), l’organisme chargé de la planification  économique du pays, dans un rapport rendu public le 1er octobre.

«La dette augmente dans un contexte  marqué par une faible croissance économique, une hausse du chômage, une diminution de la présence du pays sur les marchés internationaux et un recul des investissements.», a souligné la commission qui a élaboré le Plan de développement national.

Elle a également noté que l’augmentation de la dette pourrait réduire les engagements en matière de dépenses sociales, ce qui pourrait menacer la stabilité sociale du pays.  

«La mauvaise nouvelle est que nous sommes à nouveau bloqués. La bonne nouvelle est qu'il est que nous avons la capacité de redémarrer.», a indiqué la NPC.

«Il ne sera pas possible de continuer sur cette voie. Nous devrons remettre le pays sur la voie de la croissance, avec des taux de recouvrement des impôts plus élevés, une meilleure efficacité du secteur public et une prestation de services améliorée par rand dépensé.», a-t-elle suggéré.

L’économie sud-africaine, qui a plongé dans la récession au deuxième trimestre 2018, n’a pas enregistré une croissance supérieure à 2% depuis 2013.

Selon les prévisions de la Banque centrale sud-africaine, le PIB du pays le plus industrialisé du continent devrait progresser de 0,7% sur l’ensemble de l’année 2018.

La Commission nationale du Plan a cependant estimé dans son rapport qu’une réduction du taux de chômage à 21% d’ici 2030 contre 27% actuellement, nécessitera un taux de croissance économique d’environ 3% en moyenne par an.   

La dette publique de l'Afrique du Sud représente actuellement 54,6% du PIB du pays.

Lire aussi:

21/09/2018 - Afrique du Sud: le gouvernement annonce la réaffectation de 3,5 milliards $ du budget, pour relancer l'activité économique

06/09/2018 - Moody’s réduit de moitié ses prévisions de croissance pour l’Afrique du Sud en 2018

06/09/2018 - L’Afrique du Sud entre en récession après une nouvelle contraction de son PIB au 2ème trimestre

04/09/2018 - Afrique du Sud: le déficit commercial a atteint 317 millions $, en juillet


Ecofin Gestion Publique     




 
FINANCE

La firme de services juridiques Bowmans s'implante en île Maurice et en Ethiopie pour mieux servir ses clients africains

Le Fonds monétaire international attire l'attention sur le risque d'un stress de la dette qui pèse sur le Cameroun

Les groupes Ecobank et Airtel se mettent ensemble pour offrir des services de Mobile Money à leurs clients

En près de 20 ans, la fortune de la minorité la plus riche du monde a atteint les 158 300 milliards $ à la mi-2019 (+300%)

 
AGRO

L’Angola adhère au Centre régional de contrôle et de surveillance des pêches de la SADC

Bénin : le gouvernement annonce la production d’un million de tonnes de riz d’ici 2022

Cameroun : le chocolatier belge Puratos lorgne sur le cacao local

Tchad : le FIDA lance un projet de renforcement de la productivité des exploitations agropastorales

 
ELECTRICITE

Afrique du Sud: l’Eskom poursuit Deloitte en justice pour pratiques anticoncurrentielles

Off-Grid Solaire : Lancement de VentureBuilder, une plateforme de financement des compagnies locales africaines

Cameroun : une start-up israélienne promeut l’utilisation d’une technologie pour transformer les déchets en biogaz

Soudan : l’absence de réglementation retarde l’inclusion des énergies renouvelables dans la production électrique

 
HYDROCARBURES

Angola : Sonangol augmente sa participation dans la plus grande banque privée du Portugal

Egypte : au cours des 5 prochaines années, Dragon Oil va investir 1 milliard de dollars dans le golfe de Suez

CEMAC : les entreprises pétrolières vont devoir appliquer la nouvelle réglementation de change, avertit la BEAC

L’Afrique du Sud envisage de s’appuyer sur le gaz de schiste pour réduire le taux de chômage dans la région de Karoo

 
MINES

De Beers maintient ses prévisions de production, malgré une performance en baisse au troisième trimestre

Mali : Hummingbird en passe d’atteindre son objectif de production annuelle à Yanfolila

Tanzanie : Armadale revoit à la hausse le potentiel du projet de graphite Mahenge Liandu

Mali : la firme Hatch examinera la viabilité d’un traitement en aval de produits de lithium à Goulamina

 
TELECOM

Le satellite égyptien de communications militaires TIBA-1 sera envoyé dans l’espace en novembre

Ouganda : le ministère des Télécoms veut introduire l’Internet gratuit dans les universités

Niger : le gouvernement approuve l’acquisition d’Eaton Towers Niger S.A par American Tower Corporation

Aux Seychelles, l’opérateur Intelvision annonce la 5G pour juin 2020

 
FORMATION

Afrique du Sud : l’Université de Stellenbosch lance une formation d'ingénieurs de données, accréditée par le Conseil d'ingénierie

RDC : Kinshasa Digital lance les inscriptions en vue de l’ouverture de sa première école de codage en janvier 2020

Ghana : l’enseignement du français bientôt obligatoire dans les écoles

L’Unesco et la Chine signent un accord en vue de soutenir la formation des enseignants en Afrique

 
COMM

Cameroun : les éditeurs de la presse en ligne se regroupent en association

Burundi : les autorités vont-elles sanctionner l’hebdomadaire Iwacu et la radio Isanganiro ?

Kenya : une série télévisée chinoise arrive sur la télévision publique grâce à un accord entre les deux pays

Nigeria : les autorités veulent mettre fin à l’hégémonie de MultiChoice sur le contenu sportif

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Gestion Publique/Finance