Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Nigeria: le naira désormais soutenu par un flux inquiétant de capitaux extérieurs à court terme

Nigeria: le naira désormais soutenu par un flux inquiétant de capitaux extérieurs à court terme
  • Date de création: 24 septembre 2019 11:14

(Agence Ecofin) - La stabilité du naira, la monnaie ayant cours légal au Nigeria, repose désormais sur un nouveau pilier qui est de nature à inquiéter. Il s'agit des flux de capitaux extérieurs à court terme. Face à la baisse des prix du pétrole, la principale source de devises et de recettes budgétaires du pays, et face à la difficulté de réduire significativement les importations, une des alternatives de la Banque centrale a été d'ouvrir le marché local des titres publics à moins de 12 mois (monétaire) à des investisseurs étrangers.

Dans ce contexte, le pays a reçu près de 9,3 milliards $ d'investissement en capitaux étrangers sur ces types de produits financiers. Cette arrivée massive de capitaux apporte plusieurs solutions, en ce qu'elle permet de financer le gouvernement, et surtout de réduire le déficit de la balance des paiements avec l'extérieur, et donc la pression sur le naira. Mais cette stratégie a un coût, car pour attirer les investisseurs étrangers, la banque est contrainte d'offrir des rendements et donc des taux élevés à ces investisseurs.

L'inquiétude d'une telle situation vient de trois faits. D’abord, l'objectif de soutenir la monnaie locale ne semble pas forcément bien marcher. Sur le marché international des devises, la valeur du naira affiche une baisse de 17% sur le dollar américain depuis le début de l'année 2019, contre un gain de 0,2% sur la même période en 2018, selon des données mobilisées par l'Agence Ecofin.

Ensuite, la pression sur la balance des paiements risque de se poursuivre, tout au moins sur le moyen terme. « Nous ne prévoyons pas que l’excédent du compte courant redevienne une source de financement extérieur en raison des investissements toujours faibles dans le secteur pétrolier, qui se sont traduits par une baisse importante de la production de pétrole au cours des dernières années », expliquent des experts de l'Institute of International Finance, une organisation basée à Washington et qui analyse les flux de capitaux dans le monde.

Le troisième fait, c'est que le gouvernement ne peut pas compter pleinement sur les banques locales pour financer ses projets. Elles font déjà face à une forte concentration de leurs risques dans le secteur pétrolier aval, qui a contribué à gonfler l'encours des créances douteuses. Bien qu'en baisse, celles-ci représentent encore 9,5% du total des prêts, largement au-dessus du niveau règlementaire de 5%.

Par ailleurs, la Banque centrale du Nigeria adopte une politique orientant les banques vers plus de financement dans le difficile secteur productif.

 Idriss Linge



 
GESTION PUBLIQUE

Le Nigeria, le Bénin et le Niger mettent en place des patrouilles frontalières communes anti-contrebandes

Niger : les autorités de Niamey veulent planter 3 millions d’arbres en 2020 pour climatiser la ville

Le Soudan veut se servir de ses pyramides pour attirer davantage de touristes

HEC Paris organise la cérémonie de remise des certificats pour la formation Management d’une Unité Stratégique (MUST 2019)

 
AGRO

Les USA débloqueront une aide alimentaire de 92,5 millions $ pour le Soudan du Sud

Afrique du Sud : Sappi suspend la distribution de dividendes à ses actionnaires

Malawi : la Norvège injecte 4,4 millions $ dans le secteur agricole

Niger : un nouveau projet pour booster la production de sésame et l’exporter

 
ELECTRICITE

Zimbabwe : les chauffe-eau électriques interdits par le gouvernement pour diminuer la consommation électrique

Angola : le pétrolier Eni construira une centrale solaire de 50 MW dans la province de Namibe

Bénin : Itron fournira 40 000 compteurs intelligents et une plateforme de paiement en ligne à la SBEE

Afrique du Sud: la France au chevet de l’Eskom

 
HYDROCARBURES

Libye : augmentation de la production gazière sur le projet Wafa

Algérie : limogeage du patron de la Sonatrach

L’Egypte multiplie par trois ses exportations de GNL depuis le terminal d’Idku

Egypte : une explosion de pipeline fait six morts et 16 blessés dans le nord de l’Egypte

 
MINES

RDC : Arc Minerals cède le projet aurifère Akyanga au Canadien Century Capital

Angola : les recettes des ventes de diamants augmentent au troisième trimestre 2019

Tanzanie : Peak Resources devient l’unique propriétaire du projet de terres rares Ngualla

Burkina/Liberia : Avesoro enregistre une perte au troisième trimestre 2019

 
TELECOM

Jack Ma veut aider le Togo à se développer dans l’économie numérique

Entreprendre : Jack Ma révèle les clés de son succès aux jeunes africains

Vodacom Congo additionne ses distinctions nationales et internationales

Au Togo, le réseau e-gouv entre dans le giron de la Société des infrastructures numériques

 
TRANSPORT

Afreximbank et Thelo DB signent un protocole d'accord pour le développement des chemins de fer en Afrique

Zimbabwe : un constructeur russe va fournir 100 wagons de transport de marchandises à la compagnie nationale des chemins de fer

La CAFAC célèbre son 50e anniversaire sur fond de promotion du Marché unique du transport aérien africain

Malawi : la Banque européenne d’investissement et l’UE accordent un financement de 139 millions EUR pour réhabiliter 347 km de la nationale M1

 
FORMATION

Afrique de l’Est : lancement d’un programme de formation en ligne dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie

L’Organisation internationale de recherche sur le cerveau organise une formation pour les professionnels africains de la médecine mentale, en RDC

L’Académie sud-africaine des sciences de données ouvrira ses cours en ligne à l’international dès janvier 2020

Le programme canadien de bourses de la Francophonie ouvre les sélections pour l’année 2020 à 14 pays d’Afrique

 
COMM

Côte d’Ivoire : le média spécialisé Adweknow veut recenser les professionnels de l’audiovisuel et de la publicité

Le groupe Trace acquiert une station radio au Kenya

RDC : l’opérateur de télévision payante Orao Telecom signe un accord de partenariat avec Eutelsat

Seychelles : le radiodiffuseur public va rendre ses programmes disponibles sur une application mobile

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique