Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le yuan chinois de plus en plus utilisé comme monnaie de règlement et de réserve en Afrique

  • Date de création: 22 avril 2015 13:48

(Agence Ecofin) - L’internationalisation du yuan chinois va crescendo grâce notamment aux étroites relations économiques entre l’empire du milieu et l’Afrique. Après le Ghana, le Nigeria, Maurice et le Zimbabwe, l’Afrique du Sud, pays le plus industrialisé du continent et premier partenaire commercial de la Chine en Afrique, vient de donner son feu vert à l’utilisation du billet rouge comme monnaie de règlement et de réserve.

Une première plate-forme d’échange entre le yuan et le rand sud-africain a été mise en place par les deux pays la semaine écoulée, à l’occasion de la visite du ministre chinois des affaires étrangères en Afrique du Sud. Cette plateforme  permettra de faciliter les transactions entre les deux monnaies.

L’utilisation croissance du yuan comme monnaie de règlement et de réserve en Afrique s’explique essentiellement par le volume croissant des échanges commerciaux entre la Chine et le continent, qui a été multiplié par vingt depuis 2000, atteignant plus de 200 milliards de dollars en 2013, soit près de deux fois ceux avec les Etats-Unis.

Une bonne partie de ces échanges est libellée en yuan via l’Exim Bank, la banque chinoise d’import-export. Selon l’outil de suivi du RMB Swift, plus de mille banques dans 85 pays se servent déjà du yuan pour leurs transferts. La banque sud-africaine Standard Bank, dont la banque chinoise ICBC est actionnaire à hauteur de 20 %, autorise déjà les règlements commerciaux en yuan dans seize pays du continent et prévoit qu’au moins 50 % des échanges entre la Chine et l’Afrique seront libellés en yuan d’ici 2016.

La hausse des investissements chinois en Afrique devrait aussi contribuer à une internationalisation à marché forcée du yuan. En finançant directement ses investissements, la Chine renforce ses capacités monétaires, impose le yuan comme une monnaie étalon et affaiblit le dollar américain. De nombreuses banques centrales africaines, comme celle du Nigeria, ont d’ores et déjà l’équivalent de 10 % de leurs réserves en devises étrangères libellés en yuan.

Par ailleurs, la Chine va s’appuyer sur la future Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures (AIIB) qu’elle a lancée pour accélérer la cadence de l’internationalisation de sa monnaie. Pékin, qui dispose de 3700 milliards de dollars de réserves en devises étrangères, souhaite en effet que les investissements financés par l’AIIB (50 milliards de dollars dès la première année), le soient en monnaie chinoise. 57 pays, dont l’Afrique du Sud et l’Egypte, font partie des membres fondateurs de cette nouvelle institution.

Selon une étude de la banque HSBC, les échanges en yuan devraient compter pour 50%  des transactions réalisées par la Chine à l’étranger d’ici 2020, contre 20% seulement en 2014.

Lire aussi

15/04/2015 - Les clients du groupe Ecobank pourront bénéficier des facilités de change dans les transactions avec la Chine

02/12/2014 - Attijariwafa Bank signe 9 conventions portant sur l’accompagnement des entreprises chinoises en Afrique

07/05/2014 - La Chine à l’aube d’une nouvelle phase de son histoire

05/12/2013 - Le yuan chinois devient la deuxième devise la plus utilisée au monde dans le commerce international


 
GESTION PUBLIQUE

Faure Gnassingbé : un quatrième mandat à la tête du Togo

Emergence d'un nouveau groupe terroriste nommé Jund al Khilâfa dans le centre du Mali ?

Macron explique sa politique africaine au Salon de l’Agriculture… et provoque un incident diplomatique avec le Cameroun

La Banque mondiale va octroyer au Niger environ 2 milliards de dollars sur 3 ans

 
AGRO

Les transformateurs et exportateurs ivoiriens lancent un appel de détresse aux chocolatiers

Ouganda : le commerce illégal de cigarettes coûte plus de 8 millions $ par an à l’exécutif

Afrique du Sud : l’exécutif imposera de nouveaux droits de douane sur la volaille importée d’ici fin février

Algérie : la facture des importations céréalières chute à 2,7 milliards $ en 2019

 
ELECTRICITE

EEP Africa financera des projets d’énergie propre et d’efficacité énergétique dans 15 pays

Le marché annuel de l’offgrid solaire pèse désormais 1,75 milliard $ (étude)

Côte d’Ivoire : l’objectif de 80 % de taux d’électrification en 2020 sera atteint selon Amadou Gon Coulibaly

Ouganda : China Energy construira une centrale solaire photovoltaïque de 500 MW

 
HYDROCARBURES

« Nous avons urgemment besoin d’une intervention des USA pour mettre fin à l’embargo pétrolier libyen », Sanalla

D’ici 2040, la demande globale de GNL devrait doubler pour atteindre 700 Mtpa

Ghana : Aker Energy envisage de se doter d’un des FPSO de Yinson sur son projet pétrolier DWT/CTP

Total attribue deux contrats-cadres de services à Worley Parsons sur Mozambique LNG

 
MINES

L’or passe de nouveau la barre des 1 600 $/oz sur fond d’épidémie de coronavirus

Ghana : Perseus Mining publie son bilan pour le semestre terminé en décembre

Performance en baisse pour le groupe De Beers en 2019

Zimbabwe : le gouvernement veut retirer les permis miniers de certaines compagnies pour redevances impayées

 
TELECOM

Orange Money et Flash International, « un nouveau partenariat au service de la population »

L’Alliance Smart Africa identifie des projets TIC dans lesquels elle souhaite voir le Japon investir

Maroc : Inwi a décidé de mettre fin à sa bataille judiciaire contre Maroc Telecom

Huawei se veut « partenaire majeur » de la République Démocratique du Congo dans la réalisation de son plan numérique

 
TRANSPORT

Cameroun : premiers kilomètres pour la start-up française Heetch à Douala

Burundi : la BAD octroie 23,4 millions d’euros en faveur du développement du port de Bujumbura

Bénin : le trafic au port de Cotonou a chuté de près de 2% en 2019, en raison de la fermeture des frontières nigérianes

Cameroun : CHEC reprend les travaux de l’autoroute Kribi-Lolabé suspendus en 2018

 
ENTREPRENDRE

Afrique du Sud : un ancien prisonnier devenu entrepreneur en programmation informatique

En Côte d’Ivoire, Rebecca Anin Affoh propose un service de pressing et de blanchisserie en ligne

Au Bénin, Régis Ezin industrialise le Kluiklui, la pâte d’arachide épicée

Une équipe de jeunes nigérians conçoit une bouteille qui filtre l'eau

 
MULTIMEDIA

Cameroun : Le pont sur le fleuve Sanaga à Nachtigal est achevé (Vidéo)

Où est-il le moins coûteux et le plus rapide de créer son entreprise ? (Infographie)

Combien faut-il débourser pour un passeport au Cameroun ? (Vidéo)

Débat : Pour ou contre cette nouvelle périodicité de la CAN ?

 
FORMATION

Maurice : les universités proposeront une soixantaine de programmes d’études en français

L’interdiction aux ressortissants de certains pays africains de voyager aux Etats-Unis ne concernera pas les étudiants

Algérie : le gouvernement annonce une réforme de l’enseignement supérieur qui entrera en vigueur, d’ici septembre 2020

L’Institut africain des sciences mathématiques propose des bourses pour son Master en intelligence artificielle

 
COMM

Le groupe Ringier réunit l’ensemble de ses actifs africains dans le secteur des médias sous la marque Pulse

Côte d’Ivoire : changement à la tête de l’Autorité nationale de la presse

Afrique du Sud : Le Cap se prépare à accueillir la 3e édition du Midem Africa Forum

Congo : le ministre de la Communication rassure les employés de la chaîne Africanews