Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

Le G7 définit le cadre à suivre pour l’émission des monnaies numériques de banques centrales

Le G7 définit le cadre à suivre pour l’émission des monnaies numériques de banques centrales
  • Date de création: 14 octobre 2021 18:11

(Agence Ecofin) - Alors que plusieurs pays, dont la Chine et le Nigeria, travaillent depuis des mois sur leurs projets de création de monnaie numérique de banque centrale, les pays du G7 posent enfin un premier pas dans ce sens.

Les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales du G7 ont approuvé, le mercredi 13 octobre, à Washington 13 principes de politique publique pour les monnaies numériques de banques centrales (CBDC). Si ce cadre réglementaire sert avant tout de recommandation et n’ouvre pas automatiquement la porte à la création de monnaies numériques par les pays les plus riches au monde, il constitue une avancée importante vers cet objectif.

« L'innovation dans le domaine de la monnaie et des paiements numériques est susceptible d'apporter des avantages considérables, mais elle soulève également des problèmes considérables en matière de politique publique et de réglementation », indique le communiqué commun du G7.

Selon l’organisation, les CBDC devront donc être fondés sur la transparence, l'état de droit et une saine gouvernance économique. Il faudra mettre en place des normes rigoureuses en matière de protection de la vie privée et de cybersécurité, tout en garantissant la transparence sur la manière dont les informations seront sécurisées et utilisées.

Les monnaies devront être développées en respectant l’efficacité énergétique et fonctionner dans un environnement ouvert et concurrentiel. Les pays qui feront ce choix devront également veiller à l'interopérabilité sur une base transfrontalière et minimiser toute répercussion néfaste sur le système monétaire et financier international.

« Nous réaffirmons que toute CBDC doit être fondée sur nos engagements publics de longue date en faveur de la transparence, de l'Etat de droit et de la bonne gouvernance économique. Toute CBDC doit soutenir et ne pas nuire à la capacité des banques centrales à remplir leurs mandats en matière de stabilité monétaire et financière », poursuit le G7.

Pour rappel, aucun pays du G7 n’a encore lancé de monnaie numérique de banque centrale, mais divers projets sont à l’étude comme le projet Jura, une monnaie numérique expérimentale développée conjointement par la Banque de France et la Banque nationale suisse.

En Chine en revanche, le yuan digital, en test depuis près d’un an, est la toute première monnaie numérique émise par une banque centrale. Le Nigeria devait procéder au lancement de son eNaira en octobre, mais cela a été reporté.

Adoni Conrad Quenum (stagiaire)

Lire aussi : 11/12/2020 - Avec le yuan digital, se joue la disparition prochaine des billets de banque

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Top 5 des économies innovantes en Afrique Subsaharienne (2021)

InfographieFormation top5 economies inovantes afrique subsaharienne