Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

L'eurobond du Cameroun se porte bien sur le marché international depuis l’annonce de son refinancement

  • Date de création: 12 avril 2021 19:26

(Agence Ecofin) - Au Cameroun, l’option d’un refinancement de l’eurobond émis en novembre 2015 est désormais en cours d’exécution, avec l’annonce d’un arrangeur désigné. L’opération crée la controverse au sein de l’opinion publique, mais les marchés internationaux affichent un sentiment différent.

La demande des investisseurs internationaux pour les titres d'emprunts internationaux (eurobonds) émis par le Cameroun sur le marché européen des capitaux se porte bien.

Cette nouvelle positive est perceptible depuis la désignation par les autorités de ce pays de Rothschild & Co, comme principal arrangeur en vue d’un refinancement à hauteur de 450 milliards FCFA (816 millions $) qui représentent le montant initial levé en novembre 2015

Selon des indicateurs consultés par l'Agence Ecofin sur des plateformes d'investissement, le titre REPCAM 9,5% 19 nov 2025 (nom de code de l'eurobond camerounais sur les marchés) proposé à 109,3% de sa valeur faciale il y a une dizaine de jours, était sollicité à près de 110,27% de sa valeur ce 12 avril 2021. C’est le signe d'une bonne demande des investisseurs.

On relève aussi une baisse du rendement estimé pour les investisseurs qui font de nouvelles offres, acceptant au besoin de ne gagner que 6,8% de leurs placements, contre un taux d'intérêt de 8,7%, après conversion de la devise de ces titres en euro.

Cette réaction du marché est une bonne nouvelle pour le Cameroun qui pourrait avec cette opération, faire d'une pierre deux coups. Il repousserait les échéances de remboursement de son eurobond qui est prévu entre 2023 et 2025, à raison de 150 milliards FCFA par an. Une somme dont le pays pourrait ne pas facilement disposer en devises, le moment venu.

Le pays pourrait aussi profiter des conditions actuellement favorables du marché international des capitaux pour réduire le service de la dette sur cette obligation. Certes, il va prolonger la période où il paiera des intérêts à ses investisseurs étrangers de l'opération, mais il pourra éviter un défaut de paiement à un coût relativement moindre que celui de l'emprunt initial (9,75%).

Malgré cette dynamique positive des marchés, l'opération fait l'objet de controverses au sein de l'opinion publique. Plusieurs personnes estiment que le gouvernement enfonce le pays dans un endettement profond. L'argumentaire utilisé est celui de la hausse de la dette publique du pays qui a atteint 46,9% du produit intérieur brut (PIB), selon les estimations à fin décembre 2020 de la Caisse autonome d'amortissement du Cameroun (CAA), l'organisme en charge de gérer le stock de la dette.

Mais le refinancement de précédents emprunts est une pratique devenue normale sur le marché international des capitaux. Selon les données de l'Institute of International Finance, d'ici 2030, les besoins de liquidité des pays d’Afrique subsaharienne pour rembourser leurs dettes en devise se chiffrent en centaine de milliards $, et il faudra les trouver.

Le Cameroun souhaite boucler son opération, d'ici fin juin 2021, selon une information rapportée par le média local ecomatin qui cite des documents de la présidence de la République. D’ici là, il n'est pas certain que les choses changeront fondamentalement pour le Cameroun en tant qu'émetteur.

Dans sa dernière notation sur le pays, l'agence américaine de notation Moody's a d'ailleurs amélioré ses perspectives de « négatives » à « stables ». Enfin, au moins deux pays africains de même niveau ou d'un niveau économique inférieur au Cameroun sont allés sur le marché international, et ont réalisé de bonnes opérations.

Idriss Linge


Idriss LINGE

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Le Royaume-Uni a alloué 15,9 milliards $ de financement climatique aux pays en développement en 10 ans

La Côte d'Ivoire table sur une croissance moyenne à plus de 7%, d’ici 2025

UEMOA : baisse de gains en perspective pour les investissements sur les titres d'emprunt émis par les Etats

76e AG de l’ONU : le président Akufo-Addo plaide pour l’admission de l’Union africaine au G20

 
AGRO

L’Egypte pourrait devenir le 5ème importateur mondial de maïs d’ici 2030

Ghana : le Cocobod contracte un prêt syndiqué de 1,5 milliard $ pour ses achats de cacao en 2021/2022

Bénin : le kilogramme de coton sera échangé à 265 Fcfa en 2021/2022

Kenya Breweries investira 200 millions $ pour assurer la durabilité environnementale de ses activités d’ici 2030

 
ELECTRICITE

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

Afrique du Sud: six centrales détenues par la société AIIM entrent en exploitation commerciale

Kenya Power retire sa demande d’augmentation des tarifs d’électricité

Angola : 1,5 milliard $ pour électrifier le sud du pays par Sun Africa

 
HYDROCARBURES

Pour Vitol, la pénurie d’énergie pourrait faire bondir le Brent à plus de 80 dollars baril cet hiver

Afrique du Sud : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions pour 2030

Trois compagnies pétrolières américaines violent les normes sur la transparence de l’ITIE

Maroc : Halliburton va participer au développement du gaz d’Anchois

 
MINES

Investissements dans le cobalt : la RDC menacée par l’Australie selon Fitch

Mali : Roscan Gold obtient 5 millions $ auprès d’Asante Gold pour développer le projet Kandiolé

Caledonia Mining élargit son empreinte aurifère au Zimbabwe avec une nouvelle acquisition à 4 millions $

La Côte d’Ivoire a délivré un total de 127 permis d’exploration et d’exploitation minières depuis 2016

 
TELECOM

Kenya : Safaricom annonce le lancement commercial de la 5G en 2022

Guinée-Bissau : Guinée Telecom et Guinetel ont obtenu à nouveau un titre d’exploitation de réseaux télécoms

Interruption de la couverture réseau en Centrafrique : Huawei à pied d’œuvre pour rétablir les services de télécommunications

Cap-Vert : le groupe CVTelecom veut fusionner l’ensemble de ses activités pour apporter plus de valeur sur le marché

 
TRANSPORT

Bénin : un nouveau système d’information portuaire pour renforcer la digitalisation des services au port de Cotonou

Le Nigeria rejoint l’initiative World Logistics Passport en tant que hub pour l’Afrique de l'Ouest

En redressement judiciaire, Air Mauritius reçoit 279 millions $ de l’Etat

South African Airways relance officiellement ses opérations, mais sans ses nouveaux actionnaires

 
ENTREPRENDRE

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

A Madagascar, des drones ambulances pour desservir les zones isolées

A 28 ans, Sakina Usengimana dirige une entreprise prospère d’exportation de fruits et légumes au Rwanda

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Gulli Africa & Ludikids rejoignent le mouvement #ProtègeTaTélé pour lutter contre le piratage de la production audiovisuelle

La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique

Addy Awofisayo prend la tête du département musique de YouTube pour l'Afrique subsaharienne

Afrique du Sud : la SABC insiste pour que les opérateurs de télévision payante prélèvent la redevance TV

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Avec Africa Pay, Thomas Clausi veut créer 15 000 emplois directs en Afrique