Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Le Nigeria prépare son retour sur le marché international des capitaux, avec 3,3 milliards $ d'émissions obligataires

Le Nigeria prépare son retour sur le marché international des capitaux, avec 3,3 milliards $ d'émissions obligataires
  • Date de création: 12 février 2020 16:05

(Agence Ecofin) - Le gouvernement nigérian s'organise pour son retour prochain sur le marché international des capitaux, avec une possible émission de 3,3 milliards $ d'obligations souveraines (internationales).

Le président Muhammadu Buhari a sollicité l'accord du Parlement à l'effet de lancer cette opération, mais aucune information sur une quelconque tournée de rencontre des investisseurs n'est encore disponible. Fin décembre 2019, la ministre des Finances, Zainab Ahmed, avait annoncé qu'il est possible que cela se fasse au cours du premier trimestre 2020.

Le Nigeria arrivera sur ce marché des eurobonds après les récentes sorties réussies de deux autres pays d'Afrique subsaharienne, le Ghana et le Gabon, avec des émissions combinées de 4 milliards $ pour refinancer leurs dettes existantes et combler le déficit prévisionnel de leurs budgets. Le Ghana particulièrement, a reçu un accueil favorable des investisseurs avec des souscriptions qui ont atteint plus de 3 fois le montant sollicité (3 milliards $).

Les efforts d'amélioration du pays au plan macroéconomique ont positivement joué en sa faveur. Le Ghana est en effet parvenu à réduire son déficit budgétaire et a terminé l'année 2019 avec un solde positif de 1,7 milliard $ entre les montants transférés à l'extérieur et ceux reçus par son économie. Dans le cas du Nigeria, la situation est différente.

Un test auprès des investisseurs pour la première économie d’Afrique en termes de PIB

Le prix du pétrole, la principale source de revenus en devises du pays, est frappé de plein fouet par l'épidémie internationale de Coronavirus qui touche l'économie chinoise et réduit par conséquent les besoins énergétiques du pays. Les investisseurs seront aussi attentifs à son endettement qui devrait continuer de progresser jusqu'à atteindre 25% de son produit intérieur brut, soit deux fois plus que son niveau de 2013.

La position extérieure du Nigeria sera aussi scrutée. Entre début janvier et fin mai 2019, les investissements étrangers sur les portefeuilles de titres d'emprunts émis localement par le Trésor public, sont passés d'environ 10 milliards à plus de 16 milliards $. Ce niveau est resté quasiment stable jusqu'en octobre 2019, avant de commencer à chuter pour atteindre environ 12 milliards de dollars $, selon de récentes indications de la Banque centrale.

On note aussi que le naira s'est déprécié depuis le début de l'année dernière, sous l'effet d'une augmentation du déficit du compte courant. L'injection vers le mois de juillet 2019, de 6 milliards $ par la Banque centrale a contribué à ralentir la baisse des réserves, mais la monnaie a recommencé à baisser. Elle s'échangeait à 366,2 nairas pour 1$, soit son niveau le plus élevé des dix dernières années, selon des données collectées par l'Agence Ecofin.

La question est désormais de savoir si le Nigeria fera mieux que le Ghana. Pour l’instant, l’ensemble des eurobonds émis par le pays ont une bonne réputation chez les investisseurs. Cela peut s’observer sur l’écart entre les taux d’intérêt initiaux plus élevés que les rendements actuels ; une preuve que les investisseurs sont prêts à gagner moins pour avoir ces titres dans leurs portefeuilles.

Pour l’instant, le rendement le plus élevé exigé par le marché était de 7,9% au 11 février 2020 ; un taux qui pourrait servir de référence pour la prochaine émission.

Idriss Linge


 
GESTION PUBLIQUE

7 pays d’Afrique de l’ouest vont recevoir 379 millions $ de la Banque mondiale pour renforcer leur système statistique

Madagascar : la Banque mondiale octroie 100 millions $ pour soutenir les investissements dans le capital humain

La BAD lève 3 milliards $ pour aider à atténuer l’impact de la pandémie de Covid-19 sur les économies africaines

Egypte : le coronavirus va faire chuter le taux de croissance à 5,1% au cours de l’exercice budgétaire 2019/20

 
AGRO

Le Conseil international des céréales anticipe une récolte record en 2020/2021

Égypte : Nouna Juices and Concentrates construira une usine de concentré de tomates de 1,6 million $

Avec les premières pluies, le Cameroun enregistre un léger fléchissement des prix du cacao

Afrique du Sud : la production de maïs pourrait augmenter de 33 % en 2019/2020

 
ELECTRICITE

Côte d’Ivoire : la BAD approuve un financement de 62 millions d’euros pour l’électrification de plus de 1300 localités rurales

Zimbabwe : l’incapacité de la ville d’Harare à éteindre ses lampadaires le jour alourdit sa facture énergétique

Ouganda : l’Émirati Amea Power construira 4 centrales solaires et éoliennes de 220 MW de capacité combinée

Madagascar : le gouvernement met en place un plan d’urgence pour garder les lumières allumées

 
HYDROCARBURES

Bowleven va rétrocéder au Cameroun sa licence d’exploration sur le projet gazier Bomono

Égypte : un tribunal condamne à mort cinq personnes accusées d’avoir vandalisé un gazoduc

Sénégal : un partenaire du projet pétrolier Sangomar réduit ses plans d’investissement d’environ 20 %

Le pétrole devenu bon marché va réduire les budgets des pays producteurs en Afrique

 
MINES

Maroc : Maya Gold augmente la capacité de production de la mine Zgounder

Coronavirus : Syrah Resources suspend la production de graphite au Mozambique

Malawi : les ressources de la mine d’uranium Kayelekera revues à la hausse

Burkina Faso : l’entrée en production de la mine d’or Bomboré retardée à cause du coronavirus

 
TELECOM

Nigeria: BIO-key va aider l’État à créer des opportunités d’emploi en ligne pour un million de diplômés

Le Congo prévoit 2,2 milliards FCFA pour le développement des services télécoms en zone rurale en 2020

L’Algérie sera privée des capacités data du câble sous-marin SEA-ME-WE4 du 2 au 8 avril 2020

Covid-19: le ministère angolais des Télécoms lance un plan d’urgence sectoriel pour le confinement

 
TRANSPORT

Sky Mali réceptionne son premier avion, mais reporte le démarrage de ses opérations à cause du Covid-19

La route CU9, financée à 238 millions $ par la BAD, désenclave le nord du Togo et rapproche du Burkina Faso

En raison du covid-19, l'Afrique du Sud érige une clôture de 40 km à la frontière de Beitbridge avec le Zimbabwe

Au Nigeria, Aero Contractors met sa flotte à la disposition du gouvernement pour lutter contre le Covid-19

 
ENTREPRENDRE

Maroc : Le Dr Lahbib Latrach propose une solution de traitement et de réutilisation des eaux usées

Au Nigeria, AirSynQ veut limiter les actes de vandalisme sur les canalisations pour matières gazeuses

Benin : entretien avec Candide Balogoun, promotrice de « Tout en pagne » et gagnante de MonInterviewEcofin

Cette start-up kényane commercialise à l’international les produits agricoles et alimentaires africains

 
MULTIMEDIA

Le pharmacien camerounais Tebimosa veut produire des anticancéreux pour le marché local (Vidéo)

Retrouvez le classement de l’opacité financière des pays africains (Infographie)

Tous les ivoiriens seront désormais à l’école de la finance ! (Vidéo)

Des étudiants sénégalais fabriquent une voiture utilitaire fonctionnant comme un générateur d’énergie (Vidéo)

 
FORMATION

L'accélérateur Wise offre une bourse de formation aux start-up internationales dans le domaine de l’apprentissage

Togo : le concours d’entrée à l’Ecole africaine des métiers de l’architecture et de l’urbanisme est ouvert jusqu’au 17 avril

L’UNESCO offre des bourses de formation complémentaire pour des ressortissants africains

L’Université de Jinan en Chine propose des bourses d’études aux étudiants en master

 
COMM

MultiChoice ajoute la chaîne Africanews à ses bouquets de télévision

Afrique : les salons Discop Abidjan et Discop Johannesburg sont reportés à cause de la pandémie de coronavirus

Afrique : Agora Services et Côte Ouest vont aider les opérateurs télécoms à créer leurs propres services de VoD

Les principaux services de vidéo à la demande baissent la qualité de leur streaming pour réduire la pression sur le trafic internet