Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Libreville - Genève

La finance islamique valorisée à 3700 milliards $ en 2024 : une opportunité pour l’Afrique

  • Date de création: 07 janvier 2021 19:13

(Agence Ecofin) - La difficulté pour l’Afrique d’accéder aux marchés financiers classiques constitue une opportunité de croissance pour la finance islamique sur le continent. Le secteur croît rapidement dans le monde, mais avec ses 53% de musulmans, l’Afrique peine à en tirer profit. 

Les actifs de la finance islamique pourraient atteindre 3700 milliards $ d'ici 2024, apprend-on d'une estimation faite par la Société islamique de financement du développement et Refinitiv, la branche du groupe Reuters spécialisée dans les données.

Déjà à fin 2019, la valeur globale de ces actifs gouvernés par les lois économiques de la religion musulmane atteignait 2875 milliards $, dont 69% concentrés dans le cadre du secteur bancaire.

Sur la période allant de 2012 à 2019, les actifs financiers islamiques ont bondi de 63,25%. Après les banques, les éléments qui comptent dans le secteur sont les obligations (titres d'emprunts) émises selon les règles islamiques.

Elles absorbent 16% du total des actifs. Mais il existe une opportunité de croissance en matière de fonds d'investissement islamique. Ils ne pèsent que pour 5% de l'actif global de 140 milliards $. Le secteur du takaful (assurance islamique) est le petit dernier, avec une part de 3% pour seulement 51 milliards $ d'actifs.

A fin 2019, on retrouvait les activités de finance islamique dans une cinquantaine de pays particulièrement du Moyen-Orient et d'Afrique, où existe une régulation sur les produits financiers qui y sont conformes. Le secteur est de plus en plus couvert dans les médias. Près de 13 000 actualités parlant de finance islamique ont été recensées en 2019.

Ce développement peut être perçu comme une opportunité pour l'Afrique qui peine à canaliser suffisamment de ressources financières sur les marchés financiers occidentaux ou asiatiques. Selon la firme de conseil juridique White & Case, le continent noir est prédisposé à accueillir ce modèle de financement.

« L'Afrique, en particulier, est une région dans laquelle la finance islamique pourrait et en fait, devrait prospérer. Le continent compte une population musulmane d'environ 636 millions, soit près de 53% des Africains », a-t-elle fait remarquer dans une analyse effectuée en septembre 2018.

Cependant, la marge de croissance demeure importante. « La banque islamique a peu progressé en Afrique malgré l'importante population musulmane du continent. L'Afrique subsaharienne compte environ 16% de la population musulmane mondiale, mais ses actifs bancaires conformes à la charia ne représentent qu'environ 1% des actifs bancaires islamiques mondiaux », a fait remarquer l'agence de notation Moody's, dans un rapport publié le 2 novembre 2020.

Parmi les défis de la finance islamique en Afrique, on retrouve de faibles niveaux d'inclusion bancaire, une faible sensibilisation du public, une épargne intérieure limitée et - jusqu'à récemment - une faible attention des gouvernements.

Mais les choses changent toujours, selon Moody's. Dans des pays comme le Sénégal, le Maroc, le Soudan, le Nigeria, l'Egypte ou encore l'Afrique du Sud, une population fortement islamisée constitue une niche de croissance.

Idriss Linge


Idriss LINGE

Banner LNG Gestion et Economie

 
GESTION PUBLIQUE

Défis sécuritaires : N’Djamena veut doubler la taille de son armée

Le Maroc réceptionne ses premiers drones turcs Bayraktar TB2

Nigeria : plus de 21 milliards $ investis dans les infrastructures au cours des six dernières années (Osinbajo)

Les cinq informations de la gestion publique africaine qu'il ne fallait pas manquer cette semaine

 
AGRO

Côte d’Ivoire : une délégation de BAD évalue les avancées du projet agro-industriel de Yamoussoukro

L’Egypte pourrait devenir le 5ème importateur mondial de maïs d’ici 2030

Ghana : le Cocobod contracte un prêt syndiqué de 1,5 milliard $ pour ses achats de cacao en 2021/2022

Bénin : le kilogramme de coton sera échangé à 265 Fcfa en 2021/2022

 
ELECTRICITE

Maroc : mise en service imminente de la 1ère centrale photovoltaïque flottante du continent à Sidi Slimane

Namibie : le vol d’électricité dans la ligne de mire de la compagnie publique Nored

Afrique du Sud: six centrales détenues par la société AIIM entrent en exploitation commerciale

Kenya Power retire sa demande d’augmentation des tarifs d’électricité

 
HYDROCARBURES

Guinée équatoriale : la loi sur les hydrocarbures sera révisée pour attirer plus d’investissements

Pour Vitol, la pénurie d’énergie pourrait faire bondir le Brent à plus de 80 dollars baril cet hiver

Afrique du Sud : Sasol triple ses objectifs de réduction des émissions pour 2030

Trois compagnies pétrolières américaines violent les normes sur la transparence de l’ITIE

 
MINES

Comment le Ghana veut devenir un leader africain dans la transformation de la bauxite

Investissements dans le cobalt : la RDC menacée par l’Australie selon Fitch

Mali : Roscan Gold obtient 5 millions $ auprès d’Asante Gold pour développer le projet Kandiolé

Caledonia Mining élargit son empreinte aurifère au Zimbabwe avec une nouvelle acquisition à 4 millions $

 
TELECOM

Huawei Connect 2021 : les perspectives du Groupe dans une Afrique post Covid- 19

Pour Huawei, l’infrastructure, la formation et l’efficacité énergétique seront au cœur de ses futurs investissements en Afrique

Huawei Connect 2021 : innover sans cesse pour accélérer la numérisation

Kenya : Safaricom annonce le lancement commercial de la 5G en 2022

 
TRANSPORT

Guinée : Bolloré Transport & Logistics fait don de 200 bouteilles d’oxygène à l’agence nationale de sécurité sanitaire (anss)

Tanzanie : la BAD alloue 116 millions $ pour moderniser un réseau routier de 160 km dans le sud

Bénin : un nouveau système d’information portuaire pour renforcer la digitalisation des services au port de Cotonou

Le Nigeria rejoint l’initiative World Logistics Passport en tant que hub pour l’Afrique de l'Ouest

 
ENTREPRENDRE

Rated 18 Shoes, marque zimbabwéenne de chaussures écologiques et socialement engagée

Gounou, la marque de chocolat fabriqué au Bénin

A Madagascar, des drones ambulances pour desservir les zones isolées

A 28 ans, Sakina Usengimana dirige une entreprise prospère d’exportation de fruits et légumes au Rwanda

 
ECHO

Transparence budgétaire des Etats africains (Department of State)

Emerson Sery, dit Commissaire Coco, étudiant et entrepreneur leader de la vente de noix de coco à Abidjan

Magazine Investir au Cameroun : le cacao camerounais à la loupe

Investisseurs & Partenaires veut apporter des solutions de financement aux PME camerounaises

 
FORMATION

Côte d’Ivoire : le gouvernement annonce des formations pour les acteurs des marchés publics

Maroc: des internautes lancent une campagne pour remplacer le français par l’anglais dans l’enseignement

L’Université du Rwanda va abriter le master en géologie du musée de l'Afrique en Belgique

L’UA lance son programme de bourse de formation pour les innovateurs technologiques africains

 
COMM

Vivendi, via sa filiale Canal+, est désormais premier actionnaire de MultiChoice, opérateur africain No1 de télévision payante

Togo : le Parlement adopte le projet de loi portant code du cinéma et de l’image animée

Gulli Africa & Ludikids rejoignent le mouvement #ProtègeTaTélé pour lutter contre le piratage de la production audiovisuelle

La Fondation Orange lance la 4e édition du Prix Orange du Livre en Afrique

Enveloppe
Recevez votre lettre Ecofin personnalisée selon vos centres d’intérêt

sélectionner les jours et heures de réception de vos infolettres.

Avec Africa Pay, Thomas Clausi veut créer 15 000 emplois directs en Afrique