Ecofin Hydrocarbures

Près de deux ans après l’avoir suspendue, l’Algérie va relancer l’exploration du gaz de schiste

(Agence Ecofin) - Ahmed Ouyahia (photo), le chef de l’exécutif algérien vient d’annoncer, lors d’une visite au complexe pétrochimique d'Arzew, que le pays reprendra bientôt l’exploration du gaz de schiste. Il a ajouté que l’Etat encourage les investissements dans ce domaine, compte tenu de l’important potentiel en présence dans le pays.

L’exploration du gaz de schiste avait été suspendue en janvier 2016 sur les champs expérimentaux d’Ain Salah au Nord de la wilaya de Tamnarasset, car à l’époque, le prix du pétrole avait chuté sous la barre des 30 dollars, entraînant celui du schiste. Puisque les coûts d’exploration du schiste sont sensiblement plus élevés que ceux du pétrole, cette situation a remis en cause la rentabilité des opérations d’exploration dans le pays.

D’autre part, étant donné que le schiste est une énergie plus polluante que le pétrole, il faisait l’objet de beaucoup de réticence dans l’opinion publique.

« Nous croyons que la Sonatrach a les capacités nécessaires pour expliquer aux populations que c’est une option pour assurer l'avenir énergétique du pays », a déclaré le responsable, selon des propos rapportés par l’agence de presse Nova. Et d’ajouter que « la reprise de l’exploration du schiste représente un message d’espoir pour le peuple algérien, en particulier dans cette période difficile marquée par la volatilité des prix du pétrole sur les marchés internationaux ».

Olivier de Souza


Ecofin Hydrocarbures     




Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Hydrocarbures / Oil and Gas