Ouganda : interdit dans un premier temps, le festival Nyege Nyege a bien débuté hier

Ouganda : interdit dans un premier temps, le festival Nyege Nyege a bien débuté hier

(Agence Ecofin) - En Ouganda, le festival Nyege Nyege, dédié à la musique électronique, a bel et bien débuté hier. Il a failli ne pas avoir lieu lorsque, le 4 septembre dernier, Simon Lokodo, le ministre de l’Ethique avait annoncé l’annulation de l’évènement. Les autorités reprochaient à ses organisateurs de « promouvoir des pratiques immorales » comme le sexe ou l’homosexualité.

Heureusement, 24h avant le début du festival, qui prendra fin le 9 septembre, les autorités ont autorisé sa tenue, mais à condition qu’aucun mineur ne puisse participer aux activités ayant lieu en soirée. Les organisateurs se sont également portés garants de l’absence d’actes homosexuels. En plus de cela, la police pourra avoir accès à toutes les installations du festival.

Darlyne Komukana, une des organisatrices de l’évènement a invité le ministre de l’Ethique à venir au festival Nyege Nyege, pour constater lui-même l’absence des pratiques reprochées à l’évènement. « S’il aime danser, il comprendra ce qu’est cet évènement. Il s’agit de danser. En tout cas je suis contente que le gouvernement se soit rangé de notre côté.», a-t-elle déclaré.

Servan Ahougnon


Ecofin Comm     


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Comm