Ecofin Telecom

La société russe RSC Energia a perdu le contact avec le satellite angolais Angosat-1

(Agence Ecofin) - Le 27 décembre 2017, RSC Energia a annoncé la perte de contact avec le premier satellite angolais Angosat-1, lancé le 26 décembre 2017 depuis le cosmodrome de Baïkonour au Kazakhstan.

Dans un communiqué, la société russe a expliqué que l’appareil qui avait atteint son orbite de prédilection, a tout d’abord réussi à établir un contact avec le centre de contrôle avant de cesser de transmettre ses données de télémesure.

Selon Da Costa N’Gangau, un responsable d’Infrasat, la société chargée du volet commercial d’Angosat-1, «il y a eu effectivement une coupure après le lancement, mais nous attendons des informations précises dans les prochaines 24 heures». Une source au sein de l’agence spatiale angolaise, que cite l’AFP, a ajouté qu’il est pour l’instant «prématuré» de considérer le satellite angolais comme perdu.

Pour Vitali Egorov, journaliste spécialisé dans l’actualité spatiale, le problème qui survient avec l’Angosat-1 est un déboire de plus, rencontré par la mission angolaise.

L’Angosat-1 devait être lancé il y a trois ans mais l’opération n’a cessé d’être reportée. Le satellite est ainsi demeuré stocké pendant 36 mois dans un entrepôt.

Si Angosat-1 s’avère un échec, l’Angola perdra beaucoup en termes d’indépendance télécoms et de revenus.

Lire aussi:

22/12/2017 - Angola : le premier satellite national, Angosat-1, sera propulsé dans l’espace le 26 décembre 2017


Ecofin Télécom     


Player


Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Télécom