La production de vanille malgache poursuit sa trajectoire descendante

(Agence Ecofin) - La production malgache de vanille en 2013 a enregistré une baisse d’environ 200 à 300 tonnes par rapport à la campagne précédente où elle était évaluée à 1200 tonnes, rapporte le quotidien l’Express de Madagascar qui indique, en outre, que cette baisse s’inscrit dans une tendance observée au cours de ces dernières années.

En effet, la production a connu une décrue sensible passant de 1700 tonnes en 2010 à 900 ou 1000 tonnes en 2013. Pour un professionnel de la filière interrogé par le quotidien : «Les mauvaises pratiques culturales observées il y a quelques années chez les producteurs constituent en partie le facteur principal de cette baisse. Mais il ne faut pas aussi oublier l’impact de la faible floraison.»

Il faut remarquer que cette baisse de la production intervient alors que les prix de la vanille se sont envolés, passant de 15 000 à 22 000 ariary pour un kilogramme de vanille entre le début et la fin de la campagne, alors qu’en 2012 ils variaient encore entre 2000 et 5000 ariary le kilogramme.  

Deuxième producteur mondial de vanille après l’Indonésie, selon les données de la FAO, Madagascar a vu sa production enregistrer une baisse drastique par rapport aux années 2004-2006 où elle culminait à environ 3000 tonnes par an.


Ecofin Agro     



Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Agro