Ecofin Finance

Colony Capital impose Sébastien Bazin à la présidence d’Accor pour doper le cours boursier

(Agence Ecofin) - Colony Capital, le fonds d'investissement détenteur de 11,22 % du capital d’Accor (NYSE Euronext Paris : AC), a pu imposer, mardi 27 août, Sébastien Bazin (photo) en tant que Président-directeur général du groupe hôtelier leader en Europe et premier opérateur hôtelier mondial, présent dans 92 pays avec plus de 3500 hôtels, 450 000 chambres et 160 000 collaborateurs.

M. Bazin a pour objectif de faire remonter le cours boursier de l’hôtelier confronté à une évolution rapide de son environnement compétitif. Parmi ses axes opérationnels figurent l’accélération de cession des murs d’hôtels afin d’externaliser de la liquidité pour combler une perte de 599 millions € pour un chiffre d’affaire de 5,6 milliards € en 2012.

Accor vise, d’ici la fin de l’année 2016, un parc réparti entre 40% de chambres en franchise, 40% en management, et 20% en propriété et location.

Sébastien Bazin, jusqu’ici, était représentant de Colony Capital pour l’Europe et a été l’initiateur, en 2005, de l’investissement d’un consortium de fonds d’investissement de 1 milliards € dans Accor.

Le portefeuille de marques d’Accor comprend le Sofitel, Pullman, MGallery, Grand Mercure, Novotel, Suite Novotel, Mercure, Adagio, ibis, ibis Styles, ibis budget et hôtel F1.

404-breves finances du 28

Parc hotelier par marque / zone du groupe Accor à fin juin 2013

 

Biographie de Sébastien Bazin

Agé de 51 ans, Sébastien Bazin a débuté sa carrière dans la finance en 1985 aux Etats-Unis. De retour en France en 1990, il est nommé directeur de la banque d’investissement Hottinguer Rivaud Finances puis, dès 1992, choisit de mettre son expérience au service de l’industrie hôtelière en devenant directeur général de la société Immobilière Hôtelière, spécialiste du développement de projets hôteliers haut de gamme.

En 1997, il rejoint Colony Capital avec une feuille de route entrepreneuriale : installer et développer depuis Paris l’antenne européenne de cette société d’investissement privée créée en 1991 à Los Angeles par Tom Barrack. En 15 ans, il impose avec succès Colony Capital parmi les leaders du secteur en Europe avec plus de 7 milliards € sous gestion pour le compte d’investisseurs français et internationaux de renom.

Chez Colony Capital, il pilote et participe à de nombreux investissements dans le domaine de l’hôtellerie dont l’acquisition des chaînes d’hôtellerie de luxe Fairmount et Raffles, l’acquisition et la gestion de parcs d’actifs hôteliers auprès de La Générale des Eaux, du Club Méditerranée et d’Accor, la prise de participation dans groupe Lucien Barrière et l’investissement dans Accor.

Parallèlement à la gestion de ces actifs hôteliers, il fait le choix de positionner Colony Capital comme un investisseur de référence, actif au sein de sociétés cotées dont Carrefour, Accor, Edenred et Dia. Il développe également une stratégie d’investissement innovante dans des secteurs où Colony Capital a été précurseur comme la restauration avec Buffalo Grill, les vignobles avec Château Lascombes, les infrastructures sportives avec Stadia Consulting, le PSG et la piscine Molitor et les data centers dont Colony est aujourd’hui l’un des leaders en Europe.

Sébastien Bazin est également vice-président du Conseil de surveillance de la Fondation Gustave Roussy.

 

Sur le même sujet

29/04/2013 - Ouverture de 133 nouveaux hôtels en Afrique et Moyen Orient

24/04/2013 - Le PDG d'Accor, Denis Hennequin, démissionne sous la pression des fonds de private equity

26/09/2012 - Accor planifie l’ouverture de 30 hôtels en Afrique d'ici 2016

31/08/2012 - Accor s’impose un ambitieux plan d’ouverture de 108 700 chambres supplémentaires d’ici 2016

24/11/2011 - Colony Capital et Groupe Zaid Ali liquident le projet Tama Ouanza Resort


Ecofin Finance     




Player

Enveloppe Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance / Gestion Publique