Ecofin Finance
Agence Ecofin
Yaoundé - Cotonou - Lomé - Dakar - Abidjan - Genève

Biogaran, le premier laboratoire générique français, annonce le lancement de ses activités au Gabon

Biogaran, le premier laboratoire générique français, annonce le lancement de ses activités au Gabon
  • Date de création: 23 octobre 2019 12:11

(Biogaran) - Le laboratoire pharmaceutique Biogaran, acteur majeur des médicaments génériques en France annonce le déploiement de ses activités commerciales au Gabon. La cérémonie de lancement se tiendra à l’hôtel Méridien Ré-Ndama à Libreville, le 21 novembre 2019, en présence d’Emmanuel Le Doeuff, Directeur Général et Directeur des Affaires Internationales de Biogaran.

Avec une population de près de 2 millions d’habitants, le Gabon est le second pays où le PIB par habitant est le plus élevé en Afrique centrale, selon les chiffres du FMI pour l’année 2017. La création de l’assurance maladie universelle en 2007 par le biais de la Caisse Nationale d’Assurance Maladie et de Garantie Sociale (CNAMGS) constitue un des piliers de la politique sociale du Gabon. En effet, ce dispositif de sécurité sociale a permis de concrétiser l’ambition d’une couverture maladie universelle et d’améliorer l’état de santé de la population gabonaise.

Biogaran, filiale du Groupe Servier et 1er laboratoire français de médicaments génériques en France, commercialisera 35 médicaments provenant de sa gamme de près de 900 références. Importés de France, ces médicaments génériques bioéquivalents respectent les standards européens et répondent à des enjeux de santé publique au Gabon et plus généralement en Afrique.

Les médicaments Biogaran couvrent un large éventail de pathologies de plus en plus présentes sur le continent africain telles que l’hypertension et le diabète, dont le Gabon est le 3e pays le plus affecté de la sous-région d’après la Fédération internationale du Diabète (FID)[1].

Le déploiement de Biogaran sur le continent africain représente une alternative pour les pouvoirs publics africains dans leur lutte contre la contrefaçon de produits pharmaceutiques. D’après l’organisation ENACT Africa[2], le marché mondial des médicaments contrefaits représente 200 milliards de dollars. Ces produits pharmaceutiques frauduleux se trouvent majoritairement dans les pays en développement dont 42% se trouvent en Afrique, selon l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime. Chaque année, ces médicaments de qualité inférieure ou falsifiés causent la mort de près de 100 000 personnes en Afrique, selon l’OMS.

Avec cette ouverture, Biogaran renforce son empreinte géographique en Afrique. Le laboratoire pharmaceutique est présent au Nigéria depuis 2017, à travers Swipha, une société de production et de distribution de médicaments dédiée au marché nigérian. Depuis le début de l’année 2019, Biogaran exporte ses produits en Côte d’Ivoire et a par ailleurs lancé ses activités en République du Congo en septembre dernier. Le laboratoire prévoit également d’étendre ses activités au Mali, au Sénégal et à la Guinée-Conakry en début d’année 2020. 

[1] https://diabetesatlas.org/IDF_Diabetes_Atlas_8e_interactive_FR/

[2]https://enact-africa.s3.amazonaws.com/site/uploads/2018-11-12-counterfeit-medicines-policy-brief.pdf

À propos de Biogaran

Biogaran est un laboratoire pharmaceutique français spécialisé dans les génériques, filiale de Servier et dont le siège se trouve à Colombes (France). Fondé en 1996, il est aujourd’hui numéro un français des génériques. Sur l’exercice 2018, Biogaran a réalisé un chiffre d’affaires brut de 1,252 milliards d’euros avec 290 millions d’unités vendues. À l’international, le groupe est notamment présent au Brésil à travers la société Pharlab. Avec le rachat au Nigeria de Swipha en 2017, laboratoire de médicaments génériques, il réalise sa première implantation en Afrique. Plus d’informations : www.biogaran.fr

À propos de Servier

Servier est un laboratoire pharmaceutique international gouverné par une Fondation, et son siège se trouve en France à Suresnes. S’appuyant sur une solide implantation internationale dans 149 pays et sur un chiffre d’affaires de 4,176 milliards d’euros sur l’exercice 2017/2018, Servier emploie 21 700 personnes dans le monde. Totalement indépendant, le Groupe réinvestit 25 % de son chiffre d’affaires (activité princeps) en Recherche et Développement et utilise tous ses bénéfices au profit de son développement. La croissance du groupe repose sur la recherche constante d’innovation dans cinq domaines d’excellence : les maladies cardiovasculaires, immuno-inflammatoires et neurodégénératives, les cancers et le diabète, ainsi que sur une activité dans les médicaments génériques de qualité. Servier propose également des solutions de e-santé allant au-delà du développement de médicaments. Plus d’information : www.servier.com

biogaran


Ecofin Finance     



 
GESTION PUBLIQUE

Afrique : des projets climatiques de plus de 400 millions $ ont obtenu des financements internationaux en 2019

Forum de l'investissement en Afrique 2019: la BAD garantit des intérêts d'investissement de 40 milliards $, en hausse de 15%

RDC : la France va soutenir les forces armées contre les rebelles à l’Est du pays

Le Réseau africain de la commande publique (RACoP) tient sa première Assemblée générale à Dakar

 
AGRO

Kenya : le gouvernement veut créer une agence de contrôle de la qualité des denrées agricoles

Ouganda : l’accumulation des stocks sucriers inquiète les acteurs de l’industrie

Côte d’Ivoire : lancement des modules complémentaires au recensement des exploitants et de leurs exploitations agricoles

Le Ghana a écoulé près de 200 000 tonnes de cacao de la campagne 2020/2021 avec le DRD

 
ELECTRICITE

Gabon : Meridiam obtient le contrat de concession du barrage de Kinguele (34 MW)

Egypte : le Fonds souverain ambitionne d’acquérir 1,98 milliard $ de parts dans 3 centrales construites par Siemens

Kenya : 15 milliards $ seront nécessaires pour l’accès universel à l’énergie en 2022 selon Power for All

RDC : l’Angola prête à importer 5 000 MW d’énergie produite par Inga III (11 050 MW)

 
HYDROCARBURES

Les mauvaises performances de Tullow au Ghana affectent la trésorerie et les prévisions de production de la société pour 2019

La part du gaz naturel dans le bouquet énergétique africain passera de 5% à 25%, d'ici 2040 (AIE)

Tunisie : le ministère de l’Industrie assure que le projet gazier Nawara démarrera avant la fin de l’année

Zimbabwe : Invictus Energy lève des fonds pour son projet gazier de Cabora Bassa

 
MINES

Madagascar : Black Earth lance les essais d’extraction minière au projet de graphite Maniry

La Société Minière de Boké remporte l’appel d’offres pour l’exploitation des gisements de minerai de fer des blocs I et II de Simandou

Egypte : Aton Resources demande officiellement un bail d’exploitation à Hamama

L’Ecole africaine des Mines du Mali reçoit un don de 656 millions de francs CFA du groupe Enrroxs

 
TELECOM

Orange CI toujours leader du marché des télécommunications de Côte d’Ivoire au 1er semestre 2019

Liquid Telecom annonce l’interconnexion par fibre optique de l’Afrique de l’Est et de l’Ouest

Le Niger s’est assuré le soutien des bailleurs de fonds pour son Plan stratégique national e-santé

Mara Group négocie l’installation d’une usine d’assemblage de Smartphones au Sénégal

 
TRANSPORT

Aqualine, un projet de transport lagunaire d’Abidjan séduit les investisseurs internationaux qui veulent accompagner sa croissance

Une multinationale chinoise va construire au Nigeria une usine de montage de locomotives qui produira 500 wagons par an

Uganda Airlines attend deux Airbus A330neo pour le lancement de ses vols long-courrier en 2020

Gabon : Hugues Mbadinga Madiya prend les commandes du ministère des Transports et des Equipements

 
FORMATION

Des centres de formation mobiles pour développer les compétences dans le secteur de l’énergie en Afrique

Deux écoles du Togo et du Sénégal en partenariat pour l'harmonisation des programmes de formation et les échanges d'étudiants et d’enseignants

Au Mali, une université virtuelle polytechnique ouvre ses portes avec pour ambition de former 10 000 jeunes africains par an

Le programme canadien Global Change propose des formations aux femmes professionnelles du développement dans plusieurs pays d’Afrique

 
COMM

Mali : Thomson Broadcast et Viaccess-Orca se chargeront de la partie technique de la migration vers la télévision numérique

Droits de la Coupe d’Afrique des nations : rien ne va plus entre la Confédération africaine de football et Lagardère

Afrique du Sud : la NBA va diffuser en clair ses matchs sur la plateforme du diffuseur eTV

Un jeune nigérian de 12 ans découvre une nouvelle formule mathématique

Enveloppe
Recevez chaque jour la lettre
Ecofin Finance/Gestion Publique